"Go to sleep, go to sleep, go to sleep !"

Avis sur Avengers : L'Ère d'Ultron

Avatar Fiuza
Critique publiée par le

Attention, cette critique ne sera pas que cela. Ce sera aussi une tribune. Parce que j'ai bien envi. Pas parce que je suis le dernier des ratés et que j'en veux au reste du monde pour ce que je suis. Quoi que ce serait une raison comme une autre. Non. Ma vie est en train de changer, globalement pour le mieux, et grâce à différentes actions, je ressens plus les mouvements autour de moi et je deviens aussi plus sensible. Aux belles choses, comme aux horribles. J'ai donc eu pendant la vision de ce film, une envie d'écrire cette critique comme je vais l'écrire. Parce que je me suis amuser et qu'il y a bien trop d'énergie négative et de connerie autour de moi. Et non pas près de moi. Rassurez-vous je vais commencer par faire une analyse critque du film, la plus brève et la plus en profondeur possible.
Alors le film ? Avengers : Age of Ultron est impressionnant par ses effets spéciaux. Vous vous en doutiez. Il y a un peu trop blagues mais certaines sont très bonnes, notamment celles faites par Thor. Le quart d'heure vie de famille et les moments ou en sauve des enfants sont des redites de redites et on pourra gloser sur leu intérêt alors que certaines chose plus essentiels, comme les plans de Captain America pour l'équipe ou Thor qui se baigne pour avoir des visions sont expliquées trop brièvement.

Les combats sont dingues et certains persos ne servent à rien. Les fans des comics devraient aimer le fait que Vision apparaisse. Joss Whedon (ou le studio Disney) ne sait toujours pas mettre de rythme dans un film et dès qu'il n'y a pas d'action, cela se ressent. Buffy , c'est pas le grand écran l'ami.
(Attention pour ceux que cela intéressent, j'ai fait deux rajouts en bas de pages, qui sont plus une analyse critique, voire politique et sociologue du film. Pour ceux que ma tribune n'intéressent pas, merci de vous y rendre)
Et pourtant je mets 10 à ce film. Oui 10. Pourquoi ? (attention démarrage de la tribune …) :
-Parce que les syndics d'immeubles sont à 95% des débiles prétentieux aussi incompétents qu'indélicats et aussi inutiles que des sangsues pour un hémophile. Et sont des sangsues tout court d'ailleurs. Donc je mets 10 à ce film
-Parce que les mecs d'Orange qui viennent t'expliquer qu'il faut prendre un rendez-vous avec un technicien pour qu'il change ton réseau pour avoir la fibre 500 mega alors qu'un particulier en moyenne n'a même pas besoin de 100, et qui argumente en plus quand tu lui dis que de toute façon tu as le câble et qu'il n y aucune loi pour t'obliger à recevoir son technicien, c'est franchement l'hallu et l'horreur absolu. J'avais pas que cela à faire mais j'avais bien envie de lui demander pourquoi il tenter de se justifier alors que je suppose légitimement que Orange ne lui appartient pas. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce que quand tu cherches du boulot et que tu envoies cent courriels, on ne te répond qu'un fois. Généralement un refus. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce les nanan qui pleurent parce elles sont avec un con, c'est elles qui sont connais de ne pas avoir fait un meilleur choix. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce que les mecs qui ne comprennent pas leur nana, qui la trouve chiante, c'est parce qu'ils l'ont choisie de manière superficielle, donc un peu belle. Ou alors juste chiante au départ. Donc je mets 10 à ce film.
-Dans les deux cas précédents, il faut prendre ses responsabilités. Lire, étudier, sourire, méditer, essayer d'être plus en adéquation avec l'Univers chaque jour au lieu de chercher une personne en qui se projeter parce que ta maman ou ton papa te manque. Ou était un con lui aussi. Et devinez quoi … je mets 10 à ce film.
-Parce que cela devient presque personnel quand des gens se moquent de la méditation ,du yoga, des moins bouddhistes, ou à l'inverse font tout cela par mode ou "pour se sentir bien" voire "être plus performant". Donc je mets 10 à ce film.
-Parce que les comédies françaises pas drôle ne sont pas que le fait de l'acceptation du public, car certaines ne font pas vraiment d'entrées, mais elles sont plus dues au copinage coprophage qui sévit dans le milieu parfois (Il y avait la bande-annonce de Nos Femmes avant le film d'ailleurs). La preuve avec le film de Djamel Debbouze qui vient de sortir. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce que quand on est le seul dans groupe de gens, a vraiment tenté d'avoir une pensée cohérente et d'être le plus précis possible, on se sent seul parce que les gens préfèrent se marrer, alors que lorsqu'ils entendent la même chose d'un mec connu alors du coup ils trouvent ça génial.
-Parce que pour récupérer son dépôt de garantie, alors qu'on s'est comporté en bon père de famille, c'est la croix et la bannière. Et qu'il y a des claques qui se perdent. Même des coups de poing. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce qu'il y'en a marre de faire le boulot des autres. Donc je mets 10 à ce film.
-Parce que non, c'est pas chacun sa vérité, Il n'y q'une vérité. 10 au film.
-Parce que quand Captain America dit dans le film que quand on essaie d'arrêter une guerre avant qu'elle commence, des innocents meurent toujours" , oui je pense automatiquement au gouvernement israélien avec ses fameuses guerres préventives. Et aussi au lobby des vendeurs d'armes comme mentionné plus haut. Et donc ce film n'est pas si con et peut être moins inféodé que le gouvernement du pays ou il est produit ainsi que notre gouvernement coupable de haute trahison depuis l'affaire Snowden (voir ma critique de Citizen Four).
10.
- -Parce que ce film est au fond moins prétentieux et moins con que tous ces films que trop de gens aiment par snobisme, tout en crachant sur les soi-disants bobos, comme les films de Lynch, Fincher, Dupieux etc … Au passage la plupart des spectateurs aiment Mulholland Drive juste parce qu'ils n'ont rien compris. 10.
-Parce qu'avant de dire n'importe quoi sur Dieudonné il faudrait avoir vu au moins un de ses spectacles. Et de toute façon que l'Etat dépense autant d'énergie et d'agent (le nôtre donc …) pour un humoriste en surpoids c'est vraiment risible et un révélateur total de leur priorité. C'est à dire pas le boulot qu'ils doivent faire constitutionnellement. C'est à dire pas nous. 10.
-Parce qu'avant de dire n'importe quoi sur Jesus il faudrait avoir lu la bible, ou des textes apocryphes, ou ne serait-ce que la série d'Arte, Corpus Christi. 10.
-Pareil pour Mahomet, l'Islam et les chrétienté en général, le judaïsme aussi. Pareil pour Bouddha, Indra etc … Il faut se renseigner avant d'avoir un "débat d'idées" sinon on a rien pour étayer ses idées. Et donc il n'y a pas de débat. Comme dans la plupart des émissions télé d'ailleurs. 10.
-Enfin parce quand on aborde la moitié des sujets cités ici, il faudrait se rappeler ce que doit être la république et tout ce qui en découle et continuer à l'améliorer, pas à encourager son phacocytage, même si au fond j'en ai rien à foutre, car tout cela c'est du concept et n'a pas de réalité en dehors du contrat social. Et donc je mets 10 à ce film.

Et voilà fin de tribune. Maintenant je vais retourner à mes sports, ma méditation, ma voie. Je vais rechercher l'équilibre.
Je voulais juste lancer ces fugaces coups de gueules ici, pour voir, pour changer, pour donner au propos de cette critique de blockbuster une autre tournure, parce que j'en ai eu l'impérieux désir. Car je me suis amusé pendent ce film. Oui il est violent mais il ne saurait être toxique car les gentils gagnent et franchement c'est pour de meilleurs lendemains et des valeurs bien plus sympas que tous celles utilisées par les personnes citées plus haut.

Je vous remercie de votre lecture, surtout que je ne lis pas les critiques trop longues habituellement et donc j'essaie moi-même de faire les plus concis possible. Mais pas cette fois-ci vous l'aurez compris. Toutes mes excuses s'il subsiste des fautes dans ce texte.

Que la paix et la félicité vous accompagne. Que votre cœur vous montre la Voie, que vous viviez éternellement dans les étoiles et le cœur des dieux. Lumière. Unité. Plénitude.

Bisoux.

Rajouts

Rajout du 5 mai 2015 : je viens de voir ce film pour la troisième fois :

J'ajoute donc les points suivants :
Il est tout d'abord intéressant de voir comment en une phrase, Captain America rappelle que quel que soit le pays dont ils ont la nationalité, certains s'enflamment pour la patrie et sont prêts à sacrifier leur intégrité physique et à être soumis à des expériences scientifiques discutables (et font généralement appel à des savants allemands apparemment). Le film est aussi plus malin qu'il en à l'air car il met en avant la différence entre deux Etats-Unis : celui de Rogers et celui de Starks. Les véritables valeurs du cœur américain contre les lobbys et les marchand d'armes type Lockheed Martin. A ce propos on voit clairement un marchand d'arme illégal (et accessoirement un voleur) vendant des armes aux puissants puisque qu'il parle avec un ministre au téléphone. Juste après quand Ultron lui vire de l'argent sur son comte il fustige les bizarreries de la finance mondiale et aussi l'hypocrisie de l'Eglise ! Est-ce que tout cela est devenu trop évident pour ne pas oser le mettre dans un film produit par Disney ou bien est-ce que les auteurs ont plus de liberté que ce que l'on croit ? Les plus optimistes diront qu'ils suivent l'esprit des comics les plus pessimistes qu'il est dur de croire qu'aucun des participants à l'aventure de ce film n'ont de fonds dans les paradis fiscaux, et que toutes ces remarques humoristes sont là pour semer la confusion et leur permettre de continuer leur évasion fiscale. Fin du rajout.
Rajout du 7/05/2015
Captain America n'a pas de parents, est resté pris dans la glande, sans mémoire comme la société américaine quille d"couvre, qui a oublié ses valeurs et son passé. Tout est comme gelé.
De l'autre côté, Tony Stark est l'Amérique dépressive, alcoolique, géniale mais perverse malgré elle, qui construit des arme et pense que le contrôle et la technologie feront avancer l'humanité avec une confiance aveugle dans la science. Stark lui a des parents. Et surtout l'héritage d'un père célèbre. Il a des démons. Il a une entreprise à gérer. Il pourrait réellement existé, Avec ses qualités et ses vicissitudes.
Alors qu'en face Steve Rogers est un personnage avec très peu d'attache, sans passé, qui incarne une valeur, des valeurs. Celles des USA qui rêvaient d'une autre société que celle de la couronne anglaise. Celle qui promet à tous le bonheur et la liberté. Captain est un symbole, il ne peut exister. Si Tony Stark était de chair et de sang il voterait républicains.
Au fond Cap contre Iron man, c'est l'idéal américain face à sa terrible réalité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 399 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Fiuza a ajouté ce film à 15 listes Avengers : L'Ère d'Ultron

Autres actions de Fiuza Avengers : L'Ère d'Ultron