Sabre et enfant à louer

Avis sur Baby Cart 1 : Le Sabre de la vengeance

Avatar DjeeVanCleef
Critique publiée par le

De quoi ? Tu te fous de ma gueule ?
Bouge pas, je t'explique.
(Et ça serait bien que tu arrêtes de m'envoyer des cailloux parce que, merde quoi, j'suis pas un clébard)

Déjà, on m'appelle BabyCart...
De quoi ? Bah si, on m'appelle BabyCart, j't'assure.
Et pas parce que je ressemble à un bébé et que je joue à Mario Kart. Non, mec, parce que je pousse un landau avec mon morveux dedans. On est des chiens errants. On erre dans l'enfer des damnés.
Alors ? J'ai pas l'air moins con d'un coup ?

Non ? Bouge pas...

Mon vrai nom est Itto Ogami et certains m'appellent Le Loup à l'Enfant. Alors que je tiens davantage du sanglier ou du taureau. Mais toi, tu peux m'appeler Itto.
Si, tu peux, mon pote, t'as rangé les cailloux, on est copains maintenant.

Avant, avec ma femme et mon fils, on vivait au château Edo et je n'étais pas n'importe qui. Ça te dit quelque chose « bourreau officiel du Shogun » ? Ouais ? Bah c'était ma gueule. Parfaitement!

Crois-moi, j'ai raccourci du beau monde, c'était la queue leu leu!

J'ai attisé les jalousies, aussi. Les mecs sont moches mais ils ne sont pas cons, la place est belle. Déjà t'es logé (au château!), t'es blanchi (et je kiffe la sape) et t'es nourri. Quand tu vois mon gabarit, nourri déjà tu comprends que je suis gagnant. Et puis la sape, mec, du tissu qu'il est doux, avec des épaulettes qui déchirent.
Et j'hésite pas à me lancer, à faire mon coquet. Là, dernièrement, pour le boulot, j'ai officié en bermuda gris en soie de ver solitaire. Un petit truc bouffant, qui dévoilait mes jolis mollets, propre. À la cour, je suis le mec qui lance les modes, si tu veux. Bref, le beau gosse.

Donc, un jour (ou peut-être une nuit), y z'ont tué mon Azami et jeté de l'eau propre sur mon nom. Comme quoi j'avais un autel où je faisais des prières pour jeter l'oeil sur le shogun. N'importe quoi! Je suis une raclure mais pas un enculé. Le mec, c'est mon patron, la main qui me nourrit, le type qui me donne de beaux habits et tout. Bref, ce jour-là, ou cette nuit-là, j'ai découpé des bonshommes. Mais t'inquiète, je sais qui est derrière tout ça. Ça va barder.

Je te fais toujours rigoler ? Ouais... non mais c'est normal, je t'en veux même pas. Tu me vois, là, dans la boue. Dans mon kimono de charclo, avec mon landau... comme un hobo. J'comprends vieux, j'suis pas crédible. Mais j'étais en haut tu vois ? Tout en haut.

Et maintenant je suis un gitan et je suis tout en bas.

Bon, je te laisse.
On essaie de se capter plus tard ? Parce que j'en ai gros à raconter encore...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 789 fois
40 apprécient · 3 n'apprécient pas

DjeeVanCleef a ajouté ce film à 4 listes Baby Cart 1 : Le Sabre de la vengeance

Autres actions de DjeeVanCleef Baby Cart 1 : Le Sabre de la vengeance