Affiche Bananas

Critiques de Bananas

Film de (1971)

  • 1
  • 2

Cuba libre !

Peu à peu, un américain tranquille, un peu maladroit et chétif va se retrouver au cœur d'un État fictif en proie à la guerre civile. Second film écrit et réalisé par Woody Allen, Bananas nous emmène dans un petit pays fictif d'Amérique du Sud où le cinéaste new-yorkais s'amuse de Cuba, sa révolution, Castro et la guerre des missiles. Parfois maladroit dans... Lire l'avis à propos de Bananas

24 4
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

J. Edgar is back in black

On se fend la poire sans problème devant Bananas (1), que ce soit grâce aux dialogues qui comme d'habitude sont finement écrits, à la situation ubuesque dans laquelle se retrouve Fielding Mellish (W. Allen) et aux gags même les plus potaches, qui, pour la plupart, font mouche. "Pour la plupart" oui, car comme le fait justement remarquer Hunky-Dory (2), on sent vraiment trop par moment la scène... Lire l'avis à propos de Bananas

19 1
Avatar Pravda
7
Pravda ·

De Keaton aux Charlots

Comme dans plusieurs de ses autres premiers films, on sent que Woody Allen avait un talent qui ne demandait qu'à être travaillé. Bananas fourmille de gags, de trouvailles aussi bien visuelles que situationnelles ou langagières. Seulement, c'est trop. Le film ne semble parfois être qu'un prétexte à une suite de gags portée tant bien que mal par une histoire décousue. Ne sachant pas élaguer, Allen... Lire l'avis à propos de Bananas

17 6
Avatar Hunky-Dory
6
Hunky-Dory ·

Faites l'amour, pas la guerre.

Troisième film de Woody Allen (mais sorti chez nous avant "Prends l'oseille et tire-toi !"), "Bananas" est dans la parfaite continuité des précédents longs-métrages de Allen cinéaste, misant tout sur l'absurde et le burlesque. Bancal et brouillon, "Bananas" est construit comme une succession de sketchs plus ou moins inspirés, se raccrochant à une intrigue fluette voyant un héros typiquement... Lire la critique de Bananas

8 2
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Critique de Bananas par Ciné Water

Du (très) bon comme du mauvais. Dès ses premières comédies, Woody Allen profite de l'absurde pour établir une critique ciblée d'un élément de société. Sous forme d'un humour anglais qui n'est pas sans rappeler les Monty Python, qui viennent de sortir leur première folie, Woody Allen critique les Etats dictatoriaux mais surtout la médiatisation de l'information (rien que ça). Et donc oui, humour... Lire la critique de Bananas

10 2
Avatar Ciné Water
5
Ciné Water ·

Entre gaucheries et bribes de génie

Malgré un début très prometteur, avec un humour noir, absurde et intelligent (comme souvent chez Woody Allen) comme le prouvent l'excellente scène augurale du meurtre du président filmé en direct, la présentation du personnage de Fielding puis la rencontre avec Nancy, Bananas connaît par la suite des chutes de rythme dues non seulement à quelques blagues moins réussies, parfois trop... Lire l'avis à propos de Bananas

1
Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·

Critique de Bananas par JimAriz

Deuxième film où Woody Allen endosse le rôle d'acteur, réalisateur et scénariste et deuxième comédie. Cette fois-ci Woody Allen pousse la satire plus loin en évoquant la politique. Déjà son génialissime talent de faiseur de comédie est en place. Son personnage fait toujours autant rire et sa dénonciation toujours aussi pertinentes. Le roi de la comédie c'est lui, et déjà avec Bananas on s'en est... Lire l'avis à propos de Bananas

3 2
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Critique de Bananas par Cinemaniaque

Comment rire d'une situation grave, a savoir les problemes politiques en Amerique du Sud. Woody y est toujours plus burlesque qu'absurde, mais on peut neanmoins distinguer plusieurs elements qui deviendront la marque de fabrique de Woody des Guerre et paix. Un vrai moment de rigolade. Lire la critique de Bananas

3
Avatar Cinemaniaque
7
Cinemaniaque ·

Bananas (1971)

Il s'agit d'une comédie qui démarre à New York bien entendu et nous emmène ensuite dans un pays d'Amérique latine : le San Marcos. Woody Allen interprète Mellish, le personnage central du film, omniprésent. C'est un jeune homme plein de failles, complexés et on suit ses déboires affectifs. Après s'être fait largué par son amie il se retrouve au San Marcos qui est en proie à des révolutions. A... Lire la critique de Bananas

2
Avatar greenwich
7
greenwich ·

le nihiliste sympathique

Plein de gags vraiment réussis dans un des premiers films du New-Yorkais. Le début est excellent d'inventivité où Woody joue avec les valeurs morales et politiques en étant même provoquant. Les dialogues entre Woody et l'étudiante entre philosophie sont très drôles. Le film s’essouffle vers le milieu du film mais reprend de plus belle vers la fin. Sympa de voir un jeune Woody qui se dépasse... Lire la critique de Bananas

2 3
Avatar Easty
7
Easty ·
  • 1
  • 2