Pleurer, sourire, réfléchir, contempler, se poser des questions, apprécier, ressentir une joie intérieure.
Voilà quelques unes des choses qui nous arrivent lorsque l'on regarde ce film d'une extrême tendresse mais aussi d'une certaine cruauté.
On voudrait que le film dure plus longtemps (il est pourtant plutôt long) parce que ce film est une leçon de vie. Je dirais presque que l'on sort du premier visionnage de ce film changé. Changé parce que l'on a eu un regard différent sur le monde.
Ces émotions que Barberousse nous transmettent ne sont permises que par le talent de Kurosawa et de ses acteurs.
Un film d'une beauté et d'une pureté indescriptible tellement il procure d'émotion. Surement un des plus grands films de tout les temps !

Le 5 avril 2011

14 j'aime

3 commentaires

Barberousse
Sergent_Pepper
9
Barberousse

Plutôt la vie.

[Série "Dans le top 10 de mes éclaireurs" : J. Z. D., Ochazuke, Torpenn ] « Ici, vous serez déçu. Avec le temps, vous comprendrez. » Grand film sur la misère à l’égal des Raisins de la Colère de...

il y a 8 ans

89 j'aime

5

Barberousse
Sassie
10
Barberousse

Peinture sociale chatoyante en noir et blanc

En commençant à regarder Barberousse, je me disais déjà que j'étais sceptique sur l'attribution d'un dix à ce film. Non je n'allais pas mettre un dix à un film se passant dans un hospice. Ca, c'était...

il y a 11 ans

87 j'aime

11

Barberousse
Kobayashhi
10
Barberousse

Barberousse > Barbe-Bleue > BarbeNoire

C'est avec une certaine mélancolie que j'écris cette critique un peu particulière pour moi à bien des égards, déjà car c'est un des 3 longs métrages de Kuro que j'avais déjà vu. Durant ce marathon...

il y a 9 ans

67 j'aime

7

Barberousse
Estrobir
10
Barberousse

Critique de Barberousse par Estrobir

Pleurer, sourire, réfléchir, contempler, se poser des questions, apprécier, ressentir une joie intérieure. Voilà quelques unes des choses qui nous arrivent lorsque l'on regarde ce film d'une extrême...

il y a 11 ans

14 j'aime

3

Le Concept de Dieu après Auschwitz
Estrobir
9

Critique de Le Concept de Dieu après Auschwitz par Estrobir

Il existe un monde avant Auschwitz et un monde après Auschwitz. Ce tournant de l'Histoire d'une cruauté infinie est ancré dans la mémoire de l'homme. Si ce n'est pas le premier drame que connaît...

il y a 10 ans

12 j'aime

5

Les Nouveaux Chiens de garde
Estrobir
8

Critique de Les Nouveaux Chiens de garde par Estrobir

Nos chiens de garde sont bien plus dangereux que ceux de Paul Nizan. Leur influence est bien plus grande. L'ordre établit et la fausse vérité dans laquelle on maintient la population est belle et...

il y a 11 ans

12 j'aime

1