Le secret le mieux garder d’Alabama

Avis sur Big Fish

Avatar Emma sp
Critique publiée par le

Je reste rarement objective quand il s'agit de Tim Burton.
Pendant que d'autres crachent sur ''ce faux remake de Forrest Gump'', je met un 8/10 pour ce beau film.
Alors oui ce n'est pas le "genre'' Tim Burton qu'on a l'habitude d'acclamer mais cela reste une des ses œuvres, beaucoup trop sous-estimée d'ailleurs.
Sublimation de la vie, le personnage d'Ed Bloom préfère transformer sa vie en poésie, tellement que son propre fils l'accuse d'être un imposteur.
Il y a un contrebalancement entre le réel et l'imaginaire, ce qui n'est pas si facile a mettre en place, avec la voix-off on est comme plongé dans un conte.
Beaucoup de fans de Burton n'ont peut être pas réussi a digérer la dure réalité de la vie ?
Je pense que tout est une question de perception personnelle.
En attendant j'ai tout a fait reconnu le réalisateur dans son film, surtout au niveau de l'esthétique et du visuel : la maison de la sorcière, la ville de spectre, Karl le géant ou encore la scène où Ed Bloom se fait attaquer par des arbres purement burtoniens.
Cela n'a rien d'un film hollywoodien a l'eau de rose, le format est peut être emprunter a ce style mais le contenu certainement pas!
Embellir et scénariser sa vie avec son imagination pour peut être atténuer la douleur ? Ou alors pour affronter la mort en l'a rendant si belle et heureuse ?
Le choix des acteurs laisse peut être a désirer, pour ma part.
Excepté : Helena Bonham Carter, dont le personnage n'est pas assez développer par rapport a l'importance de celui-ci, Danny DeVito en maître du cirque assez sympathique et Steve Buscemi qui reste très bon dans son interprétation du poète incompris (''Spectre c'est vraiment chouette!'') reconvertit en braqueur de banque.
Alors que le reste du casting est bof, on se demande si Marion Cotillard a une autre utilité que d'être française et Erwan McGregor n'est pas très convainquant dans ce rôle.

Au moins Burton a essayer de nous servir autre chose, un autre monde où le réel ne suffit pas a combler un homme dont la vie a été des plus extraordinaire.
Beaucoup on également descendu la musique de Danny Elfman qui est pourtant très adapté au film, c'est un autre genre de Burton il faut forcément que la musique suive.
Big Fish est un film d'aventure de la vie, la fin du film est telle qu'on l'imaginait, alors oui normalement c'est pas un point très positif mais dans ce contexte on ne peut faire mieux pour embellir la fin de sa vie.

En bref ce film est un petit bijoux du cinéma qui nous fais traverser la frontière entre le réel et l’imaginaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 106 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Emma sp Big Fish