Bande-annonce
Affiche Billy Elliot

Billy Elliot

(2000)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 53
  2. 88
  3. 203
  4. 434
  5. 1366
  6. 4032
  7. 9250
  8. 8010
  9. 2917
  10. 1080
  • 27K
  • 1.6K
  • 1.7K

Billy, onze ans, découvre avec surprise qu’un cours de danse partage désormais les mêmes locaux que son club de boxe. D’abord effaré, il est vite fasciné par la magie de la gestuelle et abandonne ses gants de cuir. Son talent est évident mais son père et son frère, mineurs en grève, explosent...

Casting : acteurs principauxBilly Elliot

Casting complet du film Billy Elliot
Match des critiques
les meilleurs avis
Billy Elliot
VS
Chroniques du Panda, à la quête des calins perdus, volume 1

Entre Billy et moi, l'affaire était mal engagée. Un pitch qui hésite entre la pourritude et le manque d'originalité. Un acteur que j'ai eu envie de baffer dès les premières secondes de la bande-annonce. Et puis surtout un engouement général absolument insupportable, de ceux qui pourraient me faire rater le meilleur film de tous les temps tellement ça me saoule. Bilan : je l'ai pas vu à sa sortie, ni dans les années qui ont suivi. En fait, il faisait même partie de ceux que je comptais/espérais...

43 26
Critique de Billy Elliot par Broyax

Alors, ça se passe dans l'Angleterre des années 80, celle des mineurs en grève et le gamin de 11 piges se découvre une passion pour la danse classique. Evidemment, le gamin a perdu sa maman, le grand frère est un connard et le papa en a gros sur la patate. Et puis, dans ce milieu viril de mineurs, la danse, c'est pas trop leur truc, vous voyez. Ce serait plutôt la bière et la boxe en fait. On est en plein dans le film social, pétri de bonnes intentions très naïves, d'optimisme béat... Lire la critique de Billy Elliot

PostsBilly Elliot

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (78)
Billy Elliot
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Alors il danse

Billy Elliot, sur le papier, présente tous les ingrédients du drama, véritable tire-larmes, sentimentaliste et bourré de pathos : un orphelin de mère grandit, en 1984, dans un quartier pauvre de Durham, petite ville du Nord-Est de l’Angleterre, s’occupe de sa grand-mère qui perd la boule, voit son père et son frère aîné chaque jour traîner leur carcasse sur les... Lire l'avis à propos de Billy Elliot

28 1
Avatar SmileShaw
8
SmileShaw ·
I was dancing when I was twelve (mission maframboise n°7)

Tout commence avec un gros plan, un gros plan sur les mains d'un gamin. Un gamin qui prend la pochette cartonnée d'Electric Warrior, l'une des meilleures choses qui soient arrivées à la musique, en extrait le vinyle, le pose sur la platine et Cosmic Dancer se fait entendre. Pour le commun des spectateurs, ça n'a l'air de rien ; mais pour moi ça touche au sublime. Alors bien sur, on pourrait... Lire l'avis à propos de Billy Elliot

24
Avatar Hunky-Dory
7
Hunky-Dory ·
Mieux que Dirty Dancing

Billy Elliot ne se contente pas d'être un film sur la danse, il dessine aussi, discrètement, les problèmes de société du Royaume-Uni des années 80. Daldry filme avec une certaine "fraîcheur" le jeune cygne tout en le faisant se dandiner sur des musiques plus que plaisantes. Beau. Accessible sans être trop léger. Juste. Mention spéciale pour la séquence de la bataille d'oreiller, lourde de... Lire l'avis à propos de Billy Elliot

3
Avatar Lambeaux
8
Lambeaux ·
Découverte
Like electricity...

J'ai beau connaître ce film par coeur, j'en ressort chaque fois bouleversée. Dès le moment où l'on comprend le rapport subtile que Billy entretient avec la danse, une relation d'abord non assumée puis vécue pleinement jusqu'à s'en brûler les ailes puisqu'il s'en voit interdire la pratique par son père, on accompagne son évolution, on a envie de le voir s'épanouir dans le domaine qui lui... Lire la critique de Billy Elliot

25 1
Avatar maframboise
8
maframboise ·
Un vrai clash

Un boxer qui devient danseur... bonne idée... et si on faisait un film... Bon d'accord. A partir de là, tout aurait pu arriver et surtout le pire... Et bien non. Je suis d'accord avec les fervents défenseur des clichés et des stéréotypes et des bons sentiments. Bin ouais, j'ai versé une larme... Surtout quand j'ai entendu London Calling des Clash sur fond de manif' prolétarienne. Car n'oublions... Lire l'avis à propos de Billy Elliot

8
Avatar Ramblinrose
7
Ramblinrose ·
Toutes les critiques du film Billy Elliot (78)
SéancesBilly Elliot
Projeté dans 3 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Billy Elliot
Bande-annonce Billy Elliot
Vous pourriez également aimer...