Bande-annonce
Affiche Blade Runner

Blade Runner

(1982)
12345678910
Quand ?
7.9
  1. 108
  2. 218
  3. 449
  4. 1065
  5. 2357
  6. 5429
  7. 11537
  8. 16820
  9. 12850
  10. 8178
  • 59K
  • 6.2K
  • 11K

Voir Blade Runner dès maintenant sur

YouTube

2019, Los Angeles. La Terre est surpeuplée et l’humanité est partie coloniser l’espace. Les nouveaux colons sont assistés de Replicants, androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Conçus comme de nouveaux esclaves, certains parmi les plus évolués s’affranchissent de leurs chaînes et...

Casting : acteurs principauxBlade Runner

Casting complet du film Blade Runner
Match des critiques
les meilleurs avis
Blade Runner
VS
“J'ai vu de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion"

Comment aborder un chef d’œuvre ? Qu’est-ce qui fait son unicité ? Enfant, j’ai été enthousiasmé par L’île sur le toit du monde, Le jour le plus long, L’empire contre-attaque ou Les Aventuriers de l'arche perdue, autant de merveilleux souvenirs, mais leur charme a tôt fait de s’évanouir, la fascination a disparu. Hier soir, j’ai revu Blade Runner : trente-cinq ans après, le plaisir est intact. J’avais seize ans lors de notre première rencontre....

183 20
Critique de Blade Runner par ngc111

[EDIT : Lorsque j'ai écrit cette critique, je venais de voir le film pour la première fois ; depuis je l'ai revu à deux reprises et mon avis est aujourd'hui diamétralement opposé, à tel point que je lui mettrais un 8 ou un 9 si je voulais modifier ma critique. Honnêtement cela ne m'est jamais arrivé encore de changer d'avis à un tel point. Je préfère toutefois laisser en l'état ma critique car elle semble avoir plu à beaucoup de gens, en tout cas semble-t-elle avoir mis en exergue ce que... Lire la critique de Blade Runner

98 26
Critiques : avis d'internautes (593)
Blade Runner
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Blade Runner rêve-t-il d'humains électriques ?

Toi qui crois regarder Blade Runner, ne vois-tu pas que c'est Blade Runner qui te regarde ? Il se moque quand tu hésites la première fois. Il te voit troublé par Rick Deckard, ce Blade Runner effacé que tu voudrais plus affirmé, plus incisif, il te voit dépaysé par cette longueur contemplative, inhabituelle dans un film de... Lire l'avis à propos de Blade Runner

216 25
Avatar Yyrkoon
10
Yyrkoon ·
Androids makes me dream!

Que dire de plus que toute les critiques déjà présentes..? Il semble que tout (ou presque) a déjà été dit.. D'aucun parle de "2001" pour leur première baffe visuelle et filmique, ou encore "Metropolis", ou d'autres films cultes et magnifiques. Ils ont raison, à chacun de trouver sa propre baffe. Et bien la mienne est ce film, sans aucun doute, hésitation ou quoi que ce soit d'autre.... Lire l'avis à propos de Blade Runner

6
Avatar Artchimist
10
Artchimist ·
Découverte
Sean Young and the restless...

Je ne sais pas si Blade Runner est l’œuvre d’un visionnaire, comme beaucoup le scandent —malgré le revers révérencieux envers la nouvelle de K. Dick, mais ce qui est certain, indiscutable, juste et justifié, c’est qu’il s’agit de l’œuvre d’esthètes. Esthètes plastiques, esthètes visuels, esthètes sonores. Je m’interroge au passage et entre parenthèses, faisant un bon en avant... Lire l'avis à propos de Blade Runner

197 47
Avatar real_folk_blues
9
real_folk_blues ·
Le Discours d’un Roy

[SPOILERS/GACHAGE] Nombreux sont les spectateurs de "Blade Runner" à jamais marqués par le monologue final de Roy Batty, ce frisson ininterrompu le temps de quelques lignes prononcées par un Rutger Hauer littéralement habité par son rôle. Une tirade habilement altérée par le néerlandais lors d’une lecture par les acteurs peu de temps avant le début du tournage, et prononcée avec une telle... Lire la critique de Blade Runner

253 62
Avatar Gothic
10
Gothic ·
Hard to live in fear

Revoir Blade Runner et se laisser emporter par son incroyable densité, sa capacité hors norme à happer le regard dès la première image croisée. En silence sur les glissades de la meilleure Bande Originale de Science-Fiction de tous les temps, plonger dans son monde chaotique, nocturne, humide, étouffant et fuyant de toute part, illuminé, protéiforme et terminal, si dérangeant qu'on a pu croire... Lire la critique de Blade Runner

88 21
Avatar drélium
10
drélium ·
Toutes les critiques du film Blade Runner (593)
Bande-annonce
Blade Runner
Vous pourriez également aimer...