👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Points positifs: Une Cate Blanchett transfigurée, principal intérêt de ce film. Les personnages secondaires sont campés de manière excellente. Les flashbacks sont dans l'ensemble bien amenés.

Points « Neutres »: Comme dit ailleurs, ce San Francisco a des airs plus européens qu'américains.

Points négatifs: certains personnages ou certaines de leurs réactions ne semblent pas naturelles. Je n'entre pas dans les détails pour éviter les spoilers mais je pense par exemple à la réaction d'un certain homme prêt à marier une certaine Jeannette et qui fuit les jambes à son coup après un mensonge certes carrément limite mais néanmoins compréhensible.Ou encore aux réactions dénuées de tact des personnages secondaires masculins.
En outre, les conditions de vie de Ginger ne semblent pas si mauvaises qu'on veut bien nous le faire croire (superbe cuisine !).
Mara
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Une année 2013 au cinéma, Mémo perso: Au ciné avec les amis et Les meilleurs films de 2013

il y a 8 ans

1 j'aime

4 commentaires

Blue Jasmine
Krokodebil
8
Blue Jasmine

You will meet a tall dark withered woman.

Le Woody Allen "millésime 2013" est un curieux objet. Venant d'un cinéaste que beaucoup disaient perdu ou gâteux, dans des productions européennes façon carte postale ma foi inégales mais pour ma...

Lire la critique

il y a 8 ans

61 j'aime

8

Blue Jasmine
Rawi
8
Blue Jasmine

Critique de Blue Jasmine par Rawi

Alors j'entends déjà les remarques du genre : "Mais tu n'es pas objective !" Et ben oui, j'avoue ! Cate Blanchett mérite 8 points à elle toute seule. Sa performance sur le fil du rasoir, à la limite...

Lire la critique

il y a 8 ans

56 j'aime

16

Blue Jasmine
Sergent_Pepper
4
Blue Jasmine

Réunion de famille

Woody Allen, j’y vais de toute façon chaque année ; une petite fidélité fétichiste, une façon de retrouver l’homme qu’on a aimé, en dépit d’un manque certain d’inspiration depuis quelques décennies à...

Lire la critique

il y a 8 ans

43 j'aime

7

Charlie Mortdecai
Mara
5

Hercule Poirot sans l'intelligence et les nerfs

Soyons clairs: Le personnage de Depp est tout bonnement horripilant. Il est vantard, matérialiste et peureux. Il accorde une importance démesurée à sa moustache et a assez peu de considération pour...

Lire la critique

il y a 7 ans

5 j'aime

2

Le Printemps
Mara
7
Le Printemps

Le printemps s'éveille progressivement

A travers différentes séquences, Louis Feuillade nous suggère le passage de l'hiver au printemps. Des fées peuplent les décors et se réjouissent du changement de saison. Ce court-métrage ne...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

Confessions on a Dance Floor
Mara
6

Critique-minute: Du pas mal et du bof

Du Madonna bien produit avec quelques chansons intéressantes, sortant du lot: « Future Lovers » et « Isaac » aux reflets presque orientaux ou psychédéliques et dans une moindre mesure « Get together...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

2