👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Perçu comme le Woody Allen le plus complet depuis longtemps, voire plus. Film où tous les thèmes, toutes les humeurs, les personnages de prédilection sont présents et équilibrés et paradoxalement autour d'un personnage en équilibre très instable.
Les flash-backs, ni habiles ni malhabiles, s'imposent avec évidence : forme éclatée du film et perdition psychique, recherche d'air physique dans le passé ou dans le mensonge d'un futur qui la remet au point de départ. Ce sont les efforts sur soi, les secousses douloureuses, les désirs d'éclaircie mentale de Jasmine.
Un Woody Allen au-delà des genres, réussissant à trouver les passages entre le vertige d'un "Intérieurs" et la douce compassion d'un "Escrocs mais pas trop", pour ne citer que deux exemples, aussi à l'aise dans la peinture des classes travailleuses et "perdues" que des classes argentées et dorées, aussi juste et au regard aussi ajusté pour les unes que pour les autres, aussi émouvant aussi souvent.
Portrait de femme et de toute une société, cassée en deux et irréconciliable. Allusion aux affaires récentes (Madden et son système de Ponzi). Mise et en scène et direction au diapason du sujet.

JM2LA
8
Écrit par

il y a 6 ans

Blue Jasmine
Krokodebil
8
Blue Jasmine

You will meet a tall dark withered woman.

Le Woody Allen "millésime 2013" est un curieux objet. Venant d'un cinéaste que beaucoup disaient perdu ou gâteux, dans des productions européennes façon carte postale ma foi inégales mais pour ma...

Lire la critique

il y a 8 ans

61 j'aime

8

Blue Jasmine
Rawi
8
Blue Jasmine

Critique de Blue Jasmine par Rawi

Alors j'entends déjà les remarques du genre : "Mais tu n'es pas objective !" Et ben oui, j'avoue ! Cate Blanchett mérite 8 points à elle toute seule. Sa performance sur le fil du rasoir, à la limite...

Lire la critique

il y a 8 ans

56 j'aime

16

Blue Jasmine
Sergent_Pepper
4
Blue Jasmine

Réunion de famille

Woody Allen, j’y vais de toute façon chaque année ; une petite fidélité fétichiste, une façon de retrouver l’homme qu’on a aimé, en dépit d’un manque certain d’inspiration depuis quelques décennies à...

Lire la critique

il y a 8 ans

43 j'aime

7

Le Fils de Joseph
JM2LA
9

La main de la comédie a retenu celle de la tragédie : miracle. Et le style a suivi la main.

La vraie comédie est-elle évangélique ? C'est ce que semble prouver (ou vouloir montrer) le Fils de Joseph. En quoi ? En résistant à l'appel du meurtre, du règlement de compte. Comment ? Au lieu de...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

1

Le Plein de super
JM2LA
9

Critique de Le Plein de super par JM2LA

Film masculin au possible, proche de la grossièreté souvent et pourtant porté par la grâce du jeu... Cavalier réussit un pari unique, celui d'une collaboration étroite avec ses acteurs qui, si mes...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

Entre le ciel et l'enfer
JM2LA
5

Travail d'écriture maniaque

Tout est esclave de l'information à donner et il semble que le cinéma ne soit pour Kurosawa que de l'information à donner ! Mais le pire n'est pas que tout soit assujetti à cette tâche triviale, mais...

Lire la critique

il y a 6 ans

8 j'aime

1