Nous allons procéder à une maintenance du site ce mercredi de 10h00 à 11h00. Le site sera indisponible pendant ce temps.
Bande-annonce
Affiche Boire et Déboires

Boire et Déboires

(1987)

Blind Date

12345678910
Quand ?
5.9
  1. 1
  2. 21
  3. 33
  4. 63
  5. 146
  6. 236
  7. 164
  8. 50
  9. 12
  10. 5
  • 731
  • 31
  • 194

Walter davis, ancien artiste devenu analyste dans une importante société financière, rencontre Nadia par l'intermédiaire de son frère Ted. Mais celle-ci est extrèment sensible à l'alcool. Walter charmé oublie ce détail et fait boire Nadia...

Casting : acteurs principauxBoire et Déboires

Casting complet du film Boire et Déboires
Match des critiques
les meilleurs avis
Boire et Déboires
VS
Une nuit d'ivresse.

Non, ce n'est pas Piège de Cristal qui a révélé Bruce Willis, mais ce film-là, où il est pour la première fois en tête d'affiche, et auréolé du triomphe de la série Clair de Lune, qu'il tournait à cette période. Blake Edwards l'a certainement choisi pour ses talents comiques, qu'il a rarement montré depuis, car il se régale à en faire des tonnes. Mais l'autre surprise est de voir une Kim Basinger totalement délurée, dans une histoire où l'alcool ne fait pas bon ménage. On a aussi l'excellent...

3 3
Avatar littlebigxav
5
littlebigxav
BOIRE ET DÉBOIRES de Blake Edwards

Cas assez rare Blake Edwards n'a pas touché au scénario écrit par Dale Launer (qui n'a guère fait d'étincelles avec ses scripts) ou si peu que cela ne valait pas la peine que son nom fut inscrit comme scénariste au générique. Est-ce pour cela que nous avons là un petit film de Blake Edwards? Si certaines scènes sont réussies, l'ensemble est empreint de balourdise et d'un bout à bout de scènes mal reliées les unes aux autres. Sans parler d'une grosse scène de remplissage avec le guitariste... Lire la critique de Boire et Déboires

PostsBoire et Déboires

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (19)
Boire et Déboires
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Faut pas la faire boire!

Ce génie de la comédie qu'est Edwards, signe ici un film qui comporte tous ses thèmes fétiches. Sur un postulat très simple, il réalise une comédie burlesque absolument détonante et place le couple vedette Willis/Basinger, au centre d'une folle nuit qui va déraper bien au delà de ce qu'on peut imaginer. A la manière d'un "After hours", du moins dans sa 1ère partie, on va suivre ce couple qui... Lire la critique de Boire et Déboires

1
Avatar Lorelei3
8
Lorelei3 ·
Découverte
Fallait éviter la tire de Laroquette

Avant de devenir une star du cinéma d'action avec le premier Die Hard, en 1988, Bruce Willis avait commencé dans une veine plus comique. Avec le succès de la série Clair de Lune deux ans plus tôt, Bruce se fait un nom et peut enfin s'attaquer aux premiers rôles sur grand écran. Son premier essai sera donc sans surprise dans le registre de la comédie pour un Blake Edwards pas encore prêt à... Lire l'avis à propos de Boire et Déboires

17 6
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·
L'enivrant "Parfum de femme" !

Sur la lancée de la fameuse et irrésistible série des "Panthère rose", Blake Edwards a enchaîné des comédies dont certaines sont désormais considérées comme des modèles du genre. Celle-ci tient ses promesses, mais risque néanmoins de décevoir ceux qui ont adoré "Elle" et surtout "Victor, Victoria". Car, malgré le titre français, il manque à... Lire la critique de Boire et Déboires

12 10
Avatar Ticket_007
7
Ticket_007 ·
"Vous êtes vivante Agnès?"

Comédie américaine très sympathique avec Bruce Willis, dans un genre de rôle où on a pas l'habitude de le rencontrer et Kim Basinger, très pétillante quand elle joue la saoule! On peut aussi compter sur des seconds rôles très drôles, comme l'ex de Basinger, fou furieux, briseur de vitrine et avocat et le juge, père de ce dernier, qui le déteste et qui répète un grand nombre de fois "Vous êtes... Lire l'avis à propos de Boire et Déboires

6 4
Avatar Melly
7
Melly ·
Quand on tient pas l'alcool...

Cette comédie à mi-chemin entre le burlesque et l'humour tendre et léger, révèle un Blake Edwards au mieux de sa forme. Il enchaîne rebondissements et coups de théâtre sur un rythme endiablé, sans laisser un instant au spectateur pour reprendre son souffle. Il joue sur 2 types d'humour : un sens de l'absurde proche de celui de Tex Avery, et un humour tarte à la crème où il mène les situations... Lire la critique de Boire et Déboires

8 8
Avatar Ugly
7
Ugly ·
Toutes les critiques du film Boire et Déboires (19)
Bande-annonce
Boire et Déboires
Vous pourriez également aimer...