On a craché sur mon enfance.

Avis sur Boule & Bill

Avatar Chtounet
Critique publiée par le

Boule et Bill, il me semble bien que c’est la première BD qu’on m’ait offerte dans ma jeunesse. Avec des histoires simples, amusantes, bien tournées, j’ai toujours aimé cette BD de Roba, qui m’a pas mal occupé et que je dois toujours avoir qui traîne dans un coin.
Mais un jour, des gens ont décidé qu’il était temps d’offrir une version cinéma de cette œuvre. Des fois, ce genre de tentative, ça a bien rendu, d’autres c’était pas trop trop mal et plein de fois, ça valait surtout un beau rendez-vous chez l’ophtalmo pour tenter de sauver ce qui restait de nos yeux.

Alors au final, ça donne quoi ?

Hum.

Je n’avais aucun espoir pour ce film. Aucun. Entre le choix du casting et les réalisateurs qui avouent qu’ils n’avaient jamais ouvert une des BDs avant de prendre la réalisation du film, je m’attendais au pire. Mais en fait, le pire, c’était encore bien loin d’une réalité horrifique qui ferait passer Dragon Ball Evolution pour un bon film.

Ah y me font marrer ceux qui crient au scandale devant la 2e trilogie de Star Wars ! Ceux qui hurlent au viol pour le 4e Indiana Jones ! Ceux qui parlent d’assassinat de John McClane dans le dernier Die Hard ! HAHAHAHAHA.
Tout ça, ce sont de bons films ! Les mecs ont été cools avec vous les fans ! Cools !

Boule et Bill de Alexandre Charlot et Franck Magnier, c’est une grosse blague faite à un peu tous les publics normalement visés par ce genre de film. Que ce soit les enfants, les parents ou les fans de la BD, on dirait que tous ont été pris dans une grosse caméra cachée à taille réelle où dans le sketch on était pris pour des bouffons.

Pour les fans, ceux qui ont grandi avec la BD, c’est une aberration. Entre les incohérences gigantesques avec le support papier (origines de l’adoption, apparition des personnages, relations dans le couple ou la fin scandaleuse du film -que je ne spoilerai pas-) et juste les acteurs qui ne collent absolument pas avec les personnages, c’est déjà effrayant. Mais même avec la structure de l’histoire en elle-même, ça ne colle pas avec l’esprit de la BD ! Le film est entièrement tourné autour des deux personnages des parents, laissant à Boule et Bill des miettes et une présence à l’écran ne servant qu’à servir de vague cadre/prétexte à une histoire de problème de couple dans les années 70.

Pour les enfants, il n’y a presque rien à leur mettre sous la dent. Dans Boule et Bill, on a un gros contexte d’amitié enfant/chien qui est très intéressante. Une complicité, des situations comiques d’aventures, etc. Tout un tas de choses qui rendent la lecture sympa à la base. Mais là, rien. Vu que l’enfant et le chien ne sont qu’une sorte de personnages secondaires au final, on ne retrouve que peu ce côté complice et le peu d’ “aventures” offertes sont expédiées à la va-vite, à gros renfort de voix off débile du chien qui n’apporte rien, pour en revenir à une engueulade des parents.
Il n’y a que peu de situations mignonnes, la complicité est traitée de façon très rapide et ça reste peu crédible.

Pour les parents, je pense bien que c’est affligeant de consternation. Le film se veut jongler entre le comique et l’émouvant. Côté comique, on enchaîne des blagues pas drôles, des scènes plus affligeantes les unes que les autres (les scènes avec la tortue en première position sur ce côté-là) et un ensemble qui fera plus rire jaune qu’autre chose, notamment dans tous les propos sexistes qui sont balancés à la mère. Côté émouvant, j’ai trouvé la construction très hasardeuse. Déjà, les scènes censées remplir ce rôle arrivent un peu n’importe comment, s’enchaînent même parfois entre elles et n’ont pas marché sur moi. Quand ils perdent Boule, c’est ridicule, quand ils sont au bord de l’explosion, c’est ridicule. Bref, c’est l’ensemble qui est ridicule.

Et c’est pas le jeu des acteurs qui va arranger ça. J’aimais bien Frank Dubosc en tant que comique, c’était sympa quoi. Pareil pour Marina Foïs chez les Robins et même dans des rôles plus poussés et sérieux. Mais là, les deux ne fonctionnent pas. Dubosc surjoue et Foïs a l’air de se faire chier. Et je vous parle pas de tous les personnages secondaires, le voisin dépressif du dessous en tête, qui tirent le film encore plus vers le bas.

Bref, vous m’aurez compris, je n’ai pas aimé. Du tout.

Entre des acteurs aux performances oubliables, une adaptation d’un support dont on ne garde que les noms et l’apparence des personnages, et une histoire globale mal construite qui se trompe d’orientation, c’est sûrement un des pires film comique qu’il m’ait été donné de voir.

Peut-être que certains aimeront. Je suppose que vu que les deux réalisateurs ont pondu ça, c’est qu’il doit y avoir un public. Mais si vous avez lu un semblant la BD, que vous voulez voir un film drôle avec votre enfant ou que tout simplement vous cherchez un semblant de divertissement, je ne peux que vous conseiller de l’esquiver. Vraiment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1468 fois
19 apprécient · 1 n'apprécie pas

Chtounet a ajouté ce film à 1 liste Boule & Bill

Autres actions de Chtounet Boule & Bill