Advertisement

PLS: I love you

Avis sur Broken Flowers

Avatar Mr_Chouette
Critique publiée par le

Don n'a pas la pêche. Depuis que sa blonde l'a quitté il passe ses journées en à rien foutre en jogging, le cul confortablement vissé sur son canapé et le regard dans le vide. En gros il est pas très mdr dans sa vie. Faut le comprendre le lascar, il se fait vieux et niveau amour c'est pas un modèle de constance, en plus de ça voilà t-il pas qu'il apprend par une lettre qu'une de ses ex à eu un enfant (il y a de cela 20 ans, donc bonjour l'actualité) et que ce dernier est probablement à la recherche de son géniteur. Avec tout ça notre nouveau papa se mange une PLS je vous raconte pas...
Mais heureusement pour lui (ou pas) son voisin détective amateur de jazz éthiopien a mené l'enquête et à réussi à isoler quatre anciennes compagnes de Don, pouvant être à l'origine de la lettre. Après un joli plan où Bill Murray fixe une flûte de champagne, assis sur son canapé le tout sur un fond de musique saoul, ce dernier accepte de se lancer dans le voyage à la recherche de la potentielle expéditrice.
A partir de ce moment, le film va se structurer autour des rencontres des « quatre » femmes, qui nous montreront ce bon vieux Don toujours à coté de ses pompes.

A travers les diverses rencontres se dessine en filigrane l'image omniprésente de la séduction (via des références à Don Juan ou Lolita ou par les plans plus ou moins suggestifs de jambes, poitrines et autres popotins rebondis) comme une ombre du passé planant sur le personnage.
Sous ses faux airs de road trip amoureux, Broken Flowers se place bien plus comme une errance nostalgique, un voyage désabusé à travers les diverses couches qui composent l’Amérique d'aujourd'hui. Bill Murray est à l'image des fleurs qu'il apporte à toutes ces femmes, coupé de toute attache, il est un apparat vidé de sa valeur, ne se retrouvant dans aucun des tableaux qu'il visite.

Le film ne nous donnera finalement pas les réponses que nous attendions et c'est sans doute tant mieux. Il est toujours agréable de la part d'un réalisateur de laisser son spectateur percevoir son œuvre comme il le souhaite. Car l’Intérêt de Broken Flowers ne se situe pas tant dans la découverte de La femme mais plutôt dans tout ce que sa quête implique. Le passé est mort comme le dit Don, et sa recherche est vaine, elle n'est comme nous le montre le film, qu'une succession d'indice sans réponse.

On retrouve dans Broken Flowers un thème cher à Jarmush, à savoir la blase, la vraie, celle qui vous fait écouter de la musique tout seul dans le noir (cf Only Lovers left alive). D'ailleurs faut croire que c'est quelque chose que l'ami Bill Murray aime particulièrement aussi, j'en veux pour preuve la myriade de film où on peut le voir glander en slip dans son spleen, ou l'inverse je ne sais plus (Lost in Translation, Zombieland, Un Jour sans fin, ou un bon paquet de ses rôles chez Wes Anderson).
Bref si vous aimez Jarmush, Murray, ou simplement fixer une tv éteinte en caleçon dans votre salon, jetez un œil à Broken Flowers, histoire de rester dans l'ambiance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 337 fois
9 apprécient

Mr_Chouette a ajouté ce film à 4 listes Broken Flowers

Autres actions de Mr_Chouette Broken Flowers