Bande-annonce
Affiche Burning

Burning

(2018)

Beoning

12345678910
Quand ?
7.0
  1. 23
  2. 31
  3. 102
  4. 221
  5. 504
  6. 1061
  7. 1919
  8. 1898
  9. 667
  10. 181
  • 6.6K
  • 584
  • 6K

Lors d’une livraison, Jong-Soo, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Hae-Mi, qui le séduit immédiatement. De retour d’un voyage à l’étranger, celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux. Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux,...

Casting : acteurs principauxBurning
Casting complet du film Burning
Diffusion TV
Burning
  • jeudi 4 juin sur Ciné+ Club à 15:28
  • vendredi 5 juin sur Ciné+ Club à 22:31
  • dimanche 7 juin sur Ciné+ Club à 10:36
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Burning
VS
Avatar Clara_Gamegie
8
Fire Walk with Me

Quand il se lève à l’aube pour aller courir, le cosmos azuré diffère des tendres teintes céruléennes qu’il prendra par la suite. Cette frontière infime entre la nuit et le jour est une offrande qui n’appartient qu’à lui, héritant de l’accalmie alentour et de la sensation qu’il existe bel et bien, puisqu’il n’est pas perdu au milieu de la foule. Il court, agite ses muscles saillants et nappe son corps de cette substance aqueuse qu’on ressent après l’effort : seul moyen de vibrer, de se...

54 10
Avatar DavidDIlbarritz
2
DavidDIlbarritz
Merde à la surinterprétation !

Et voilà encore un de ces lavages de cerveaux collectifs organisés par l'intelligentsia critique cannoise et parisienne. Place au nouveau chef d'œuvre où il ne se passe rien pendant 2h22, ou bien si, soyons juste, deux évènements sur tout le film ! Et que ça surinterprète, et que ça voit de l'énigme là où il n'y en a pas (un thriller raffiné ? un puzzle psychologique ? mais on se calme !!!), et que ça s'extasie sur la mise en scène qui n'invente rien (Oh ! le beau coucher de soleil... Lire l'avis à propos de Burning

3
Critiques : avis d'internautes (117) Burning
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Sens de la Vie

Après Secret Sunshine et Poetry, Lee Chang-Dong perpétue avec Burning son introspection contemplative de l’humain, un triangle amoureux qui infuse dans une eau bouillonnante de frustration, avec un soupçon de thriller qui contamine alors sa saveur mélodramatique d’un parfum de doute et d’illusion. Adaptant une nouvelle de Haruki Murakami, le film y... Lire la critique de Burning

5 1
Avatar MaximeMichaut
8
MaximeMichaut ·
Découverte
Effet de serre et poésie ardente

Louons, en guise de préambule, les mérites d'un cinéma coréen qui excelle là où généralement nous sommes à la peine, à savoir porter un regard introspectif sur son propre pays, évoquer subtilement une histoire récente dont les braises n'ont pas encore finie de se consumer. En effet, il y a quelques années à peine, en 2016 plus précisément, la Corée du Sud voit éclore la « révolution... Lire l'avis à propos de Burning

90 22
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Antalgie de la lumière

On mesure, au visionnage de Burning, le chemin parcouru par Lee Chang-Dong dans sa filmographie, et la maturité assez splendide dont il fait preuve dans ce nouvel opus. Adaptant une nouvelle de Murakami, le cinéaste poursuit quelques obsessions qui sont les siennes (le deuil, la douleur, la mémoire, le rapport au système), dans une... Lire la critique de Burning

165 38
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Le monde est une énigme

J'ai beaucoup attendu avant de voir Burning car le film est long, tout le monde en dit du bien et j'avais vraiment peur de ne pas trouver ça fou et de m'ennuyer un peu. Mais il n'en est rien ! Burning est non seulement un très bon film, mais c'est le genre de film qui hante son spectateur parce qu'il parle de choses indicibles, de choses irrésolues qui ne peuvent que marquer. Le film... Lire la critique de Burning

18
Avatar Moizi
8
Moizi ·
L'avventura du petit paysan

Grand admirateur de Murakami dont la prose élégante et minutieuse et le fantastique brumeux sont si difficilement transposables au cinéma, mais aussi confiant dans le talent du rare Lee Chang-Dong dont j'ai apprécié tous les films que j'ai pu voir depuis le renversant "Peppermint Candy", je me suis pointé au Balzac pour voir "Burning" hier... Lire la critique de Burning

69 10
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·
Toutes les critiques du film Burning (117)
Bande-annonce Burning
Vous pourriez également aimer...