All I need are some tasty waves, a cool buzz, and I'm fine.

Avis sur Ça chauffe au lycée Ridgemont

Avatar Jake Elwood
Critique publiée par le

Qu’on s’entende, Fast Times at Ridgemont High n’est pas un grand film, ni même une référence parmi les Teens Movies. Pourtant, il a acquis un statut d’incontournable du genre qui n’est pas démérité, ne serait-ce que pour le look de stoner de Sean Penn et la sortie de piscine de Phoebe Gates.

Si on oublie un scénario décousu et des acteurs qui font 10 ans plus vieux que leur personnage, il faut admettre qu’on passe un assez bon moment devant le film adapté du livre que Cameron Crowe (le mec derrière Almost Famous) avait écrit après s’être infiltré dans un lycée. L’humour est globalement léger, efficace et chaque apparition de Sean Penn vaut son pesant de cacahuètes.
L’histoire ne fait que suivre les tribulations d’un groupe d’élèves tout au long de leur dernière année lycéenne et il ne faut donc pas s’attendre à un récit linéaire mais plutôt à différents épisodes de vies adolescentes. Sous ses airs de comédie légère, Fast Times at Ridgemont High aborde tout de même des thématiques importantes, notamment celle de l’avortement, mais sans jamais sombrer dans le patho pour conserver la bonne humeur ambiante.

Pas essentiel mais agréable à suivre, le film d’Amy Heckerling nous permet également de voir les tout jeunes Jennifer Jason Leigh et Forest Whitaker et de constater que la mode, ce n’était pas mieux avant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 818 fois
2 apprécient

Jake Elwood a ajouté ce film à 5 listes Ça chauffe au lycée Ridgemont

Autres actions de Jake Elwood Ça chauffe au lycée Ridgemont