Il y a qu'on est entré là sans avoir vu de la lumière...

Avis sur Catacombes

Avatar Marsellus_Wallace
Critique publiée par le

Après avoir vu il y'a longtemps Le Projet Blair Witch il y'a de ça plusieurs années ainsi que REC, je me disait : pourquoi ne pas tenter un autre Found Footage, après tout, Le Projet Blair Witch était convaincant pour mes petits yeux découvreurs de ce genre.

J'ai donc porté mon attention sur Catacombes car : l'actrice principale est mignonne, le résumé m'intéressais car ça se passe dans les Catacombes parisiennes, l'affiche m'intriguait mais aussi parce que pour un film américain, on voit des Français !

Il y'a des fois comme ça où on commence un film, on ne sait pas trop où on est, on ne comprends pas très bien ce qui se passe... On amène des scènes juste usuelles qui amènent tout le déroulé du film. Après tout, c'est pas le dernier qui aura ce genre d'intrigue.

Notre jeune professeur d'université se retrouve à Paris avec un ancien collègue/ami/petit ami qui bosse dans les églises, d'autres "taupes" se joignent à eux et ils font la connaissance de Pap joué par François Civil, guide clandestin des parties interdites des catacombes parisiennes.
Ensemble, ils vont avancer dans ses tunnels noirs et vont faire un voyage initiatique rappelant leurs plus grandes angoisses, la chose qui martyrise leur être : le regret.

Bon bon, le scénario n'est pas le scoop du siècle, mais ça a le mérite de ne pas exister ! Merde, pourquoi ce sont les Ricains qui ont eu l'idée avant nous !

  • Certains plans m'ont laissé avec une petite mou sur le visage en me disant : "C'est pas con cette façon de filmer à ce moment."

Ceux qui par contre est un peu trop facile , c'est la résolution des "énigmes" : C'est tellement barré, amener l'énigme avec des textes anciens, des écritures anciennes, des hiéroglyphe pour en amener la solution après un brainstorming de 20 secondes simplement pour nous faire croire à une intelligence de l'héroïne qui tient du niveau de la divinité. Peut-être que le réalisateur souhaite montrer la supériorité intellectuel Américaine en ridiculisant l'intellecte français pas foutu capable de trouver la solution... Mais j'en doute... Quoi que... Après tout, y'a des français dans le film ! Nah !

Arrivé à la fin, et après avoir vu cette fin de film, ça m'a fait pensé à une réplique de Rocky Balboa :

C’est pas fini tant que la cloche n’a pas sonné !

La fin du film est une réussite, elle a le mérite de casser un peu les codes du genre.

Ce film n'est ni bon, ni mauvais, il a le mérite de se laissé regarder et ce n'était pas désagréable, mais disons qu'il est optionnel à part pour les fanatiques du genre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 55 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Marsellus_Wallace Catacombes