Une taupe, pas top.

Avis sur Catacombes

Avatar easy2fly
Critique publiée par le

Le mois d’août cinématographique est fabuleusement lamentable. On nous balance tout les films, proche d'une sortie direct en DVD, au cas ou le public irait leur faire un triomphe surprise. Après "Black Storm", on a un nouveau film en mode "Found Footage". Cette manière de filmer, se répand de plus en plus, souvent dans des productions destinées aux adolescents, moins regardant sur la qualité, plus concentré sur leur pop-corn et les boobs des actrices qui courent dans tout les sens à l'écran.

Scarlett (Perdita Weeks, et à noter que le prénom Scarlett est synonyme de navet (cf Lucy)), est à la recherche de la pierre philosophale. Après un périple en Iran (ou elle nous précise bien, qu'elle connait le risque de se faire lapider), elle prend la direction de paris, ou elle retrouve son ami George (Ben Feldman), tout en étant suivi par le caméraman Benji (Edwin Hodge), pour une plongée dans les catacombes, en compagnie de trois français qui connaissent les passages secrets et interdits.

John Erick Dowdle est un tâcheron. Il ne sait que filmer en "Found Footage". Je m'étais déjà infligé le navrant "En quarantaine", remake de l'excellent "REC", mais c'était au fin fond de mon canapé, pas obliger de me le taper en une seule traite. Ma propension à ne pas vouloir m'informer sur un film, me cause souvent des désagréments visuels et intellectuels. Je vais devoir zapper tout films en mode "Found Footage", car pour 2/3 réussites, on a 200/300 navets, ça fait quand même beaucoup trop, il faudrait réguler ce genre, qui est une insulte au cinéma. De plus, John Erick Dowdle co-écrit le scénario avec son frère Drew Dowdle. On peut donc lui incomber le ridicule de l'histoire, de la situation, des dialogues et de certains personnages. C'est un tâcheron dans tout les domaines, et apparemment, c'est de famille.
Je suis un peu dur, l'idée n'est pas si mauvaise que ça. Il s'inspire de "The Descent" pour le côté claustrophobe et angoissant. Il nous permet de visiter les catacombes et cette descente aux enfers, avait un potentiel intéressant. Mais non, c'est un tâcheron, donc il plombe l'ensemble, en secouant sa caméra dans tout les sens et en nous infligeant un méchant, qui fait plus rire qu'autre chose. Enfin, un méchant, à défaut d'avoir des personnages flippants, on se rabat sur le risible Cosme Castro qui joue la Taupe. Toutes ses apparitions sont lamentables, est-ce vraiment un acteur ? Il a pris des cours avec Laurent Lafitte ? Car oui, ce jeune homme est un acteur français, ça fait peur.
Il y a pire encore, ce film d'horreur, n'offre aucunes scènes horrifiques, ni même de terreur, ni même sanglantes (ou légèrement). C'est plus une traversée catastrophique des catacombes, avec un détour par l'enfer, ou il croise un truc du genre démon, mais très vite fait, pas le temps de flipper, ni même d'angoisser. Je passerais sur le fait que le seul acteur noir du casting, en prend plein la gueule et fera rire tout le monde, à ses dépends. Le trio d'acteurs français, n'est pas trop mauvais, c'est déjà pas mal dans ce genre de production. Le trio d'acteurs américains est plutôt correct, avec Ben Feldman, bien loin de l'univers de "Mad Men", mais en terrain connu, vu qu'il était dans "Cloverfield". Perdita Weeks, un joli minois, qui a le mérite de ne pas tomber dans la facilité en jouant sur son physique. Edwin Hodge est la plupart du temps, derrière la caméra. En dehors de ça, il beugle en permanence et en prend plein la gueule, pas facile d'être noir au cinéma.
Avant que la descente dans les catacombes débute, on se fait royalement chier. Mais dès qu'ils sont dedans, on se moque royalement des événements et des acteurs. L'ennui, suivi du ridicule, cela ne fait évidemment pas un bon film, ni même un film moyen, mais un navet, qui s'est perdu dans les salles, comme moi.

Un nouveau DTV qui ne coûte pas cher et peut donc se permettre de sortir en salles, pour amortir rapidement son coût et permettre à John Erick Dowdle, de s'atteler à son prochain navet. Maintenant qu'il est blacklisté, il peut faire sa merde dans son coin, il ne dérangera plus ni mon cerveau, ni mon temps. Bonne continuation, gros tâcheron.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1357 fois
2 apprécient

Autres actions de easy2fly Catacombes