Un film qui mérite de loin son 10/10

Avis sur Catacombes

Avatar Théo Yagami
Critique publiée par le

Salut à tous amis cinéphile, c'est encore Théo, présent sur tous les films d'épouvante et d'horreur.

Je tiens à vous dire que quand je suis allez le voir, j'y suis allez en reculant car je croyais que c'était un remake du film Catacombes de David Eliott et Tomm Coker sortie en 2005 et en fait non.

Dans ce film nous suivons l'histoire d'une jeune archéologue nommé Scarlett qui est sur les traces de son père. Que recherche-t-elle ? La pierre philosophale. Un peu bateau me direz-vous, mais je n'en serai pas aussi certain.

Les personnages divers et variés descendent dans les Catacombes de Paris pour trouver la pierre philosophale qui serait en dessous de la tombe de Nicolas Flamel et aurait en plus du pouvoir de changer les choses en or, de soigner n'importe quoi.

Pour moi ce film est une grande leçon de vie philosophique ou philosophale comme vous voudrez.

On peut remarquer plusieurs choses.

Pour commencer le film suit bel et bien la trame d'un film d'épouvante classique. Il y a des monstres qui arrivent en scream, il y a une ambiance glauque qui nous glace le sang et on a toujours envie de savoir comment la prochaine personne du groupe va mourir. Jusque là tout va bien.

Mis à part qu'il remplit à mon sens pleinement la fonction de film d'épouvante qui vous met mal à l'aise il a une morale bien plus recherchée.

Analysons la descente dans les catacombes. Cela symbolise tout simplement l'avancement à l'intérieur d'eux même, l'acceptation de ce qu'ils sont, de ce qu'ils ont fait, de leur passé. Plus ils descendent plus leurs regrets et remords les ronges et les tuent.

La mort de Souxie est expliqué de par le fait qu'elle n'a pas pu sauver la Taupe qu'elle n'a jamais osé descendre et elle s'en voulait au point qu'elle aurait préféré que ça soit elle qui soit morte et perdue à sa place.Croyant voir la Taupe,il la tue de sang-froid. Pourquoi ? Car les remords de Souxie l'ont rattrapé et tué. Elle n'a jamais su surpasser et accepter ce qu'elle a fait.

La mort de Papillon vient du fait qu'il n'a pas sauvé son frère dans l'accident de voiture dont il est le responsable. Il s'en voulait, c'est normal et encore une fois il aurait voulu être à sa place. Pour les même raisons que Souxie, il en est mort.

La mort de Benji reste à mon sens inexpliquée. Je pense que sa mort est dû à son taux d'anxiété et sa croyance du paranormal. Il a laissé ses émotions l'envahir et sa peur l'a tué. Tombant dans le puit et s'enfonçant dans les méandres de sa paranoïa.

Les autres personnages ont survécu pour avoir réussi à accepter leurs fautes et leurs erreurs.

Pour ce qui est de la soi-disant pierre philosophale et de la vraie pierre philosophale.

La première pierre trouvée est l'image qu'on en a depuis le premier film Harry Potter donc une sorte de pierre orangée. Elle marche pour soigner Souxie une première fois, pas la deuxième vu qu'elle est morte et ne marche pas pour soigner George car elle n'est pas la véritable pierre.

A la fin de ce film nous découvrons que la pierre est en chacun de nous et qu'il suffit de croire. Je ne vous cache pas que cela m'ai étonné parce que je m'attendais vraiment à ce que ça soit ce cailloux la pierre mais en fait non. Le pouvoir de la croyance et du savoir s'est avéré être la véritable solution.

Quand ils sortent, ils ne sont plus que 3, Scarlett, George et Zed. Ils ont sauté dans le vide pour se corriger et c'est en acceptant la sentence qu'ils se sont sauvés.

Nous finissons donc sur la dernière partie de l'interview qui n'était pas finit au début du film. Benji interroge Scarlett sur ce qu'elle cherche et elle répond "La vérité".

Cette fin est juste magnifique au final. On se rend compte que le film était en fait une quête de vérité et que pour cela il fallait descendre dans les méandres de sa noirceur pour enfin tout voir. Mais on apprend aussi que la réalité est subjective et que la vérité l'est tout autant quand on comprend que ce sont leurs pensées qui sont générées et qui les tuent.

Alors, qu'est-ce que la vérité ?

D'après ce film nous pourrons donc répondre, "La vérité est ce que l'on est, ce que l'on croit et ce que l'on voit. La vérité est tout simplement ce qui est."

Ce film, est une leçon philosophique magnifiquement mise en œuvre qui mérite d'être vu et revu, encore et encore.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1612 fois
3 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Théo Yagami Catacombes