...d'autres la préfèrent douce

Avis sur Certains l'aiment chaud !

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

Marylin Monroe ! Alors par quoi je vais commencer. Bon ben par ce que tout le monde sait déjà. Femme, blonde, sex-symbole bien avant qu'on invente le nom, actrice , chanteuse, maîtresse d'un des meilleurs présidents des U.S.A, femme au destin tragique morte à 36 ans d'une overdose médicamenteuse non encore clairement élucidée (oui c'est une tradition), avec des chansons qui ont traversé les âges et que tout le monde connaît. Mais bon autant dire tout de suite : Je n'ai jamais vu un seul de ses films. J'en ai entendu parlé mais je n'en ai vu que quelques brides. Du coup, ben je me suis rattrapé avec cette comédie où même si on ne voit qu'elle, elle n'est pas au centre de l'intrigue. Une comédie plutôt drôle mais pas parfaite pour autant.

Une réalisation qui fonctionne

Evidemment qui dit film des années 60 dit réalisation qui a pris un coup de vieux. Et bien pas du tout. C'est tout le paradoxe des films de cette époque. Ceux qui vieillissent le moins sont ceux dont la réalisation n'est pas franchement intéressante. Et c'est le cas ici où elle se veut avant tout fonctionnelle. Le statut de comédie fait qu'elle se met au service du rythme sans temps mort qu'offre le film. Les plans et les angles de vue restent classiques de ce point de vue là. Cela dit, la musique et la mise en scène est quand même pas mal (surtout la musique). Je ne débattrais pas des chansons qui sont bien trop cultes pour dire qu'elles sont mauvaises : ici (quoique, tiens une critique rapide de la chanson culte ici...). Sinon, ce n'est pas là, la force du film qui sont dans les dialogues et l'histoire.

Travestis malgré eux

Tout d'abord honneur au dames. Marilyn Monroe joue le rôle de Sugar Kane Kowalczyk (Raymond Queneau t'es gentil mais...Alouette comme traduction française ? Vraiment ?). Bon ok, le nom de Marylin est un peu sexiste. D'ailleurs il n'y a pas que ça de sexiste. Le personnage de Marylin est sans profondeur et il s'agit plus d'une blonde pas très futée qui possède tous les clichées de la blonde. Cela dit, petite subtilité : C'est assumée ! Elle le dit clairement ! C'est une rêveuse qui cherche l'amour et en plus est attachante. Bon maintenant, ce genre de clichée passe bien moins mais au moins elle l'assume (je ne dirais pas les films non assumés , j'ai un contact qui m'a reproché de comparer les films qui n'ont rien à voir, donc soumettez les films en commentaires). C'est dommage que son personnage soit si unidimensionnel, mais bon c'est un personnage qu'on aime quand même.

Tony Curtis qui joue le rôle de Joe/Josephine/Junior est plus intéressant, tout comme son compère Jack Lemmon (Jerry / Daphnée). Ce sont 2 musiciens qui se retrouvent contraint de travestir afin d'échapper à des malfaiteurs. Ils sont plus approfondis et sympa. Junior se démarque comme étant le plus sage du tandem mais qui au fur et à mesure va se prendre d'affection voir d'amour pour Marylin (oui je préfère ça que Sugar ou...Allouette), au point de s'inventer une nouvelle identité. Jerry Louis est le plus amusé par la situation même s'il va attirer l'attention de Osgood Fielding III (Joe E. Brown ). Sans rire, leur scène de danse est une perle humoristique à elle toute seule.

Sinon , le reste n'a pas vraiment d'intérêt car le film ne se concentre que sur ses 3 personnages. Bon il y a bien le Marquis « Spats » (enfin une bonne transcription française) joué par George Raft que certains le connaissent pour avoir joué dans le Scarface de 1923 (pas le remake de De Palma) qui est assez important mais bon. Entre les femmes qui sont que des écolières, et la responsable un peu sévère, on est dans du personnage fonction.

Les tribulations de Marylin , Joséphine et Daphnée

Ce qui est bien est la progression de l'histoire. On part d'une histoire de gangster très premier degré à une comédie plutôt sympathique et second degré. Le film est quand même bien racontée en dépit de son rythme assez accéléré au niveau de l'histoire. Tout se veut dès la rencontre entre Marylin , Joséphine et Daphnée plus léger et délirant. Cela n'est pas franchement incroyable, mais ça marche. L'humour est ainsi bien présent et tout se fait naturellement. Cela dit, il y a quelques situations qui se veulent humoristiques mais assez irréalistes et rapides

Comme le fait que Junior parvient toujours à se mettre en Joséphine alors qu'il était Joe. Comment il a fait pour entrer aussi vite ?

Oui, même dans le cadre d'une comédie, c'est quand même abusé. Mais bon c'est quand même drôle et ce n'est pas trop abusé au fond. Et le dénouement, même si je le trouve assez décevant (cela ne résout pas le problème des bandits), pris sous un autre angle est satisfaisant pour une certaine conclusion.

Une comédie drôle qui ne vaut que pour ses personnages

Autant dire tout de suite que la comédie ne brille pas pour sa réalisation ou son histoire mais ses personnages. Entre le délire que nous offrent Tony Curtis et Jack Lemmon et l'aspect attachant que nous offre Marylin Monroe, cette comédie a de quoi plaire. Pas la meilleure comédie de tous les temps (bien des enfants ont fait mieux dans le style), mais un incontournable des années 60. Et puis, imaginez une belle blonde chantez I Wanna Be Loved By You ça fait toujours plaisir ! (soit dit en passant blonde, brune ou rousse je suis preneur. Du moment qu'elle soit grande)

Version colorée de la critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 225 fois
1 apprécie

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 13 listes Certains l'aiment chaud !

Autres actions de Neo Cosmic M Certains l'aiment chaud !