Pinocchio presque sans Geppetto

Avis sur Chappie

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Publicité mensongère : publicité contenant des éléments faux, ou conçus pour induire en erreur. Et l'accroche de ce film est une grosse publicité mensongère. Chaque fois que je la lis j'ai envie de rire : "Le dernier espoir de l'humanité n'est pas humain". Ben voyons. Ceci dit ça n'influe pas à la qualité réelle du film. Il s'agit du 3e film de Neill Blomkamp, et scénarisé par lui et sa femme Teri Tatchell comme ses précédents films (District 9 et Elysium que je n'ai absolument pas vu, il faudrait me mettre à jour). Après un Elysium qu'il considère comme raté (à tort ou à raison), es-ce je peux considérer ce film comme réussi ? En grande partie oui.

Ce film est vraiment très passionnant et intéressant et ces problèmes ne sont pour la plupart pas vraiment de son fait ou globalement du l'ordre du chipotage. L'histoire est grosso modo Pinocchio à Johannesburg en Afrique du Sud. Et c'est un thème qui n'est certes pas nouveaux (A.I intelligence artificielle, Chobits, Astroboy, I Robot pour ne citer que les plus célèbres), mais réinterprété dans un angle tout à fait inédit : Et si Pinocchio était encore plus influencé par les délinquants que par son père Geppetto ? Et oui vous avez ce film. L'histoire est bien racontée et le scénario correcte à un détail près, la durée de vie du robot. En effet, même si son temps est compté, vu le développement du film, je ne pensais pas qu'il y ait eu urgence. Ceci dit je comprends tout à fait les angoisses de Chappie à vouloir trouver une solution, même s'il lui restait encore 2 jours à vivre (je le sais parce que j'ai compté). Le scénario est bien ficelé malgré le coté très manichéenne de l'ensemble et assez prévisible au début.

Les personnages sont pour la plupart unidimensionnels et n'évoluent que très peu pour certains et beaucoup pour d'autres. Cela vient du faite qu'ils n'ont que peu ou pas de vrais bakground car l'histoire ne se concentre que sur Chappie, mais on nous fait bien ressentir la différences entre eux. Deon (joué par le trop rare Dev Patel) est l'archétype même du geek sans amis (il vit avec des robots) et qui ne vit que pour créer l'intelligence artificielle consciente, quitte à prendre tous les risques. Il évolue très bien et le réalisateur a montré que même s'il n'est pas aussi fort que ça, il fera tout pour protéger Chappie, même s'il le considère comme un simple sujet d'étude. On est alors assez loin d'un Geppeto qui avait plus de fibre paternel; mais il est volontaire et veux bien l'éduquer. Il saura prendre des risques nécessaires pour atteindre son but, permettre à Chappie d'évoluer, même si au final ce n'est pas lui qui aura la solution. Ceci dit il y a une scène assez gênante sur le personnage : pourquoi n'a-t-il pas dénoncé les vrais manigances de Vincent ? Bon c'est vrai que les apparences étaient contre lui mais quand même.

Vincent, joué par Hugh Jackman, est carrément ÉNORME ! Il joue le méchant informaticien jaloux qui veut imposer son idée, en voulant provoquer le chaos, et a la plupart des scènes les plus funs du film (avec 2 autres). Il devrait jouer les méchants plus souvent (tient c'est lui le nouveau crochet dans le remake de Peter Pan !), bien sûr il fera tout pour faire tomber Deon pour qu'il mette son robot téléguidé en service. Même si je suis sûr que tout le monde va dire : "Tout ça pour ça ?", moi je pense au contraire que ses idées stupides va avec son caractère manichéen. Il vaut mieux une personne conne qui fait des choses connes pour un truc con, qu'une personne sensée qui fait des choses sensées pour un truc con.

Les délinquants Ninja, Yolandi et Yanki sont aussi intéressants, bien que stéréotypés. Ninja a besoin du Robot afin de commettre des délits et rembourser sa dette. Il va "l'élever" dans ce sens, au contraire de Yolandi qui va se comporter plus en mère et Yanki (l'Américain en vf, merci la vf mdr...) qui sera un frère de substitutions. Il est clair que Ninja va apprendre à Chappie les pires choses de la vie mais a une évolution intéressante, même si ça vient vraiment sur le tard. Par contre niveau jeu d'acteur, ça se voit vraiment que Ninja et Yolandi ne sont pas acteurs (puisque dans la vrai vie ils sont chanteurs de hip hop et père et fille...euh...et ils sont quoi au juste dans le film ?). Autant Yolandi, ça se voit moins car niveau jeu c'est le strict minimum. Mais Ninja alors lui, il est tellement dans le sur-jeu qu'il est vraiment énorme !!! Ces expressions mon Dieu ! Il est tellement dans le genre gangsta que c'est limite de la caricature ! Alors je ne sais pas si c'est Neill qui lui a dit de jouer comme ça mais ces expressions ! Ouah ! Il est vraiment trop dans le wesh-wesh, je suis cool ! T'as vu ?

Quant à Sigourney Weaver, elle est caméo mais pour une fois, un bon caméo. Elle est directrice de la société Tetravaal et n'est là que pour ça. Mais au moins elle est moins effacée que dans Exodus.

Et maintenant on va parler de Chappie. Le personnage principal avec la voix VO de Sharlto Copler, c'est le meilleur personnage et qui évolue le plus. Il est drôle, attachant et ses réactions son typique d'un enfant auquel on lui apprend la vie. Ancien robot policier, il va subir plus la mauvaise influence des délinquants que la bonne influence de Deon, en apparence; car au fond, il lui reste assez de conscience du bien et du mal et il respecte bien son créateur, même s'il lui reproche de ne pas lui avoir dévoilé son problème. Et le reste du film va lui permettre de trouver la meilleur solution possible, et il trouvera au grand dam de Deon. D'ailleurs il y a quand même 2 problèmes. On dirait que le film au début à fait tout pour indiquer que ce sera lui le héro et pas un autre robot (pourquoi ce n'est que le n°22 qui se fait détruire ?). Et aussi 2e problème, son intelligence se développe beaucoup trop vite dans le bon sens que dans le mauvais sens. Deon n'était pas souvent là et pourtant il reste globalement un gentil robot en dehors de ses manières de délinquants. Mais à part ça il est fun, surtout la scène où il se bat contre Vincent, mdr, le film mérite d'être vu rien que pour cette scène !

Sinon , la réalisation et les effets spéciaux sont correctes. Les scènes d'actions sont efficaces et les batailles vraiment épique (notamment le choc contre...un seul robot téléguidé Vincent ?). Par contre, les ralentis, Neill aurait pu s'en passer. Ils ne servent à rien (un ralenti pour voir Yolande retiré une douille de son fusil, c'était nécessaire ?)! Mais ce que je trouve à la fois déstabilisant et génial, c'est la fin. En effet, elle est très abrupt, mais si on a suivit le film, il ne s'agit pas de la vrai fin ! Car la vrai fin, c'est le début ! Et oui, le film est un énorme Flash-Back qui a eu lieu 18 mois et si on met la première scène de début à la fin, le film devient plus cohérent. C'est vraiment génial comme style de réalisation et aussi très risqué (le film Transcendance, l'avait fait en son temps avec des résultats plutôt ratés).

Bref, Chappie est un bon petit film d'anticipation bien en terme d'histoire et de réalisation à quelques détails prêts. Ceci dit je recommande de voir le court-métrage Tétra-Vall avant. En effet, car l'esthétique de ce court métrage et celui du film sont vraiment opposés. Dans le court Chappie est un robot blanc qui patrouille dans les Ghettos de Johannesburg et dans le film, Chappie est un robot de titan gris qui évolue dans un univers plus violent. Neill montre encore une fois les thèmes qui lui sont chers qui sont les droits à la différence, déjà exploité dans District 9 qui parlait de l'apartheid ou Elysium qui parlait de différence social. Ici, c'est plus le fait d'être différents qui est mis en avant afin que ce qui sont différents ne doivent pas être considéré comme des moutons noirs (comme dans son livre). Maintenant que j'ai critiqué le Pinochio de Neill Blomkamp, il me manque plus qu'à critiquer celui de Wheddon !

Fini ! Blague nulle On : Chapi Chapo , badibo , Chapi Chapo, bidiba Chapi Chapo badibadiba ! Blague nulle off.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 703 fois
2 apprécient

Real Cosmic M a ajouté ce film à 16 listes Chappie

Autres actions de Real Cosmic M Chappie