Torture Porn pour enfant !

Avis sur Charlie et la Chocolaterie

Avatar Mad Dog
Critique publiée par le

Cela faisait longtemps que je devais voir ce film... en entier. En effet, j'ai commencé à regarder, enfant, le Charlie et la Chocolaterie de 1971 dans la salle d'attente de la clinique St Laud à Angers. On devait être en période des fêtes parce que je me souviens que c'était en plein après midi. J'ai suivi, dans deux salles d'attentes différentes la quête pour avoir les tickets d'or. On devait être arrivé au 4ème gagnant, Mike Teevee, lorsque nous fumes invités à entrer dans la chambre de la personne à laquelle on devait rendre visite (probablement ma mère) ce qui coupa net mon visionnage du film.

Je ne sais pas quel âge j'avais mais l'anecdote était resté dans un coin de ma tête et je m'étais promis de voir un de ces jours la fin de ce film. Et entre temps, bah, j'ai lu le livre (ainsi que sa suite que je trouve moins bien. Je crois aussi avoir vu des extraits de la version de Tim Burton à la télé en plus de nombreuses review de ce film sur le YouTube américain (notamment le Nostalgia Critic qui flippait, gamin, devant la fameuse "scène du tunnel".)

Du coup, lorsque ma copine a proposé de le voir, je savais à peu près dans quoi je mettais les pied... et pourtant j'ai été positivement étonné.

Le film garde une efficacité même encore à l'époque qui tient notamment du côté fun mis dans cette adaptation. La première partie du film, avec la folie qui entoure la recherche des fameux tickets dorés est hyper efficace et donne lieu à des tas de gags d'adaptations (la machine à chercher des tickets, la vente aux enchères, le mec chez son psy, ...)

C'est limite un sketch en lui même mais je comprends pourquoi à l'époque j'étais resté scotché devant l'adaptation.

La deuxième partie avec la visite de l'usine Wonka est toujours chouette à voir. Certes, on voit les effets en cartons pâtes, mais de se dire que des mecs ont fait des grandes salles avec un jardin où se trouve des arbres d'où pendouille des sucres d'orges, bah, ça a son charme. Le film a super bien vieilli et garde à la fois son côté coloré et effrayant. Le sort de chaque gamin est l'occasion d'utiliser des tas d'effets spéciaux... mais ils l'ont bien mérités !

Si le casting est plutôt bon (mention spécial à la gamine qui joue Veruca et qui a droit à un numéro de chant) la palme revient à Gene Wilder en Willy Wonka. Le mec vole le film au point que ça avait gonflé Roald Dahl lui même qui avait estimé que le héros était Charlie et pas Wonka. Mais après tout le rôle restera iconique et le fun que Wilder à jouer dans un film pour enfant est totalement perceptible : sans en faire des caisses, il est totalement crédible dans ce type complètement hors-sol et on sent que l'acteur se délecte littéralement de voir des sales gosses avoir le sort qu'ils méritent. On raconte qu'il faisait peur aux comédiens lors de certaines prises et c'est limite bizarre de le voir super gentil et calin à la fin du film.

Après, je suis vraiment pas fan de la scène de "la limonade qui fait voler". L'idée était de rendre Charlie et son grand-père coupables d'une "faute" mais on sent que l'intrigue a été fourré au chausse-pied dans l'histoire originelle. Et ça les rends très bête. (D'où tu vas boire un truc qu'on t'a pas autorisé à boire après ce qu'il s'est passé aux deux autres enfants n'ayant pas suivis les instruction ?)

Bref, le film mérite bien ses galons de "film pour enfant culte" et arrive à distiller cet esprit cartoonesque qui nous pousse à prendre plaisir à voir des personnages odieux subir des tourments grotesques. Nous sommes tous des sadiques... si la punition est fun.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 201 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Mad Dog Charlie et la Chocolaterie