Affiche Charlot patine

Critiques de Charlot patine

Court-métrage de (1916)

Critique de Charlot patine par Mr_Carnby

Ici, nous sommes en territoire connu pour l'amateur de burlesque Chaplinesque : Charlot fait le serveur ; se trompe dans les plats ; se bat ; fait perdre son emploi à un aigri moustachu (un de plus) ; patine un peu ; tombe amoureux d'un jolie minois au sourire à faire fondre la glace sur laquelle il glisse ; patine encore ; se fait passer pour un Sir et fait chuter à peu près tous les... Lire l'avis à propos de Charlot patine

18
Avatar Mr_Carnby
9
Mr_Carnby ·

Classique

S'il y a bien un court métrage de Chaplin qui incarne tout son talent il se peut que se soit « Charlot patine », il y montre toutes ses capacités en tant qu'acrobate et comique. La première partie se déroule dans un restaurant qui est le lieu propice à son génie burlesque (les portes de la cuisine devait être un paradis pour lui). Mais la seconde partie se déroulant dans une patinoire est juste... Lire l'avis à propos de Charlot patine

10 4
Avatar CREAM
10
CREAM ·

Son talent, lui, ne patine pas.

La première partie de ce court, dans le restaurant, intègre un nombre impressionnant de gags qui fonctionnent parfaitement, notamment la petite scène du cache-cache entre les portes que je trouve resplendissante. La deuxième partie, quand il patine, montre un grand talent de patineur de Charlie Chaplin que l'on retrouvera avec plaisir dans Les temps modernes. Lire l'avis à propos de Charlot patine

5
Avatar Northevil
7
Northevil ·

Marty McFly n'a rien inventé !

Un des premiers Chaplin, parmi les douze courts tournés pour la Mutual, et sûrement l’un des meilleurs slapsticks : Charlot cabriole sans arrêt sur ses roulettes, avec un talent plutôt estomaquant, qu’on retrouvera vingt ans plus tard dans le magasin de jouets des Temps Modernes. Les gags autour des portes du restaurant ou dans le salon de patinage sont bondissants et incroyablement vivants,... Lire l'avis à propos de Charlot patine

3 1
Avatar Wakapou
8
Wakapou ·

Critique de Charlot patine par Maqroll

Pour ce huitième film chez la Mutual, Charlot est tout d’abord serveur en brasserie. En salle et en cuisine, il enchaîne les fausses maladresses (les portes battantes, les cocktails…) qui se retournent inévitablement contre les clients ou ses collègues… La deuxième partie donne son titre au film en retenant l’attention et les mémoires : sur une patinoire attenante, Charlot montre une fois de... Lire l'avis à propos de Charlot patine

3
Avatar Maqroll
8
Maqroll ·

Critique de Charlot patine par мс³

Une fois de plus Charlot fout un beau bordel, malgré cela ce n'est toujours pas génial, ça reste toujours bien maîtrisé, très bien foutu et sympathique mais niveau histoire c'est encore une fois un peu trop long. Lire l'avis à propos de Charlot patine

3
Avatar мс³
6
мс³ ·

Les limites du slapstick

A force d'attaquer le personnage de Charlot, je commence à constater que j'en fais très vite le tour. Charlot patine est semble-t-il un excellent court-métrage du genre slapstick. Un petit mot au début souligne même que les gags étant très réussis, ils furent réutilisés par Chaplin lui-même pour son long-métrage, Les lumières de la ville. Pourtant, le slapstick a pour moi ses limites. A titre... Lire la critique de Charlot patine

1
Avatar batman1985
7
batman1985 ·