Affiche Christine

Critiques de Christine

Film de (1983)

Carpenter adapte King

En 1983, après le très réussi "The Thing", Carpenter s'attaque à l'adaptation de "Christine", le roman de Stephen King, l'histoire d'un jeune homme timide se retrouvant hypnotisé par une Plymouth Fury rouge sang, qui se révélera être dotée de sentiments. Il va progressivement changer de personnalité n'ayant d'yeux que pour sa voiture. Déjà sur le papier, Carpenter / King ça vend du rêve, le... Lire la critique de Christine

9
Avatar JimBo Lebowski
7
JimBo Lebowski ·

Moochie dans ton froc

Brrrrr ! On se les gèle ce soir. J’aurais p’tet dû demander à Buddy de me déposer devant chez moi. Pas grave, de toutes façons, doit être trop occupé à raconter à tout le monde comment qu’on a bousillé la bagnole de l’autre demeuré. Ah ouais, sûr qu’on s’en est bien occupés. Qu’est-ce qu’on lui a mis! Il en restait plus rien. Quand je pense que Richie a chié sur le tableau de bord, ah le con !... Lire l'avis à propos de Christine

10
Avatar L'âne fourbu
8
L'âne fourbu ·

Show me !

Je n'avais pas revu Christine depuis des années, plus de dix ans au moins, et ce nouveau visionnage n'en a été que plus bénéfique, car il reste, à mes yeux, dans le sommet de la filmographie de John Carpenter. Car non seulement il adapte un très bon bouquin de Stephen King, mais il en a retiré un point qui me gênait, à savoir donner une explication quant à l'incarnation de Christine. Ce qui... Lire la critique de Christine

7 1
Avatar Boubakar
8
Boubakar ·

Quand les nolifes deviennent méchants, on rigole bien.

Avec Carpenter parfois on ne sait pas toujours trop à quoi s'attendre, est-ce qu'il va donner naissance à une tuerie comme The Thing ou à une bouse comme Fog ? Le scénario est adapté d'un roman de Stephen King par un certain Bill Phillips (n'ayant pas encore lu le roman je ne peux juger la fidélité du film vis à vis de ce dernier, mais on reconnaît bien l'univers de SK (Culte de la Plymouth, du... Lire la critique de Christine

11 3
Avatar Nhoj
7
Nhoj ·

Voiture sang chauffeur

Encore un Carpenter surcoté qui n'a rien du truc cool et effrayant annoncé, les personnages caricaturaux sont mal joués et la non intrigue est téléphonée. Le film met du temps à démarrer et reste en première pendant presque tout le trajet, même les scènes avec Christine en roue libre ne fonctionnent pas plein pot puisque les personnages sont osef. Les idées de mise en scène sont quand même... Lire la critique de Christine

5
Avatar archibal
3
archibal ·

Un Roi bien Charpenté

C'est drôle, j'ai une bonne impression globale sur ce film, pourtant à l'heure d'écrire cette critique ce sont les bémols qui me reviennent à l'esprit. Ce sentiment que le jour où je me déciderai à lire un Stephen King "pour voir", la déception sera au rendez-vous. En effet, si je n'ai strictement rien de personnel contre le fantastique, la façon dont les choses semblent amenées dans ses... Lire l'avis à propos de Christine

7 6
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·

Jolie perversion

Revoir "Christine", un grand classique de notre cinéphilie post-adolescente, permet de confirmer ses points forts : mise en scène constamment magistrale d'un John Carpenter qui n'était pas encore miné par l'insuccès et la maladie, complexité des personnages bien loin des stéréotypes du film de terreur comme ceux du "film de collège", belle interprétation de... Lire l'avis à propos de Christine

5 6
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

"...to hell and back with Christine"

Après une image-titre bien classe et le générique de début, une séquence se déroulant dans les 50's nous présente la naissance de Christine. On a l'idée du "black sheep", avec cette chaîne de montage où toutes les voitures sont identiques, sauf une, l'héroïne du film, qui se démarque par sa peinture rouge et non blanche. Rouge, comme le sang, comme le mal, aussi. Le fait que cette voiture soit... Lire l'avis à propos de Christine

8 7
Avatar Wykydtron IV
7
Wykydtron IV ·

"Enfer mécanique !"

Le jeune Arnie Cunningham (Keith Gordon) fait face à Christine, le regard comme envoûté. A cet instant, John Carpenter laisse de côté les gros synthétiseurs qui claquent et qui font sa marque de fabrique musicale pour un morceau plus intime et sensuel à la fois. Le seul hic et il est de taille, c’est que Christine n’est pas une femme, il s’agit d’une voiture, qui, devant le jeune homme, se... Lire l'avis à propos de Christine

4
Avatar RAF43
8
RAF43 ·

Bad to the Bone

Peut-être la surnoté-je, cette « Christine ». D'ailleurs, je le connais tellement bien que même en le revoyant plusieurs années plus tard, de nombreuses scènes m'étaient restées en tête, comme si je l'avais regardé il y a seulement quelques semaines. Mais bon, que voulez-vous : la réalisation de John Carpenter, Stephen King derrière le roman originel, une bonne dose de... Lire la critique de Christine

2
Avatar Caine78
8
Caine78 ·