👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce film est je crois le film qui m'a fait le plus rire depuis les idiots que j'ai vu il y a quelques mois. J'en ai pleuré... La salle était comble un mois après la sortie, que des femmes, dont des mères avec leurs filles (adultes) et un ou deux couples. Tout ça sentait l’œstrogène à plein nez. J'ai rarement vu une salle réagir autant à un film... et ça fait pleinement partie de l'expérience 50 shades. Parce que les réactions des filles dans la salle sont presque aussi drôles que le film lui-même, voire plus. Le réel spectacle était encore une fois dans la salle et pas sur l'écran.

En les petits cris de plaisir lorsqu'on voit Grey à moitié à poil, les "et biiimmmm" lorsque la méchante se prend une claque, moi je n'en pouvais juste plus. J'étais plié.

Surtout que vu l'indigence des dialogues, le fait qu'il ne se passe rien du tout pendant tout le film... que tout est prétexte pour faire croire qu'ils vont se séparer mais en fait non... alors que c'est juste rien du tout. Il y a quelques pauvres nichons qui se baladent... mais c'est tellement rien. Où est le plus sombre ? j'attendais au moins de la sodomie... La fille se prend trois fessées de tout le film (véridique). Vive le SM !

En plus elle est devenue dégueulasse, on dirait qu'elle a grossi du visage mais pas du corps, ce qui donne l'impression qu'elle n'a pas de menton, que de sa bouche à ses seins c'est tout droit... peu bandant, avouons le.

Mais qu'est-ce-que c'est drôle tant c'est affligeant dans ce que ça montre. On tente à un moment donné de faire naître un suspens autour de la mort de Grey, mais ça dure 3 minutes montre en main... à quoi ça sert ? Hilarant.

à voir en VF bien entendu pour bénéficier d'une synchro labiale aux fraises et d'aucune intensité dans les dialogues (déjà qu'ils sont nuls).

Mais le mieux reste la fille qui jouit alors que le type lui broute littéralement les poils de schneck... une nouvelle zone érogène à découvrir je suppose.

Bref des génies.

C'était génial.

Moizi
8
Écrit par

il y a 5 ans

53 j'aime

3 commentaires

Cinquante Nuances plus sombres
Socinien
3

Bygmalion et Galatée

Coincé entre Jackie Kennedy occupée à refaire les moquettes de la Maison Blanche et Liam Neeson parti évangéliser ces païens de nippons bouffeurs de riz et de jésuites, Cinquante nuances plus sombres...

Lire la critique

il y a 5 ans

107 j'aime

13

Cinquante Nuances plus sombres
Moizi
8

Plus aucune menstruation

Ce film est je crois le film qui m'a fait le plus rire depuis les idiots que j'ai vu il y a quelques mois. J'en ai pleuré... La salle était comble un mois après la sortie, que des femmes, dont des...

Lire la critique

il y a 5 ans

53 j'aime

3

Cinquante Nuances plus sombres
Nick_Cortex
1

The Dark Side of the SM Room

Ils sont quand même balèzes à Hollywood. Je me demande comment ils ont pu imaginer que transposer une saga littéraire comme celle de E. L. James au cinéma aurait pu leur rapporter gros. Genre,...

Lire la critique

il y a 5 ans

40 j'aime

14

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

Lire la critique

il y a 2 ans

426 j'aime

50

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

Lire la critique

il y a 6 ans

269 j'aime

144

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

Lire la critique

il y a plus d’un an

207 j'aime

59