Affiche Cold in July

Critiques de Cold in July

Film de (2014)

Une nuque longue pour Dexter

L’archétype du petit polar au fort potentiel qui essaye de la jouer oldschool mais se ramasse contre le mur en même temps qu’il force le geste pour marquer les esprits. La faute à une écriture qui n’a rien à proposer pour exploiter les superbes ambiances déployées pour l’occasion. Parce que sur le papier, Cold in July tient du rêve éveillé. Le retour en grande pompe du polar sec et nerveux... Lire l'avis à propos de Cold in July

32 5
Avatar oso
5
oso ·

L'Âme Du Mal

Le 31 décembre prochain, le froid hivernal vous saisira et Juillet De Sang vous giflera. Ce film sera votre étrange manière de finir l’année. Cette Saint-Sylvestre, nuit de toutes les remises à zéro, de tous les projets et de tous les espoirs. Douce ironie, que de terminer l’année sur un film si sombre et négatif, à l’opposé de tout espoir et qui ôte presque l’envie de se réveiller le lendemain.... Lire la critique de Cold in July

31 17
Avatar Jambalaya
10
Jambalaya ·

Critique de Cold in July par SanFelice

Nous sommes donc au Texas, cette partie du Monde où on considère qu'une arme à feu chargée constitue un excellent cadeau de Noël pour un enfant de cinq ans et où tout ce qui est basané (plus ou moins fortement) est vu comme un danger. Là, un brave père de famille abat un cambrioleur. Par accident, certes : il prétend que son doigt a glissé. n'empêche que ce doigt était quand même posé sur un... Lire la critique de Cold in July

31 3
Avatar SanFelice
4
SanFelice ·

Y a plus de saisons...

Dans sa première partie, "Cold in july" est un thriller assez classique, qui a l'originalité de renverser certains codes : ainsi, dès l'ouverture, lorsque le héros, un américain moyen joliment interprété par Michael C Hall, est amené à abattre un inconnu entré chez lui par effraction, la scène est filmée en toute sobriété, sans aucun effet de style ni aucune musique, dans un grand silence... Lire la critique de Cold in July

4
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

History of Violence.

Remarqué notamment à Sundance et à Deauville, Cold in July est une adaptation du roman de Joe R. Lansdale, mise en scène par Jim Mickle. Jonglant avec différents tons et genres, passant du polar au western moderne ou à la comédie noire, Cold in July rappelle tout à la fois les écrits de Jim Thompson et les débuts... Lire la critique de Cold in July

11 2
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Critique de Cold in July par Steve M

"Cold in July" de Jim Mickle, adapté du roman de Joe R. Lansdale, laisse un sentiment étrange et mitigé, malgré un casting de choix. Ce thriller qui démarre pourtant bien, avec une bonne intrigue, s'égare et s'enlise peu à peu dans une histoire pour le moins confuse, laissant comme le spectateur un peu livré à lui même, se posant des questions sur certaines incohérences scénaristiques.... Lire l'avis à propos de Cold in July

3
Avatar Steve M
5
Steve M ·

Dexter is back

Mon deuxième film de l'année après Invincible et première surprise de l'année ! Tout le film est parfait ! La première scène est exemplaire, et montre le ton du film. Quelqu'un envahit la maison d'une famille Américaine de classe moyenne, et dans une attaque nocturne violente, le père est obsédé avec l'événement. À partir de là des personnages apparaissent, puis des intrigue secondaire, avec... Lire la critique de Cold in July

9
Avatar JaviFou08
8
JaviFou08 ·

Les chiens font pas des chats.

Le cinéaste Jim Mickle (Stake Land, In the Shadow of the Moon), co-scénariste et co-monteur signe un polar poisseux et oppressant, adaptation du roman Juillet de sang écrit par le romancier et scénariste Joe R. Lansdale. Une œuvre littéraire qui s'étend sur un surprenant long métrage à deux vitesses dans l'univers sombre du Texas de juillet 89 qui réunit un trio d'acteur ravageur, l'encadreur... Lire la critique de Cold in July

6
Avatar HITMAN
7
HITMAN ·

Vendetta

C'est l'affiche qui m'a donné envie de voir le film. Car la bande annonce, même si je l'ai vue il y a quelques temps, je n'en ai gardé aucun souvenir. Le scénario m'a paru être un assemblage de plein de choses, un fourre-tout. On commence avec tels enjeux, puis on redéfinit tout, puis on redéfinit tout encore et encore et encore. Au bout d'un moment ça lasse parce qu'on ne sait plus trop quel... Lire l'avis à propos de Cold in July

5
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Un été pourri

Ça y est, c’est officiel. C’est officieux, c’est confirmé, c’est véridique : on sait où est passé Dexter Morgan ! Il porte désormais une affreuse moustache et une terrifiante coupe mulet, est retourné vivre en 1989 dans l’est du Texas avec son quota de ploucs au mètre carré et se fait appeler Richard Dane. Il est encadreur (?), à une femme tête à claques et un fils tête à claques qui s’appelle... Lire l'avis à propos de Cold in July

9 6
Avatar mymp
3
mymp ·