Escapado Cuchillo.

Avis sur Colorado

Avatar digitale_pourpre
Critique publiée par le

Western Italien de 1966. Se situant très clairement dans le haut du panier des westerns spaghettis, Colorado est un magnifique film de Sergio Sollima. Loin de l'habituelle histoire de vengeance manichéenne, récit d'une traque à travers de splendides paysages Colorado se regarde avec beaucoup de plaisir. Superbement filmé, d'un cinémascope étincelant, à la riche profondeur de champ, le réalisateur exploite à fond les décors naturels de la région d'Almeria en Espagne pour nous donner un métrage au gout de l'ouest authentique. Le scénario construit comme une fuite en avant en plusieurs étapes, qui sont d'autant de séquences et de péripéties qui jalonnent le film, donnant un rythme soutenu au récit qui captive en permanence son spectateur. Composé d'un magnifique duo d'acteurs, le stoïque mais très charismatique Lee Van Cleef et le fantasque Tomás Milián, tous les deux sont excellents dans leurs personnages. Figures opposées mais finalement complémentaire, le chasseur de primes et le péon. Sous couvert d'un scénario plutôt linéaire, mais très distrayant, l'histoire se montre beaucoup plus ambiguë qu'il n'y paraît notamment grâce à la présence du personnage de Cuchillo le péon. En effet difficile de dire réellement qui est le véritable personnage principal de l'histoire, si le début tend clairement à désigner Lee Van Cleef comme tel, la fin semble indiquer une autre réponse. Le film ne semble pas aller vraiment vers la sacralisation du héros américain classique. De plus en filigrane l'histoire se teinte d'un discours politique au travers de l'opposition riche propriétaire Américaine et pauvre péon Mexicain, la conclusion du film servant au réalisateur à signifier vers où il se situe. Un film du samedi soir, riche et sublime, un classique intemporel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 117 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de digitale_pourpre Colorado