👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ici, il n'y a pas d'honneur ni de morale, seul le plus fort s'en sort. C'est ainsi que Fukasaku impose sa vision des yakuzas à travers cette oeuvre tragique dans laquelle on peut admirer avec quelle brutalité les yakuzas naissent après la guerre, se trahissent, s'entretuent dans ce monde où règnent la violence et la corruption. Implacable au niveau du style (soigné et esthétiquement réussi), Combat sans code d'honneur lança une nouvelle génération de film remplaçant presque le traditionnel film de samouraï qui était tant prisé aux Japon pendant ces années 70.
snakesolid203
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 8 ans

3 j'aime

Combat sans code d'honneur
IllitchD
8

Critique de Combat sans code d'honneur par IllitchD

Combat sans code d’honneur a su être une œuvre culte et incontournable dans ce que le film d’exploitation nippon a pu donner. Ce film est une référence des films de yakuza par la maîtrise technique...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

Combat sans code d'honneur
Andy-Capet
5

Avez-vous déjà vu comment se déroule le mercato chez les yakuzas ?

Est-il nécessaire d'argumenter sur la raison qui fait qu'il est possible qu'on ne puisse pas aimer ce film ? La seule vue du résumé ne suffit-elle pas ? Parce qu'à mon sens, cela ressemble à un...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

8

Combat sans code d'honneur
Truman-
7

Critique de Combat sans code d'honneur par Truman-

Après "Guerre des Gangs a Okinawa" et "Okita le pourfendeur" Kinji Fukasaku revisite encore le thème des Yakuzas mais cette fois dans un contexte d’après guerre et de façon plus violente encore , le...

Lire la critique

il y a 9 ans

4 j'aime

1

H
snakesolid203
8
H

Critique de H par snakesolid203

Dommage qu'il y ait eu si peu d'épisodes car c'était si drôle et si détendant! Ce fut largement la meilleure époque du duo comique Eric & Ramzy. Les gags parfois pas très recherchés finissaient par...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Baby Cart 2 : L'Enfant massacre
snakesolid203
10

Critique de Baby Cart 2 : L'Enfant massacre par snakesolid203

Dans la pure lignée du premier, Misumi nous étonne d'avantage dans cet épisode en accordant plus d'imporatnce à l'enfant et en poussant une très belle esthétique à son extrême. La réalisation...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Combat sans code d'honneur
snakesolid203
8

Critique de Combat sans code d'honneur par snakesolid203

Ici, il n'y a pas d'honneur ni de morale, seul le plus fort s'en sort. C'est ainsi que Fukasaku impose sa vision des yakuzas à travers cette oeuvre tragique dans laquelle on peut admirer avec quelle...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime