Bande-annonce
Affiche Confession d'un dragueur

Confession d'un dragueur

(2001)
12345678910
Quand ?
4.5
  1. 41
  2. 31
  3. 52
  4. 45
  5. 72
  6. 74
  7. 48
  8. 13
  9. 9
  10. 7
  • 392
  • 10
  • 108

Pendant les vacances d'été, Paul, étudiant provincial, livresque et timide, monté à Paris pour intégrer Sciences-Po, lit sur un banc au jardin du Luxembourg. Un après-midi, alors qu'il suit du regard une jeune fille qu'il a remarquée depuis plusieurs jours, il fait la connaissance de Fab, un...

Casting : acteurs principauxConfession d'un dragueur

Casting complet du film Confession d'un dragueur
Match des critiques
les meilleurs avis
Confession d'un dragueur
VS
Quenelle misogyne

Seul et unique long métrage du pamphlétaire souterrain Alain Soral Confession d'un dragueur est un petit film plutôt efficace dans sa démarche de flatter la gente masculine au détriment du sexe faible. Loin d'être inintéressante cette leçon de drague longue durée s'adresse au petit misogyne qui est en chaque mâle : Soral, avec toute la véhémence ayant fait sa ( discutable ) notoriété, construit son long métrage sur la relation improbable entre un prolo viril et un étudiant bourgeois efféminé....

6
Des vérités cinglantes, mais surtout de l'amateurisme, du vieillot et du n'importe quoi !!!

Seul et unique film du très médiatique polémiste Alain Soral, et on comprend pourquoi. D'abord on a pas du tout l'impression de regarder un film de 2001, l'ensemble, ne serait-ce que rien que par la coupe de cheveux ridicule dont est affublé Saïd Taghmaoui, semble avoir au moins dix ans de plus voire même quinze ans. Puis la technique en elle-même sent souvent bon l'amateurisme. Il suffit de voir le montage de la séquence du coup de boule, tout simplement catastrophique, pour s'en assurer.... Lire la critique de Confession d'un dragueur

4 4

PostsConfession d'un dragueur

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (14)
Confession d'un dragueur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Nostalgie

La grande gueule Alain Soral a pondu là son seul et unique film, avant qu'on le chasse du cinéma comme il dit. On y voit une nostalgie d'un certain cinéma français, aujourd'hui révolu. Saïd Taghmaoui incarne avec enthousiasme le nouveau Belmondo. A part ça les rôles de Thomas Dutronc, en bourge coincé, aurait pu être plus étoffé. C'est normal, nous dira-t-on, car Soral se reconnaît sûrement... Lire la critique de Confession d'un dragueur

1
Avatar filmdeouf
3
filmdeouf ·
Découverte
Les 400 coups

J'ai découvert "Confession d'un dragueur" aujourd'hui sur Senscritique, en cherchant une éventuelle liste référençant des répliques de dragues filmiques. Le titre m'a intrigué, et en dépit des mauvaises notes du film, j'ai cherché à me renseigner. A défaut de trouver une bande-annonce sur youtube, j'ai pu voir un extrait du film, son introduction en fait, qui m'a bien plu. J'avais l'impression... Lire l'avis à propos de Confession d'un dragueur

11 5
Avatar Fry3000
7
Fry3000 ·
Critique de Confession d'un dragueur par Truman-

Seul et unique long métrage d'Alain Soral je me lance dans ce film sans trop savoir a quoi vraiment m'attendre, au final ce ne sera qu'une banal comédie parlant de sexe ou l'on met en avant un gars peu sur de lui qui va devenir un bon dragueur, on suit de bout en bout des techniques de dragues, de mauvais il deviendra bon et c'est tout, peu de profondeur et une fin assez vide . En passant le... Lire la critique de Confession d'un dragueur

7 2
Avatar Truman-
6
Truman- ·
Envie de lever de la donzelle ?

Fini le temps (pour un temps) des navets américains à gros budget, de la merde hollywoodienne! Aujourd'hui, je me mets au visionnage de la crevasse cinématographique française. Aujourd'hui, j'ai vu "Confession d'un dragueur", réalisé par le polémique et étrange Alain Soral. Polémique car ses différentes positions politiques, sociales, et historiques ne sont guère partagées par le tout-Paris, et... Lire l'avis à propos de Confession d'un dragueur

6 2
Avatar Urkyjo
4
Urkyjo ·
Macho facho maaaaan

J'avoue avoir ressenti une sorte de malaise couplé à une fascination malsaine devant ce film très misogyne. Il faut dire que quand on est un peu trop ignoré par la gente féminine, on s'accroche souvent à tout ce qui permet de la haïr. Et les théories d'Alain Soral sur l'amour, le sexe, la femme, ont beaucoup de succès sur des forums de célibataires endurcis, comme ceux de jeuxvideo.com... Mais... Lire la critique de Confession d'un dragueur

19 72
Avatar parasaurolophus
3
parasaurolophus ·
Toutes les critiques du film Confession d'un dragueur (14)
Bande-annonce
Confession d'un dragueur
Vous pourriez également aimer...