Ces êtres qui ne peuvent être heureux avec un seul autre, que le mariage ne peut satisfaire...

" Les femmes accusent les hommes d'être volages ; et les hommes disent qu'elles sont légères." La Bruyère

Mais que sont en fait ces êtres qu'un seul amour ne peut satisfaire ? Que cherchent-ils ?
Que redoutent-ils ?
Plaire et toujours séduire, ne rien s'interdire, par ...

Afficher plus

Liste de

174 films

créee il y a plus de 10 ans

 · 

modifiée il y a environ 1 mois

Le Pauvre Amour
7.5

Le Pauvre Amour (1919)

1 h 27 min. Sortie : 18 mars 1921 (France). Romance, Comédie dramatique, Muet

Film de David Wark Griffith

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

" Susie et William, deux jeunes campagnards, tombent amoureux l'un de l'autre mais n'osent pas s'avouer leurs sentiments. Susie se sacrifie en secret pour permettre au jeune homme de partir étudier à la ville, où il réussit. Quand elle comprend que cette ascension sociale l'a placé hors de sa portée, elle accepte son sort en silence mais ne s'adapte pas au moule "

Loulou
7.7

Loulou (1929)

2 h 13 min. Sortie : 30 janvier 1929 (Allemagne). Drame, Muet

Film de Georg Wilhelm Pabst

Aurea a mis 10/10 et a écrit une critique.

Annotation :

magnifique Louise Brooks dans ce rôle de femme enfant et femme fatale à la fois: insouciante ensorceleuse, irresponsable mais tellement touchante!

Sérénade à trois
7.6

Sérénade à trois (1933)

1 h 31 min. Sortie : 23 février 1934 (France). Comédie romantique

Film de Ernst Lubitsch

Aurea a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

" Deux amis artistes et qui plus est séduisants, font la connaissance d'une charmante jeune femme, Gilda, dans le train qui les conduit a Paris. L'un et l'autre tombent bien sûr amoureux de leur muse qui déclare qu'aucune relation amoureuse ne doit exister entre eux. Mais elle succombera à l'un, puis à l'autre, et finalement épousera un triste sire. Ne pouvant se passer les uns des autres, ils finiront néanmoins par se retrouver..."

Sylvia Scarlett
6.3

Sylvia Scarlett (1935)

1 h 35 min. Sortie : 15 mai 1936 (France). Comédie romantique

Film de George Cukor

Aurea l'a mis en envie.

Annotation :

" Cary Grant incarne ici une figure séductrice, véritable Don Juan, bourreau des coeurs, profiteur de première, arnaqueur, voleur, rapace qui ne vit que du malheur des autres. Il représente le piège sexuel, l'homme pervers qui n'a aucun sentiment pour personne sauf pour lui-même. Il ne veut que séduire les femmes pour les croquer puis les jeter. Le père de Sylvia, lui, est un désespéré, un homme qui à tout perdu et cela ressort sur le plan sexuel."

L'Extravagant Mr Deeds
7.9

L'Extravagant Mr Deeds (1936)

1 h 55 min. Sortie : 18 juin 1936 (France). Comédie, Drame, Romance

Film de Frank Capra

Aurea a mis 9/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Comédie qui réunit les éléments traditionnels de son époque avec l'inévitable histoire d'amour rendue difficile du fait de l'écart social suivie d'un dénouement heureux et une pudeur extrême, une peur de la sexualité héritée du puritanisme américain. Cela se traduit par l'opposition de la femme de la ville, émancipée puisqu'elle travaille, séductrice, et finalement mangeuse d'hommes, à la femme de la campagne que devient Babe Bennett à la fin, quand elle accepte de vivre à la campagne.

Ange
7

Ange (1937)

1 h 31 min. Sortie : 17 novembre 1937 (France). Comédie dramatique

Film de Ernst Lubitsch

Aurea a mis 6/10.

Annotation :

« Les rapports sexuels extra-conjugaux, et particulièrement l'adultère (qui est le sujet même de Le ciel peut attendre), sont au centre de la plupart des films de Lubitsch. Mais s'il peut par là s'inclure dans cette suite ininterrompue qui, de Carmen à Lady in Ermine nous parle avant tout de désir sexuel, Angel y occupe pourtant une place unique : celle que lui ménage l'apparition, concomitante à celle du désir physique et l'éclipsant, du sentiment « amour » — apparition évidemment liée au fait qu'il s'agit ici d'adultère de la femme.

L'adultère en devient platonique, l'amour s'éprouve sans se faire, et ce semi-renversement du sujet lubitschien type installe Angel, dès le niveau général de la thématique, dans le registre de la surprise. »

La Huitième Femme de Barbe Bleue
7.6

La Huitième Femme de Barbe Bleue (1938)

1 h 25 min. Sortie : 25 avril 1938 (France). Comédie romantique

Film de Ernst Lubitsch

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

" Nice. Dans un magasin de vêtements où "on parle anglais, on comprend l'américain", Michael Brandon, milliardaire américain, veut n'acheter que la veste d'un pyjama. Une aristocrate ruinée, NIcole de Loiselle, offre d'acheter le pantalon. Scandale, le vendeur refuse de céder le lot séparé en deux. L'affaire "monte" jusqu'au président-directeur-général de l'entreprise... et tout se solde par un mariage. L'épouse découvre que ce Barbe Bleue des temps modernes en est à sa huitième épouse."

Illusions perdues
6.8

Illusions perdues (1941)

1 h 24 min. Sortie : 12 février 1947 (France). Comédie

Film de Ernst Lubitsch

Aurea a mis 6/10.

Annotation :

"Jill Baker est une femme heureuse à tous points de vue : la rubrique mondaine des journaux en fait même ses choux gras en surnommant le couple qu’elle forme avec son mari Larry les « happy Baker ». Seule ombre à l’horizon : Jill est affectée d’un méchant... hoquet. Pour le soigner, elle consulte un psychanalyste.

Mais c’est dans la salle d’attente qu’elle va trouver le meilleur remède à sa névrose, en la personne d’un jeune pianiste misanthrope, Alexander Sebastian. Jill rêve d’une autre vie, et perd son hoquet en s’amourachant d’Alexander. Larry, qui ne croit pas une minute à cette liaison, n’a pas dit son dernier mot..."

Autant en emporte le vent
7.1

Autant en emporte le vent (1939)

3 h 58 min. Sortie : 20 mai 1950 (France). Drame, Romance, Guerre

Film de Victor Fleming

Aurea a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

"En Georgie, en 1861, Scarlett O'Hara est une jeune femme fière et volontaire de la haute société sudiste. Courtisée par tous les bons partis du pays, elle n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes malgré ses fiançailles avec sa douce et timide cousine, Melanie Hamilton. Scarlett est pourtant bien décidée à le faire changer d'avis, mais à la réception des Douze Chênes c'est du cynique Rhett Butler, celui qui ne s'attache à aucune femme, qu'elle retient l'attention. "

La Blonde framboise
7.6

La Blonde framboise (1941)

1 h 39 min. Sortie : 21 février 1941 (France). Comédie romantique

Film de Raoul Walsh

Aurea a mis 8/10.

Annotation :

"Biff est amoureux de Virginia qui lui préfère son ami Hugo. Dépité, Biff épouse Amy. Le perfide Hugo rend Biff responsable d'un accident qui l'envoie en prison. Devenu dentiste Biff se venge en arrachant une dent a Hugo sans anesthésie. Mais sa vraie vengeance est ailleurs. Amy se révèle être une épouse adorable tandis que Virginia est une véritable peste qui rend la vie impossible au malheureux Hugo."

Premier rôle de Rita Hayworth

Le ciel peut attendre
7.6

Le ciel peut attendre (1943)

1 h 52 min. Sortie : 26 août 1946 (France). Comédie

Film de Ernst Lubitsch

Aurea a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Résister à une jolie femme, Henry n'y parvient pas : c'est si bon de séduire, de plaire : une façon de conjurer la vieillesse.
Martha n'est plus... Quelques années plus tard son Casanova se retrouve à la porte des Enfers, contrit, prêt à payer pour ses frasques de séducteur.
"Concentré de vie subtil, "broderie où le cynisme enlace l'attendrissante pureté, mélancolie qui flirte sans cesse avec la légèreté adolescente" : une pure merveille !

Ambre
6.7

Ambre (1947)

2 h 18 min. Sortie : 29 octobre 1948 (France). Drame, Aventure, Historique

Film de Otto Preminger

Aurea a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

"Au XVIIe siècle, Ambre St Clare, belle jeune femme très ambitieuse de condition modeste, est prête à tout pour gravir rapidement les échelons de l'ascension sociale. Elle sera déchirée entre l'amour qu'elle porte à Bruce Carlton et ses ambitions. Banni d'Angleterre, Bruce part précipitamment laissant Ambre enceinte et sans argent. Jetée en prison car criblée de dettes, elle s'évade grâce à Black Jack Mallard, met au monde son fils dans les bas fonds de Londres, et peu à peu, remonte la pente."

Lettre d'une inconnue
8

Lettre d'une inconnue (1948)

1 h 27 min. Sortie : 5 novembre 1948 (France). Drame, Romance

Film de Max Ophüls

Aurea a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

Admirable Joan Fontaine bouleversée et bouleversante dans l'expression de son unique et ultime passion enfin révélée à l'homme de sa vie, Stefan Brand, le beau pianiste auréolé de gloire et de femmes, qu'elle aura connu sans jamais être reconnue.

Duel au soleil
6.9

Duel au soleil (1946)

2 h 24 min. Sortie : 30 décembre 1948 (France). Western, Drame

Film de King Vidor

Aurea a mis 8/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

" Gregory Peck est incroyable dans ce rôle (très rare dans sa filmographie) de frère séducteur, étranger à toute morale, superbe "bad guy" ne pensant qu'à son plaisir.
Face à lui, Joseph Cotten est magnifique. Un très beau western, hors des sentiers battus, avec un dénouement prenant. "

Noblesse oblige
7.8

Noblesse oblige (1949)

1 h 46 min. Sortie : 10 février 1950 (France). Comédie, Policier

Film de Robert Hamer

Aurea a mis 8/10.

Annotation :

"Durant son ascension inexorable et sans scrupules, le machiavélique Mazzini tombe dans les filets de deux femmes très différentes: la gracieuse et touchante veuve d'une de ses victimes, Edith d'Ascoyne, et la sensuelle Sibella, aussi fabuleusement excentrique que dangereusement féline, jouée par l'une des vedettes d'Ealing, Joan Greenwood."

Extrait de la critique de RoroRoro

Une place au soleil
7.7

Une place au soleil (1951)

2 h 02 min. Sortie : 11 octobre 1951 (France). Drame, Romance

Film de George Stevens

Aurea a mis 10/10, l'a mis dans ses coups de cœur et a écrit une critique.

Annotation :

"George Eastman (Montgomery Clift), jeune homme pauvre mais ambitieux, répond à l'invitation de son oncle richissime qui lui a promis un travail dans l'usine qu'il dirige. Affecté au département des emballages, en tant que simple ouvrier, il trompe sa solitude avec Alice (Shelley Winters), une collègue de travail aussi pauvre que lui. Hélas, alors qu'Alice est sur le point de lui annoncer qu'elle est enceinte, George tombe sous le charme d'Angela, une jeune, belle et riche héritière."

Les Vitelloni
7.4

Les Vitelloni (1953)

1 h 49 min. Sortie : 23 avril 1954 (France). Comédie dramatique

Film de Federico Fellini

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

" Dans une petite ville balnéaire animée seulement par le carnaval et la période des vacances, cinq jeunes gens mènent une vie de désoeuvrés, d'inutiles, qui leur vaut d'être appelés "Vitteloni", "les grands veaux"... "

Carmen Jones
6.6

Carmen Jones (1954)

1 h 45 min. Sortie : 16 décembre 1981 (France). Drame, Comédie musicale, Romance

Film de Otto Preminger

Aurea a mis 5/10.

Annotation :

"Pendant la Seconde Guerre mondiale, dans le Sud des Etats-Unis, au milieu d'un camp militaire, la jolie Carmen Jones aux mœurs légères fait tourner les têtes des soldats, provoquant des rivalités jalouses. Joe se laisse séduire, abandonne sa gentille fiancée pour la sulfureuse Carmen et devient déserteur. Il est mis en prison mais Carmen accepte d'attendre sa sortie pour qu'ils continuent de filer leur parfait amour..."

Bigamie
6.8

Bigamie (1953)

1 h 20 min. Sortie : 3 décembre 1953 (États-Unis). Drame, Film noir

Film de Ida Lupino

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

"Les sentiments qui lient maintenant Harry et Eve sont une fabrication. Ils vivent dans un mensonge mais il faut un choc pour qu’ils sortent de leur torpeur et s’en rendent enfin compte."
Harry pense que sa femme s’est totalement désintéressée de leur couple, que lui-même n’est plus pour elle qu’un partenaire de travail. Il se sent seul, abandonné.
C’est en errant dans les rues de Los Angeles, où il est amené à passer la moitié de son temps pour le travail (Eve et lui habitent à San Francisco), qu’il rencontre Phyllis. Cette rencontre se déroule dans un bus touristique qui fait le tour des demeures des stars.
Lorsque Lupino filme ces vastes demeures hollywoodiennes, c’est tout naturellement une vision du faux, une série de mirages qui viennent faire écho aux mensonges de la vie des Graham.
Le cinéma est réduit à une série de noms égrenés par le chauffeur, une succession de façades de maisons qui semblent inhabitées. Dans le car, en revanche, une grande passion est en train de naître..."

Fanfan la Tulipe
6.7

Fanfan la Tulipe (1952)

1 h 42 min. Sortie : 21 mars 1952 (France). Aventure, Comédie, Romance

Film de Christian-Jaque

Aurea a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

"Fanfan séducteur espiègle et impénitent laisse des femmes éplorées dans tous les villages qu'il traverse."

Les Jeunes Filles de San Frediano

Les Jeunes Filles de San Frediano (1955)

1 h 42 min. Sortie : 17 mars 1955 (Italie). Comédie romantique

Film de Valerio Zurlini

Annotation :

" Aldo Sernesi, surnommé Bob est un beau garcon de 23 ans du quartier populaire de San Frediano, à Florence. Ayant un faible pour les femmes, il multiplie les conquêtes et accumule les mensonges auprès de ses belles. Mais à force de trop vouloir en faire, on s'attire inévitablement des ennuis..."

Les Diaboliques
8.1

Les Diaboliques (1955)

1 h 57 min. Sortie : 29 janvier 1955 (France). Policier, Drame, Thriller

Film de Henri-Georges Clouzot

Aurea a mis 8/10.

Annotation :

"Dans un pensionnat, une directrice se rapproche de la maîtresse de son mari, le haïssant toutes deux, elle décident de le supprimer."

Les Amants
6.7

Les Amants (1958)

1 h 28 min. Sortie : 5 novembre 1958. Drame, Romance

Film de Louis Malle

Aurea a mis 7/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

" Toi tu n'as pas besoin d'avoir un genre, tu as un mari"

Jeanne Tournier, 30 ans s'ennuie dans sa luxueuse demeure de Dijon. Elle est mariée au directeur d'un journal et se rend chaque mois à Paris. Elle a une liaison plus ou moins platonique avec un joueur de polo aussi vain qu'élégant.

Soupçonneux, Henri Tournier tend un piège à Jeanne en lui demandant d'inviter chez eux ses amis parisiens. En route pour Dijon, elle tombe en panne et rencontre un mystérieux jeune homme.."

Comme une épouse et comme une femme
7.9

Comme une épouse et comme une femme (1961)

1 h 46 min. Sortie : 30 mai 1961 (Japon). Drame

Film de Mikio Naruse

Aurea a mis 8/10.

Annotation :

"Naruse nous livre une fin qui fait voler en éclat ce foyer bien paisible en apparence - comme si l'égoïsme hallucinant du père finissait par péter dans les doigts des femmes et des enfants..."

Ascenseur pour l'échafaud
7.4

Ascenseur pour l'échafaud (1958)

1 h 31 min. Sortie : 29 janvier 1958. Policier, Drame, Thriller

Film de Louis Malle

Aurea a mis 8/10.

Annotation :

"Marié à Geneviève, Julien Tavernier est un séducteur invétéré qui avec l'aide de sa maîtresse, l'épouse de son patron, commet un crime parfait en assassinant celui-ci, enfin presque.."

Maurice Ronet et Jeanne Moreau

La Vénus au vison
6.3

La Vénus au vison (1960)

1 h 49 min. Sortie : 8 février 1961 (France). Drame, Romance

Film de Daniel Mann

Aurea a mis 4/10.

Annotation :

" Gloria ne comprend pas ce qui lui arrive, elle qui en connait beaucoup sur les hommes, ressent un sentiment inconnu pour Ligget, le milliardaire avec qui elle a passé la nuit. En partant, elle emprunte le vison de sa femme absente. Il lui laisse aussi 200 dollars... le tarif..."

La Garçonnière
8

La Garçonnière (1960)

2 h 05 min. Sortie : 16 septembre 1960 (France). Drame, Romance, Comédie

Film de Billy Wilder

Aurea a mis 9/10 et l'a mis dans ses coups de cœur.

Annotation :

" Même si Baxter doit sans cesse jouer avec la crédulité de ses voisins, qui le prennent pour un séducteur impénitent, le film ne se limite pas à un enchaînement de quiproquos scabreux. "

Jack Lemmon : Baxter

L'Amant de cinq jours
6.2

L'Amant de cinq jours (1961)

1 h 35 min. Sortie : 24 février 1961 (France). Comédie dramatique

Film de Philippe de Broca

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

" Antoine est entretenu par Madeleine, la directrice d'une maison de haute couture. Mais, pour séduire Claire, la meilleure amie de Madeleine, il lui fait croire qu'il est riche. De son côté, Claire lui dit que son époux est diplomate, alors qu'il est en fait archiviste..."

Avec Jean Seberg : Claire et Jean-Pierre Cassel : Antoine

Un, deux, trois
7.2

Un, deux, trois (1961)

1 h 44 min. Sortie : 28 février 1962 (France). Comédie

Film de Billy Wilder

Aurea l'a mis en envie.

Annotation :

" A Berlin-Ouest, l'ambitieux Mac Namara représente les intérêts de Coca-Cola. Il voudrait bien conquérir le marché de l'Est, ce qui lui vaudrait à coup sûr de l'avancement. Il entreprend donc de convaincre un trio d'attachés commerciaux soviétiques. Sur ces entrefaites débarque miss Coca, fille du grand patron de la firme et séductrice impénitente. Les tracas ne font que commencer..".

Jules et Jim
7.1

Jules et Jim (1962)

1 h 45 min. Sortie : 23 janvier 1962. Drame, Romance

Film de François Truffaut

Aurea a mis 7/10.

Annotation :

" Paris, dans les années 1900 : Jules, allemand et Jim, français, deux amis artistes, sont épris de la même femme, Catherine. C'est Jules qui épouse Catherine. La guerre les sépare. Ils se retrouvent en 1918. Catherine n'aime plus Jules et tombe amoureuse de Jim. "

On aime toujours qui on ne possède pas