Bande-annonce
Affiche Cours, Lola, cours

Cours, Lola, cours

(1998)

Lola rennt

12345678910
Quand ?
6.6
  1. 21
  2. 52
  3. 104
  4. 197
  5. 516
  6. 1068
  7. 1535
  8. 941
  9. 241
  10. 84
  • 4.8K
  • 255
  • 1.4K

Une seule personne peut sauver Manni. Lola, qui veut sauver l'homme de sa vie, s'élance dans les rues de Berlin pour trouver cent mille marks.

Casting : acteurs principauxCours, Lola, cours

Casting complet du film Cours, Lola, cours
Match des critiques
les meilleurs avis
Cours, Lola, cours
VS
Critique de Cours, Lola, cours par Pravda

Je voulais le voir depuis longtemps ce film, je ne savais pas du tout de quoi ça traitait mais en 1998, j'avais 10/11 ans et je rêvais d'avoir les cheveux aussi rouge vif que ceux de l'héroïne. Comme quoi l'attrait pour un film ne tient pas à grand chose. Et c'est maintenant fait, avec vingt ans de retard. Vingt ans. Vingt... Bon l'instant déprime est passé. Que dire de "Lola Rennt" alors ? Premièrement je trouve qu'il a mal vieilli, il est très / trop daté 90's, que ce soit...

8
Rythme sans substance

Cours, Lola, cours apparait plus comme un exercice de style que comme une véritable histoire. Lola n'a que 20 minutes pour réunir 100,000 marks et rejoindre son copain pour lui sauver les miches du grand méchant gangster pour lequel il travaille. Paniquée, elle se se procure l'argent comme elle peut mais cela se termine tragiquement, le film alors recommence au début des 20 minutes à la façon du film Groundhog Day et elle réessaye d'une façon différente. Largement... Lire l'avis à propos de Cours, Lola, cours

1

PostsCours, Lola, cours

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (48)
Cours, Lola, cours
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Deutschland über alles in der Welt

Mine de rien, depuis une vingtaine d'années, le cinéma allemand contemporain est devenu une des places fortes du 7ème Art. Il regorge de pépites telles que : "Das Boot", "Good Bye Lenin !", "Das Experiment", "Die Welle (a.k.a. La Vague)", "Der Untergang (alias La Chute)"...Ce "Cours, Lola, Cours" de Tom Tykwer ("Lola Rennt" dans la langue de Schweinsteiger) fait partie du lot de ces réussites... Lire la critique de Cours, Lola, cours

18 6
Avatar Lazein
8
Lazein ·
Entousiasme et candeur

Bon, reconnaissons que "Cours, Lola, Cours" n'a rien d'un vrai "classique du cinéma", mais il avait - un peu - marqué son époque en opposant ses partisans, adeptes d'un cinéma "nouveau", intégrant les formes nouvelles - le vidéo-clip principalement, l'animation, etc. - au service d'un scénario pas stupide, qui rappelait, en moins imposant, le travail d'un Kieslowski sur le hasard et le destin, à... Lire l'avis à propos de Cours, Lola, cours

3
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Découverte
Critique de Cours, Lola, cours par kwyxz

Le principe de base veut que d'un point de départ donné le moindre détail changé amène à une conclusion différente. A partir de là, Tykwer entraîne le spectateur dans une furieuse course contre le temps et le film, à l'image de l'héroine (la superbe Franka Potente) est haletant. La formidable bande sonore joue pour beaucoup dans la vitesse vertigineuse de l'action et les petites séquences... Lire l'avis à propos de Cours, Lola, cours

29 1
Avatar kwyxz
8
kwyxz ·
Œuvre impotente

Sur d'étranges (laides) images de silhouettes qui déambulent en accéléré, une voix-off nous fait part de ses considérations métaphysiques de comptoir (dont on ne saisit pas vraiment le rapport avec le reste du film). Ensuite, le générique démarre sur le dessin animé le plus moche du siècle. Ça commence mal. Peu à peu, le pitch, qui tient sur un morceau de papier-cul, se dévoile : Manni, pied... Lire l'avis à propos de Cours, Lola, cours

25 12
Avatar Somniator
2
Somniator ·
Critique de Cours, Lola, cours par Galaad

Une jeune femme a 20 minutes pour trouver une grosse somme d'argent et sauver son petit ami. A partir de ce postulat de thriller, Tykwer parvient à pondre une comédie assez déjantée où l'on suit trois fois, en temps réel, les mêmes 20 minutes de destin mouvementé de l'ensemble des personnages, où les actes chaque fois différent de l'héroïne (Franka Potente, méconnue alors) chambouleront tout.... Lire la critique de Cours, Lola, cours

9
Avatar Galaad
8
Galaad ·
Toutes les critiques du film Cours, Lola, cours (48)
Bande-annonce
Cours, Lola, cours
Vous pourriez également aimer...