Affiche Crash

Critiques de Crash

Film de (1996)

Sexe machine

Il fallait au moins David Cronenberg, cinéaste du trouble et des métamorphoses, pour arriver si précisément à mettre en images «le mystérieux érotisme des blessures» du livre cul(te) de J. G. Ballard, et il avait déjà prouvé avant Crash qu’il était doué pour adapter des romans en se les appropriant de façon totalement personnelle (Dead zone, Faux-semblants et... Lire l'avis à propos de Crash

52
Avatar mymp
10
mymp ·

A corps perdus sur le bitume

L’emblématique et sulfureux Crash de David Cronenberg passe de nouveau dans nos salles de cinéma, dans sa version restaurée. Pour notre plus grand plaisir. Crash est l’adaptation du roman homonyme de J. G. Ballard. C’est tout bonnement la description d’une addiction, d’une longue virée en enfer : une addiction qui mélange les effluves de la douleur, de la jouissance et du plaisir pour... Lire l'avis à propos de Crash

43 6
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Critique de Crash par S_Plissken

Victimes d'un accident de la route les personnages joués par James Spader et Holly Hunter vont basculer dans un monde différent et voient leur conception de ce monde modifiée. Crash est la somme de toutes les obsessions de Cronenberg : les cicatrices physiques des personnages deviennent des zones érogènes, certains sont fascinés par les prothèses médicales, d'autres reproduisent des accidents... Lire l'avis à propos de Crash

48 8
Avatar S_Plissken
10
S_Plissken ·

Point de non-retour

David Cronenberg s'est révélé au fil de sa filmographie un brillant adaptateur des œuvres littéraires les plus ardues parce que les plus conceptuelles, et l'idée géniale de "Crash" est de refuser aux délires malsains du chef d'œuvre de J. G. Ballard un traitement "bruit et fureur" qui paraissait pourtant une évidence, et lui préférer une douceur... Lire l'avis à propos de Crash

14 3
Avatar Eric BBYoda
9
Eric BBYoda ·

Au coeur de la nuit

Œuvre dérangeante et atypique, Crash permet à David Cronenberg de nous faire entrer dans l'intimité d'un couple cherchant à retrouver du plaisir sexuel par tous les moyens, même les plus morbides ou destructeurs. Tiré du best-seller à scandale de science-fiction de J.G.Ballard, Crash nous immerge peu à peu dans la vie d'un couple n'arrivant plus à jouir avant qu'un... Lire la critique de Crash

18
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

♫ Love is like a car crash ♪

Les univers de David Cronenberg sont à la fois fascinants et empoisonnés. Et souvent, il est très facile d'y basculer, tel le papillon de nuit irrémédiablement attiré par la lumière. Dans Crash, la lumière, c'est l'érotisme, la transformation des corps, la tension sexuelle fétichisée poussée dans ses ultimes retranchements. Alors même que dans... Lire la critique de Crash

8 3
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·

La chaleur de la chair, la froideur de la mécanique

La voiture n’est pas seulement une mythologie barthésienne. Elle incarne le mouvement et le voyage, deux attributs qu’on pourrait tout aussi bien accoler au cinéma. D’une certaine manière, Crash opère une jonction continue entre l’automobile et le septième art. Le film possède ainsi son metteur en scène diégétique, Vaughan. Ce dernier dirige devant des spectateurs conquis des reproductions... Lire la critique de Crash

13 4
Avatar Cultural Mind
7
Cultural Mind ·

Technoporn

Le premier roman pornographique ayant un lien avec la technologie, voilà comment J. G. Ballard présentait son roman Crash publié en 1973. Racontant l’histoire d’un homme ayant subi un accident de voiture et qui va faire la connaissance d’un mystérieux personnage du nom de Vaughan fasciné par les crashs automobiles, le livre de l’auteur britannique est une plongée trash dans la... Lire la critique de Crash

14 2
Avatar Bondmax
10
Bondmax ·

Allez, force toi, reste jusqu'à la fin du film !

Je mets un 2 vraiment parce que c'est Cronenberg ! Alors que dire mis à part pourquoi ???? Tous les ingrédients étaient là mais rien ne fonctionne... les personnages sont trop déshumanisés pour qu'une quelconque identification s'opère... c'est pourquoi les scènes de sexe, par ailleurs importante dans le scénario nous laissent de marbre... La fascination morbide de ces personnages pour les... Lire la critique de Crash

27 1
Avatar Eleanor Rigby
2
Eleanor Rigby ·

May be the next time...

Il était une fois, dans le royaume de France, un jeune freluquet répondant au doux nom de Kenshin. Pour ses vingts ans, Kenshin demanda à sa mère un abonnement à internet via la meilleure technologie de l'époque alors accessible au commun des mortels : l'Adsl (en 512k). Et oui mon petit, Kenshin n'avait pas besoin de choisir entre appeler ou surfer sur internet. Le 56k, c'était pour les... Lire la critique de Crash

26 4
Avatar Kenshin
9
Kenshin ·