Alexandre Aja fait une fixation sur l'eau ? Un bon film à voir mais peu convaincant dans l'horreur.

Avis sur Crawl

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

J'avoue que je ne savais pas trop si je devais regarder ce long-métrage, mais ma curiosité l'a emporté et j'ai eu envie de le regarder. Après, je n'ai pas regardé de bande-annonce ou lu l'histoire avant de le regarder, j'ai préféré le découvrir comme tel. Après, j'avoue que le nom d'Alexandre Aja m'a fait un peu peur parce que son Piranhas 3D ne m'avait pas beaucoup emballé, mais bon, il m'arrive de donner une seconde chance à certains réalisateurs. Je ne regrette pas beaucoup ma seconde chance, c'est un bon film que j'ai eu l'occasion mais ça ne veut pas dire que tout est bon dans ce long-métrage pour autant.

+ Positif

Personnages principaux: Haley (Kaya Scodelario) est une jeune nageuse qui fait beaucoup de compétition malgré ses soucis familiaux, on sent qu'elle est éloignée de sa famille malgré que celle-ci veuille qu'elle soit plus proche d'eux. En même temps, on peut la comprendre en se mettant à sa place, c'est difficile de faire comme si tout allait bien alors quand nos parents ne sont plus ensemble, il faut un temps d'acceptation.
Dave Keller (Barry Pepper) est un père peu présent qui reste souvent seul. C'est aussi un homme qui reste souvent coincé dans le passé, mais on peut le comprendre quand on se met à sa place. Ce n'est pas facile de subir un divorce et de devoir tourner la page. C'est un personnage qui devient de plus en plus attachant avec sa fille ici.

Références: On a de belles références à quelques long-métrage connus. En effet, on a une référence au long-métrage Les Dents de la Mer qui n'est pas très discrète mais pas très gênante non plus. Après, il est vrai que ce long-métrage semble être inspiré des Dents de la mer, mais je ne vois pas le problème. Ça y ressemble, mais ce n'est pas le même film (malgré que les concepts se rejoignent).

Relation: La relation entre Haley et Dave évolue bien au fur et à mesure de ce long-métrage. En effet, Haley apprend de son père, et de l'importance de la famille, là où Dave apprend de sa fille et qu'il faut savoir tourner la page sans tourner le dos à sa famille. Nos personnages ont vraiment de bonnes évolutions ici.

Histoire: Haley est partie à la recherche de son père, lorsqu'elle le retrouve, elle se rend compte que des alligators sont entrés dans la maison, elle va devoir trouver un moyen de s'en sortir avec son père. C'est une histoire intéressante à suivre pour savoir si et comment elle va s'en sortir contre ces alligators.

Message: Il ne faut pas tourner le dos à sa famille quand ça va mal, il faut chercher à comprendre ce qui a poussé notre famille à se séparer. Le divorce n'est pas facile, mais ça ne signifie pas la destruction de la famille. En tout cas, je trouve que c'est un bon message à retenir sur ce thème.

Jeu d'acteur: Et bien, le jeu d'acteur est assez bon dans l'ensemble. Kaya Scodelario est investie dans son rôle et Barry Pepper s'en sort plutôt bien aussi. Pour les acteurs secondaires, c'est aussi du bon boulot dans l'ensemble (sauf un personnage mineur dont on reparlera plus tard).

Introduction: Démarrer ce long-métrage par la compétition de natation d'Alice, qui perd de peu de temps en plus, est une bonne introduction qui nous permet de connaître un peu le personnage et qui nous donne envie d'en savoir plus sur elle.

Tension: Ce long-métrage ne fait pas vraiment peur mais il y a de quoi avoir peur pour nos personnages. Chaque fois que les alligators attaquaient, j'avais peur qu'il leur arrive quelque chose. Bref, la tension est bien réussie dans ce long-métrage.

Mise en scène: Elle est fort sympathique, elle nous aide à comprendre certaines choses sans qu'on ait besoin de dialogue. Après, pas de quoi crier à l'excellente mise en scène mais elle est plutôt réussie dans la majorité du long-métrage.

Fin: C'est une belle fin pour nos personnages après tout ce qu'ils ont traversé. Ce n'est pas une fin complète (on en reparlera plus tard) mais c'est une fin efficace et qui fait plaisir à voir pour nos personnages.

Musiques: Elles ne sont pas excellentes et elles s'oublient assez vite mais elles collent bien à ce qui se passe à l'image. En effet, les musiques arrivent à accompagner ce qui se passe à l'image, rien de plus.

Décors: Il faut admettre qu'ils sont de très bonne qualité. Ils sont travaillés, que ce soit dans l'eau ou hors de l'eau. Bref, on sent que les décors ont été travaillés comme il se doit, ça fait plaisir à voir.

- Négatif

Personnages secondaires: Parlons d'abord de Wayne Taylor (Ross Anderson). C'est un policier qui ne fait que son boulot mais dont on ne voit pas trop l'utilité ici. Malgré son passé avec la sœur d'Haley, je ne vois pas l'intérêt d'avoir donné de l'importance à ce personnage étant donné qu'il ne se rend jamais utile pour aider Haley et son père. Si ça avait été un policier lambda, ça aurait été meilleur.
Quant à Beth (Morfydd Clark), c'est la sœur d'Haley et elle s'inquiète assez facilement quand ça concerne sa famille. Le coup de la grande sœur qui s'inquiète aurait pu être intéressant, surtout après une expérience comme ça, mais on dirait que j'en ai trop espéré. Soyons clairs, elle est attachante dans son inquiétude, mais si ce n'est que pour la voir au début et pousser à Haley a aller voir son père, autant qu'elle y aille d'elle-même à la vue d'une photo d'elle et de son père, par exemple.

Stupidité: Pardon mais il y a quelques moments que j'ai trouvé stupide, comme le fait qu'Haley va chercher son téléphone avant de recharger sa lampe de poche dynamo. Certes, je peux comprendre qu'elle recharge sa lampe en cours de route, mais elle aurait pu le faire avant à ce moment là. Sinon, il y a aussi le père qui se soigne dans une zone où les alligators peuvent attaquer, il aurait du le faire dans la zone sûre avant d'essayer de rejoindre sa fille. Enfin, ce ne sont pas des moments trop stupides mais quand même un peu.

Inutile: Je sais que ce long-métrage ne fait qu'1h30 mais je trouve qu'on a une scène inutile. Je parle du moment où Wayne arrive vers la maison pour vérifier que tout le monde va bien. Cette scène aurait pu être utile si elle avait eu un impact sur les personnages ou sur les événements, mais ce n'est pas le cas. Même dans le fait d'espérer, cette scène n'a aucune importance dans le scénario, elle a du être rajoutée pour donner un peu plus de temps au long-métrage. Enfin, c'est la seule scène que j'ai un peu trouvé inutile.

Pelle: Qu'une pelle puisse trancher une tête humaine, je veux bien y croire dans un film d'horreur. Par contre, un alligator est très résistant, comment peut-il se faire trancher par une pelle ? Sachant que le crâne d'un alligator est fait d'os très épais, il est difficile de croire qu'une pelle peut trancher leur tête (sachant qu'un couteau n'en est pas capable). Après, ce n'est pas un drame mais ça reste quelque chose d'impossible dans la réalité. Je rappelle qu'un film d'horreur veut rester réaliste en général.

Voix-off: Je me demande si la voix-off était réellement nécessaire lorsqu'Haley par chercher son père. Au pire, un avertissement à la radio aurait mieux fonctionné qu'une voix de narrateur qui semble raconter l'histoire. En tout cas, j'ai trouvé cette voix-off en trop, ou c'est que le montage du son n'a pas été réussi pour faire croire que ça vient de la radio.

Attente sur la fin: Concernant la fin, je m'attendais à une fin un peu plus développée. Que deviennent nos personnages après ça ? Comment Beth a vécu cette expérience en apprenant ça ? Est-ce que la famille s'est retrouvée ? Est-ce qu'Haley a enfin réussi à pardonner sa mère ? Il y a beaucoup trop de réponses sans question dans ce long-métrage.

Horreur: Avant de regarder ce long-métrage, je me suis rendu compte que ce long-métrage était un film d'horreur. Cependant, le coté horrifique n'est pas très réussi dans ce long-métrage, je n'ai pas réussi à avoir peur. Attention, j'ai eu peur pour les personnages, mais pas du film en lui-même.

Jeu d'acteur secondaire: Je m'excuse mais je trouve que le jeu d'acteur secondaire n'est pas terrible. C'est surtout le cas des trois jeunes voleurs qu'on croise, celui qui voit la lumière ne semblait pas vouloir jouer, même pour un rôle secondaire.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Révélations: Et bien, on va de surprises en surprises. D'abord, je pensais qu'il n'y avait qu'un alligator, et puis on en voit deux, puis une armée d'alligators à l'extérieur de la maison. J'avoue que cette surprise était sympathique, ça m'a donné une petite surprise à laquelle je ne m'attendais pas. Tout comme le fait qu'il y ai des œufs d'alligator, ça veut dire qu'ils étaient installés près d'ici depuis un certain temps. D'ailleurs, ça explique pourquoi ils sont aussi nombreux à l'extérieur. L'inattendu fonctionne bien dans ce long-métrage.

Au final, c'est un bon film qu'il m'a été donné de voir, mais pas en tant que film d'horreur. Malgré une bonne mise en scène, un bon jeu d'acteur principal, des personnages principaux travaillés et une tension qui fonctionne, ça ne nous fait pas oublier les personnages secondaires inutiles, une petite stupidité de nos personnages principaux et de l'horreur qui n'est pas très efficace. Enfin, si vous voulez un petit film à regarder parce que vous ne savez pas quoi regarder, alors ce long-métrage vous plaira peut-être. Pour ma part, je l'ai vu une fois et je l'ai trouvé bon mais je ne pense pas que je le regarderai de nouveau à l'avenir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 193 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de FloYuki Crawl