Affiche Crazy, Stupid, Love

Critiques de Crazy, Stupid, Love

Film de et (2011)

Rafraîchissant !!

Je préfère le dire tout de suite, les comédies romantiques n'ont jamais était mon truc. Mise à part les films de Woody Allen, que j'aime beaucoup, parce que c'est Woody Allen !! Mais tout les films comme Valentine's Day, Happy New Year ou Love Actually ne m'ont jamais vraiment intéressé. Sauf que Crazy, Stupid, Love... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar Vincent_59179
8
Vincent_59179 ·

SÉDUCTION ET DÉSINVOLTURE

L'unique règle de plaire est de trouver un appétit que l'on a laissé affamé. B. Gracian y Morales Jacob est un artiste de la séduction, un orfèvre de la drague. Il passe ses soirées à peaufiner sa technique jusqu'au jour où il tombe sur une proie un... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar Le_Jeu_social
7
Le_Jeu_social ·

Dac

J'ai cliqué sur le film parce que j'avais déjà une sympathie bien établie pour l'ensemble du casting. Quelle idée de foutre une telle ribambelle de talent dans un truc pareil. Ma première pensée post-visionnage fut de me dire que c'était un film irresponsable, et ça l'est. Balancer un modèle de séduction, une vision faussement idéalisée de ce que devrait être l'amour, la drague et plus... Lire la critique de Crazy, Stupid, Love

Avatar Koro Bandini
5
Koro Bandini ·

Critique de Crazy, Stupid, Love par Ygor Parizel

À priori, je pensais assister à une énième comédie sentimentale américaine sans saveurs, alors qu'en réalité ce film est très plaisant et même drôle. Il est vrai que les personnages sont clichés avec la femme qui a une aventure avec un collègue, le dragueur/coach dans les bars, la babysitter amoureuse mais les situations imaginées se déroulent rarement comme à l'accoutumée avec intervention... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·

De la science du casting

Joli comédie romantique, avec des acteurs tous excellents, "Crazy, Stupid, Love" assure et assume son cahier des charges. Steve Carell est définitivement génial lorsqu'il s'agit de planter le type lambda qui doit forcer sa nature, comme dans 40 ans, toujours puceau. LA FIN, RACONTÉE POUR BRILLER EN SOCIÉTÉ / EMMERDER VOTRE VOISIN / S'EN SOUVENIR : Le... Lire la critique de Crazy, Stupid, Love

Avatar Minostel
7
Minostel ·

love, love, love

Je me souviens de la bande-annonce du film, qui nous vendait un pitch du genre: "Gosling apprend à Carell à draguer"... Mais le film est bien plus profond que ce qu'il prétend être (son titre et son affiche le desservent). Tout d'abord parce que c'est Glenn Ficarra qui réalise (a qui l'on doit l'excellent I love you Philip Morris), et parce que sous cette énième Rom-Com US, se cache... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar woodys-hat
8
woodys-hat ·

Résoudre le problème de la disjonction exclusive au sein du désir

Le fils est amoureux de la baby-sitter, la baby-sitter est amoureuse du papa (Steve Carrell), la maman (Julianne Moore) couche avec un collègue de bureau, le papa-victime devient un séducteur sous les conseils d’un bellâtre (Ryan Gosling). Il fallait que le cinéma américain trouve une solution à l’échec du modèle légal du mariage. Il fallait sortir de l’impasse de la disjonction exclusive :... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar RayonVertCinema
4
RayonVertCinema ·

Critique de Crazy, Stupid, Love par Angel

Les acteurs ne sont jamais aussi bons que lorsqu'ils vont à contre-courant de là où on les attend. Steve Carell ne m'a jamais autant surpris que dans cette énième comédie romantique où il incarne un proche quadra trompé et dont la femme demande le divorce après plus de 25 ans de relation. Forcément, ça touche un homme qui s'est enlisé dans sa routine et seule sa rencontre avec un certain... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar Angel
7
Angel ·

Critique de Crazy, Stupid, Love par Broyax

J'aime bien ces deux acteurs si opposés et bons dans leur genre respectif et l'idée de les voir réunis m'a intrigué... Evidemment j'ai reniflé rapidement quelque chose qui n'allait pas : la comédie sentimentale américaine typique qui dure deux plombes, gnangnan, poussive, lourdaude et pas drôle. Donc je les apprécie vraiment mais il y a des limites qu'il ne faut pas franchir, notamment la... Lire l'avis à propos de Crazy, Stupid, Love

Avatar Broyax
1
Broyax ·

Critique de Crazy, Stupid, Love par Baron Samedi

Crazy, stupid, love : Cal est marié depuis longtemps. La routine s'est installé dans son couple, et sa femme fini par le quitter. Il rencontre alors Jacob, expert en "coup d'un soir", qui va redonner à Cal le goût de la séduction, et lui faire découvrir de nouveaux horizons. Belle réussite, bonne comédie ! Avec une scénario qui parait léger et facile, le réalisateur joue avec le spectateur en... Lire la critique de Crazy, Stupid, Love

Avatar Baron Samedi
8
Baron Samedi ·