"Daaaallllllaaaaaasssss...."

Avis sur Dallas Buyers Club

Avatar VictorHa
Critique publiée par le (modifiée le )

Une semaine après le très bon "Twelve Years a Slave", l'autre favori aux Oscars "Dallas Buyers Club" sur nos écrans. Encensé par la critique, "Golden Globes" des meilleurs acteurs dans un rôle dramatique pour Matthew McConnaghey et Jared Leto, le film raconte l'histoire de Ron Woodrof, texan pur souche atteint du SIDA, qui va lutter pour de meilleurs traitements médicaux aux malades.

Est-ce que le film est bon ? Oui. Est-ce que le film mérite, pour autant, l'Oscar ? Pas vraiment...

Il est évident que "Dallas Buyers Club" soit un bon film. Il est bouleversant, drôle et mené par un duo d'acteurs formidable mais malheureusement, le film est très long. On voit bien passer les deux heures du film et c'est bien dommage. Puis la transition entre les scènes est souvent abrupte et on ne nous explique pas réellement ce qu'il a pu se passer. Puis, pour finir sur les défauts, la réalisation n'est pas très originale et cela reste assez académique, sans pour autant que ce soit mauvais, mais c'est dommage. Pour cela, non, il ne mérite pas l'Oscar du meilleur film. Par contre l'Oscar du meilleur acteur à Matthew McConaghey et à Jared Leto, ce serait mérité ! Ces deux acteurs portent tout le film ! Ils sont phénoménaux, que ce soit pour leur performances physiques ou performances de comédiens. Matthew McConnaghey est juste éblouissant dans ce rôle. Il incarne ce genre de personnes que l'on déteste à un moment mais qu'on peut adorer à un autre moment et ainsi de suite. Il est complètement métamorphosé et le résultat est impressionnant. Jean-Marc Vallée réussit à rendre attachant un personnage rempli énormements de défauts. On peut dire la même chose pour le personnage de Jared Leto, méconnaissable en transsexuel.

Ce qui est vraiment plaisant dans ce film, c'est le fait qu'il ne prenne pas son spectateur plus idiot qu'il ne l'est. Il évite toute forme de mélodramatisation. Pour citer un autre film ayant, plus ou moins, le même univers puisqu'on en a parlé avec l'amie m'accompagnant, dans "Ma vie avec Liberace", sorti l'année dernière, Steven Soderbergh a loupé son coup d'émouvoir son spectateur en faisant une scène d'adieu qui en faisant trop dans le pathos, et ça ne marchait pas. Ici, Jean-Marc Vallée privilégie l'humour et le hors-champ pour ne pas tomber dans les éternels clichés et ça, il le fait jusqu'à la toute fin. Et ce n'est pas pour ça que le film ne serait pas émouvant. Le film l'est énormément. On est très émue par le sort des deux personnages principaux, on est très ému par l'humanisation évoluante du personnage de Matthew McConnaghey, on est très ému quand on apprend que touts les événements du film sont réels. Donc oui, c'est très émouvant. De plus, le film se passant dans les années 80, le film reflète bien le contexte homophobe régnant au Texas à ce moment-là et c'est assez aberrant.

On est impressionné et ému devant le combat d'un homme qui en sortira plus humain et plus ouvert. "Dallas Buyers Club" est donc un film très agréable à regarder dont la performance des acteurs restera marquante à jamais. C'est un film émouvant, drôle, parfois dur mais qui est à voir. Il ne mérite pas l'Oscar du Meilleur Film selon moi, mais concernant les acteurs, je suis d'accord. La concurrence sera rude entre DiCaprio dans "Le Loup de Wall Street" et Matthew McConnaghey.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
2 apprécient

VictorHa a ajouté ce film à 1 liste Dallas Buyers Club

  • Films
    Affiche Les Sept Samouraïs

    DVDThèque

    Avec : Les Sept Samouraïs, Fitzcarraldo, Dogville, Antichrist,

Autres actions de VictorHa Dallas Buyers Club