Affiche Damnation

Damnation

(1988)

Karhozat

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 4
  2. 1
  3. 3
  4. 11
  5. 20
  6. 41
  7. 108
  8. 104
  9. 70
  10. 32
  • 394
  • 50
  • 462

Karrer mène une vie terne, pluvieuse. Rongé par la solitude, son désespoir serait incurable sans l'existence du Titanik Bar et de sa magnifique et obsédante chanteuse.

Casting : acteurs principauxDamnation

Casting complet du film Damnation

PostsDamnation

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (5)
Damnation
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Trop Tarr pour les héros

Avec un illogisme qui force le respect, je me fais les Béla Tarr-László Krasznahorkai dans le plus grand désordre... Les Harmonies pour commencer, leur premier aujourd'hui, donc, et le Tango du milieu pour la fin, mais je crois que ce n'est pas grave... Les impressions, bonnes ou mauvaises, laissées par les Harmonies sont déjà là, mais plutôt pour le pire... Pour commencer, reconnaissons que...

25 29
Avatar Torpenn
4
·
Critique de Damnation par JimAriz

Béla Tarr est le cinéaste le plus radical que je connaisse. Ces films sont extrêmement sérieux, pas une seconde de rire ou quoi, ce serait dénaturer le tout. Le cinéaste hongrois film mieux que quiconque l'ennui de l'homme, ses long plans séquences illustrent bien son errance dans ce monde en noir & blanc qui n'est que superflu. Ce Damnation en est l'exemple le plus évident. En contre partie, en... Lire l'avis à propos de Damnation

2
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·
Découverte
Bela Tarrtemp(t)ion ?

Après avoir enduré Les Harmonies Werckmeister, je partais avec une certaine appréhension à l'approche de Damnation dont le titre laisse déjà présager du pire. Dans le premier, malgré un fatalisme évident, lequel entérine tout espoir d'un avenir radieux, luisait une lumière douce et fragile, émanant du personnage principal Jonas, jeune homme au cœur pur symbolisant l'innocence même. Cette touche... Lire la critique de Damnation

3
Avatar Mehdi Ouassou
3
Mehdi Ouassou ·
Désolation

Si je n'ai pas retrouvé dans ce film de Bela Tarr les longs et lents travellings suivant un ou plusieurs personnages de dos marchant dans la campagne, il faut avouer que le premier plan du film impressionne immédiatement. On y voit un paysage rural, boueux, défiguré par l'activité humaine où les pilonnes tractant des sortes de bennes gigantesques font un vacarme qui durera tout le film.... Lire la critique de Damnation

Avatar Moizi
7
Moizi ·
Des chiens sous la pluie...

Bon, pour mon premier Bela Tarr je pense que j'ai pas pris le bon film. En fait je mourais d'envie de voir L'Homme de Londres mais ce Damnation est le seul que j'ai réussi à trouver (enfin y'avait aussi Le Tango de Satan mais bon, sept heures du bonhomme pour débuter, faut pas pousser non plus...). La scène d'ouverture, en un très lent travelling, est superbe. La suite l'est aussi, carrément... Lire la critique de Damnation

2
Avatar FoxmcCost
6
FoxmcCost ·
Toutes les critiques du film Damnation (5)
Vous pourriez également aimer...