Ne penses pas, ressens.

Avis sur Dans un jardin qu'on dirait éternel

Avatar Wynner92
Critique publiée par le

Une douceur acidulée, véritable Shibumi cinématographique. On ne peut que remercier le distributeur français d'avoir sorti ce film dans nos salles obscures, deux années après sa sortie nippone!

L'art du thé où la découverte d'un japon traditionnel, très loin des fantasmes occidentaux. Dans un jardin qu'on dirait éternel, on prend son temps, on s'applique. On est loin de la cacophonie moderne mais on ne s'ennuie pas pour autant! Au côté de cette vieille dame appliquée et de sa jeune disciple un peu perdue, le fil du temps disparaît, laissant la place à l'essentiel. On observe, on sourit et les saisons s'égrènent, laissant la place aux années. Mais tout semble immuable, un vrai repos pour l'esprit.

Il ne faut pas chercher un postulat, une critique voir même une réflexion. Place à l'émotion et à la poésie. La mise en scène est tout aussi jolie et délicate que cet art ancestral. Une parenthèse éternel dans un monde figé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 24 fois
Aucun vote pour le moment

Wynner92 a ajouté ce film à 1 liste Dans un jardin qu'on dirait éternel

Autres actions de Wynner92 Dans un jardin qu'on dirait éternel