👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Je me doutais bien que ce ne serait pas extra, mais à ce point... Produit dans le cadre de l'anniversaire du 18 juin, « De Gaulle » est un énième biopic empesé n'ayant même pas le charme et les qualités inhérentes habituellement au genre. Certes, la reconstitution est convenable, retraçant correctement les enjeux historiques de l'époque et ce qui a amené le Général à cette allocution légendaire. J'y ai appris des petites choses, notamment quant aux rôles de certains hommes politiques que je ne connaissais presque que de nom. Enfin, même si je ne suis pas sûr que c'était volontaire, intéressant de rappeler qu'à l'époque les choses n'étaient pas si évidentes que ça et qu'un armistice, dans le but de sauver des milliers de vies, n'étaient pas, au vu de la situation militaire, une solution si aberrante.

Mais le reste... On s'efforce tellement à montrer à quel point le grand Charles est un homme droit, courageux, loyal, n'ayant quasiment pas le moindre défaut. Pour accentuer cette impression, on donne un rôle d'une importance démesurée à son épouse (Isabelle Carré, très moyennement inspirée), alourdissant péniblement l'intrigue quasiment sans la moindre raison, et je ne parle même pas de l'évocation

du handicap de sa fille cadette,


l'amenant directement à la canonisation. Gabriel Le Bomin se révèle incapable de prendre la moindre hauteur vis-à-vis du sujet, multipliant les lourdeurs et les musiques pompières, le costume semblant régulièrement trop grand pour Lambert Wilson, peu crédible (à ce titre, le voir se forcer à mal parler anglais pour imiter le Général alors qu'il est parfait anglophone est assez savoureux), sans parler d'un Winston Churchill plus grandiloquent que jamais.

C'est nettement mieux pour Olivier Gourmet, Gilles Cohen et surtout Alain Lenglet, excellent général Weygand. Même si je comprends la logique de réaliser un film uniquement sur cette période au vu du contexte (et pourquoi pas ! Gageure que de vouloir retracer la vie du grand homme en moins de deux heures), il aurait été TELLEMENT plus intéressant de proposer un portrait plus complexe, nuancé, ambigu tant les zones d'ombre, notamment après la Seconde Guerre mondiale, sont nombreuses chez de Gaulle. Là, on s'attaque à la fois à la période la plus connue et la plus inattaquable du personnage, représentant, à mon sens, une sorte de « double inintérêt ». Rien d'infamant, donc, mais un biopic fade et sans recul : il n'est pas né celui qui osera s'attaquer VRAIMENT au parcours hors-normes, entre lumière éclatante et obscurité, du premier Président de la Vème République...

Caine78
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2020

il y a 2 ans

2 j'aime

De Gaulle
6nezfil
5
De Gaulle

Tu parles, Charles

De Gaulle de Gabriel Le Bomin Le cinéma français s'est rarement intéressé au personnage de de Gaulle, sans doute effrayé par son côté "statue du Commandeur", au contraire de son homologue...

Lire la critique

il y a 2 ans

23 j'aime

De Gaulle
Behind_the_Mask
7
De Gaulle

London Calling

Qu'elle est lourde la charge de la représentation d'une si importante figure de l'Histoire, et surtout, de l'idée que le peuple s'en fait : cette raideur, cette voix, cette grandiloquence un peu...

Lire la critique

il y a 2 ans

22 j'aime

13

De Gaulle
sachamnry
5
De Gaulle

Un bon profil qui se voile la face

À l’heure où les Biopics hantent le paysage cinématographique international, sort en salles le premier Biopic (au cinéma) du Général de Gaulle, figure historique française. Jusqu’à présent, il n’y...

Lire la critique

il y a 2 ans

19 j'aime

11

Mourir peut attendre
Caine78
4

Attente meurtri(ère)

Cinq ans d'attente, avant que la crise sanitaire prolonge d'une nouvelle année et demie la sortie de ce 25ème opus, accentuant une attente déjà immense due, bien sûr, à la dernière de Daniel Craig...

Lire la critique

il y a 6 mois

25 j'aime

30

Downton Abbey
Caine78
5

Fin de série

Projet longtemps évoqué avant d'être enfin finalisé, je pensais (un peu naïvement) qu'offrir une fin sous forme de long-métrage à « Downton Abbey » était une bonne idée, n'ayant pas été spécialement...

Lire la critique

il y a 2 ans

19 j'aime

2

Dune
Caine78
7
Dune

La Grande Aventure Leto

Cela restera une vraie question pour moi : ai-je eu raison de revoir la version de David Lynch seulement quelques jours avant celle de Denis Villeneuve ? Ce qui me semblait être une bonne idée sur le...

Lire la critique

il y a 8 mois

18 j'aime

12