Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Death Crotte

Avis sur Death Note

Avatar JéJé fait son Bagou
Critique publiée par le

Avant de partir dans la critique il faut bien saisir ce que représente le titre ""Death Note?!"" Il est certainement l'un des manga les plus acclamé de notre histoire autant par les initiés que les non initiés car c'est une des œuvres les plus complexe, élaboré et aboutie faite à ce jour. Death Note (la série animé ou manga) possède une extrême maîtrise de son sujet en présentant un récit particulièrement surprenant, intelligent et redoutable laissant place à de grand moment de narration et à de grande confrontation psychologique avec une panoplie de personnages particulièrement développés, ils sont juste incroyable et bluffant et d'une complexité sans faille . Une oeuvre pourvu de thématique et de subtilité frôlant la perfection à un point ou des années après on continue encore à penser à Death Note de manière incroyable. Un manga (ou anime) adulte, épique et culte qui tel un The Dark Knight réussi à convertir beaucoup de non initiés du genre tant sa proposition est loin de ce à quoi on a l'habitude de voir et tant la pertinence est flagrante. Voilà pour le point , car il est ESSENTIEL de connaître le support d'origine avant de parler de son adaptation cinématographique.

Lorsque nos chers collègues Américains ont annoncés leurs désirs d'adapter le manga iconique Death Note je dois dire que mon inquiétude fut au plus haut car il faut être honnête sur le sujet les productions américaines ne comprennent strictement rien (ou très peu) aux manga d'ou leurs constantes mauvaises adaptations (coucou Dragon Ball évolution). Après visionnage je ne puis que effectivement acquiescer mon pessimisme devant cette production qui atteint le grotesque en détruisant un à un les fondements de la réussite et de la personnalité de Death Note sans rien épargner sur son passage. Tout d'abord je tient à préciser un point qui me laisse très songeur, je lis par ici et là que ce film est bon si on le détache du manga c'est pourquoi il ne doit y avoir aucune comparaison entre les deux, car le réalisateur de ce projet à voulu faire son propre univers. A cela je répondrais que "" BIEN SUR QUE SI "" on est obligé en tant que connaisseur de cet univers de faire une assimilation et un rapprochement avec le support d'origine car le film porte tout simplement son titre et ce veut être son adaptation. Il est donc tout à fais normal d'y faire un parallèle sinon le cinéaste n'avait qu'à rebaptiser son long métrage par un autre titre que Death Note. De plus celui-ci ce sert des noms des personnages du manga donc on est obliger d'y voir une corrélation, d'ou le fait que je trouve insensé de refuser de voir la parité entre les deux. Toutefois, si avant ce film on a jamais lu ni vu l'anime ou les autres adaptation en film de Death Note ou alors qu'on est simplement pas fan de cette franchise alors il est donc tout à fait logique qu' on va juger le film à lui même s'en tenir compte du reste. Je suis fan de cette franchise mais pour le coup je vais d'abord juger le film en tant qu'oeuvre à part entière s'en tenir compte du reste afin de voir si il y a de quoi sauver quelque chose dedans.

A présent, voici mon avis.
Réaliser par Adam Wingard sous l'effigie de Netflix, le cinéaste propose avec Death Note une relecture de l'oeuvre de Tsugumi Ōba et Takeshi Obata pour le meilleur ... et en fait et surtout que pour le pire. Une proposition au format très limité arpentant le genre pop-corn movie qui en fait dès le départ une oeuvre codifié avec tout ce qui fais ses fondements,love story ado entre le héro et une fille, bal de fin d'année... L'histoire est d'une banalité affligeante tant les clichés sont très présent, pourtant le sujet lui est juste très intéressant. Mais voilà, lorsqu'un cinéaste crois que seul les ado peuvent se sentir visés par cette proposition et lorsqu'on les estimes pas assez intelligent on atteint un point de fainéantise et de cliché dans la réalisation ou tout est réduit à un service "strict minimum" bien grossier. J'imagine la réaction du cinéaste lors de la conception :

-""Bon allé je vais adapter ma vision de Death Note mais avant de le faire il faut que je retire tout ce qui ne vas pas dedans et que les adolescents n'aimerons certainement pas. Alors il faut que je lui enlève tout ces bla bla inutile car il y en a beaucoup trop, et ces fondements qui sont juste trop noir et réfléchis, puis ses personnages sont trop méchant surtout le personnage principal qui est l'antagoniste de l'histoire mais il doit être un héro et non un méchant sinon cela plaira pas et se sera trop compliqué... Donc Light le héro qui est un méchant qui s'assume et qui ce moque de sortir avec les filles sauf si c'est par intérêt, ça par contre j'enlève. Il y a tellement mieux à faire et plus crédible c'est pourquoi vu qu'il est un intello il doit être un souffre douleur c'est logique (bonjour les clichés) et puis il doit aimé obligatoirement une fille car un ado qui ne kiffe pas au moins la pom pom girl c'est juste pas possible, donc Misa oups pardon Mia (on est plus à ça prêt) sera la fameuse pom pom girl. Puis les enquêtes sont trop sophistiqué et complexe du coup je vais tout super simplifié ... Bon en fait je vais tout enlever et garder que le Death Note et le nom des personnages. Et à la place je vais mettre ... Ah ben oui ! Une histoire d'amour entre l'intello et la pom pom girl car les ado kiffe ça ! Et bien sur c'est la pom pom girl qui est méchante et qui se sert de lui en lui faisant croire qu'elle l'aime car c'est un intello et comme il a jamais pécho de sa vie et bien il va direct lui sauter dans les bras et être sa chose. Quoi d'autre ... ben ouai, je vais également mettre du sang et des séquences trash tirée des nombreuses mort dans la catégorie ""Destination Finale !"" Oui le public que je vise veulent juste de l'hémoglobine, ils n'ont donc après tout pas besoin de complexité ni de concept et autre thème intelligent. Voilà je tient ma vision de Death Note, je suis un génie !""

Ma façon de présenter les choses peut paraître stupide et dénigrent mais je suis certain que ça doit ce résumé approximativement à cela. De plus, comme si déjà tout ce bon nombre de facilité et de cliché ne suffisait pas on a droit à des erreurs d'incohérence éclatante et indubitable qui m'ont clairement surpris tant c'est flagrant :
-Light veut stopper Mia et lui empêcher de prendre le cahier alors que son nom est déjà inscrit dans le cahier.(Illogique)
-Light qui manipule facilement Watari parce que le film nous dis que Watari est son réel nom (grosse facilité scénaristique). Du coup pourquoi Light n'a pas profité du contrôle de Watari pour simplement lui ordonner de tuer L? Cela aurait était si simple.
-Light munit de son ordinateur assiste à la prise d'otage à Seattle sur internet et non sur une chaîne de télé local alors que pourtant il est précisé que seul la télé local diffuse. Donc finalement si c'est sur internet c'est que c'est transmis partout dans le monde. Alors comment L localise Light pour le coup ?(magie-magie: Accio Light)
-Light est sensé mourir alors que seulement son prénom est inscrit dans le cahier. (On m'explique?)
-Riuk qui donne un avertissement à Light de ne pas inscrire son nom dans le cahier alors qu'il est déjà inscrit dedans.(logique)
-A aucun moment il est expliqué dans le livre que seul la personne qui a inscrit le nom dans le cahier peut brûler la page.(ça sort de n'importe ou)

Je m'arrête la, et encore j'en ai zappé quelques autres mais faut bien avancer et ceci prouve à quel point l'écriture est navrante. On est pas loin d'un travail d'amateur. La mise en scène est fade, les divers décors et autre plan ainsi que la photographie sont impersonnel et terne, et la musique est quasi inexistante. Donc c'est pas le côté technique qui va nous sauver. A présent le casting, et bien c'est très simple les acteurs sont tous mauvais et ont un charisme digne d'une huître. Sérieusement c'est quoi ces comédiens inexpressif et incolore qui sont peut être en tant normal de bon comédien mais qui sont ici mal dirigé. Ils n'ont quasiment aucune substance, je les trouves désincarnés car ils tombent dans le cliché le plus total.

A présent je vais retourner dans le comparatif de l'oeuvre de base et enchaînerais simplement sur la chose qui ma le plus choqué dans cette adaptation sans parler des autres points négatif sinon il me faudrait une heure d'écriture pour parler de tout ce qui n'est pas respecté. Mais sérieux c'est quoi ce Light !!!! Light est à la base hyper charismatique, intelligent, dangereux, inbu de lui même narcissique, individualiste, insensible, cruel ... alors que la il est le parfait contraire de tout ce que je viens de résumer. Pire ! C'est une victime qui pleure et ce plein tout le temps et surtout il est gentil ! Et qu'on ne me dise pas qu'il intelligent, car sérieux allé dévoiler direct le secret du Death Note à quelqu'un comme ça alors qu'on ne la connais pas c'est complètement déraisonnable ! Je ne parlerais même pas de L qui passe juste pour un gros drogué en manque de dose. Mon pauvre L que t'est-il arrivé toi qui est à la base si mystérieux, adroit et intriguant la tu passe simplement pour une évidence la plus totale. Misa pardon Mia (décidément je m'y fais pas) est le gros choc car elle vole totalement la vedette à Light et c'est peut être l'un des seuls bon point que je peux trouver dans ce film mais vu que cela ridiculise pour le coup Light ben cela fais pétard mouillé. A la limite le personnage qui correspond vraiment serait Ryuk, ouf au moins un de sauvé. Ryuk le dieu de la mort que j'ai trouvé particulièrement bien foutu avec un aspect assez flippant et dérangeant mais ça s'arrête la . J'ai toutefois apprécié que sa doublure vf soit la même que celle de l'anime, en parlant de doublure c'est Willem Dafoe qui double Ryuk le Dieu de la mort .

CONCLUSION :

Death Note est selon moi un long métrage à fuir absolument tant c'est impersonnel, blafard, insignifiant et anodin autant d'un point de vue adaptation qu'oeuvre à part entière. Adam Wingard à fais un travail de débutant et ne sais pas du tout foulé en proposant une version ado, simplifié et informe du registre de base. Une production mineure servie par des multiples stéréotype du genre avec une indigeste place aux contradictions et aux incohérence, le tout servis par un casting pauvre , très pauvre. Si vous ne connaissez pas Death Note et que vous voulez le découvrir alors passer tout de suite votre chemin et lisez le manga ou regardez l'anime (qui est fidèle), mais ne commettez pas l'irréparable en vous faisant fourvoyer par cette sous production. Mauvais !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 141 fois
10 apprécient

Autres actions de JéJé fait son Bagou Death Note