Bande-annonce
Affiche Delicatessen

Delicatessen

(1991)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 64
  2. 101
  3. 177
  4. 343
  5. 821
  6. 1971
  7. 4521
  8. 4220
  9. 1610
  10. 479
  • 14K
  • 851
  • 4.7K

La vie des étranges habitants d'un immeuble de banlieue qui se dresse dans un immense terrain vague et qui tous vont se fournir chez le boucher-charcutier, à l'enseigne "Delicatessen".

Casting : acteurs principauxDelicatessen

Casting complet du film Delicatessen
Match des critiques
les meilleurs avis
Delicatessen
VS
Poésie de la fin du monde...

Dans une époque indéterminée où les survivants de quelque catastrophe (écologique ?) tentent de survivre comme ils peuvent, un boucher sans scrupules débite sa viande là où il la trouve. Et surtout sur qui il peut la prélever. Les habitants de son immeuble attendent à chaque fois avec impatience l'arrivée de viande fraîche. Et puis arrive un clown qui cherche du travail. Le boucher l'engage alors comme homme à tout faire, en attendant qu'il se remplume un peu. Dans cet immeuble...

22 5
Avatar Climteastwood
5
Climteastwood
Critique de Delicatessen par Climteastwood

Moi qui adore, voire vénère, les films de Jeunet, je n'ai bizarrement pas accroché à celui ci. Pourtant, tout y est ! Les décors, sublime, foisonnant de détails et crade à souhait. Le casting, remplis d'acteurs géniaux comme Dreyfus, Rufus (ah Rufus, qu'est-ce que je peux adorer cet acteur !) et Dominique Pinon en tête. Des gueules du cinéma Français. Et c'est finalement avec l'histoire que ça ne colle plus. J'ai trouvé ça ennuyant. Les péripéties manquent de saveur, le rythme du film souffre... Lire la critique de Delicatessen

10
Critiques : avis d'internautes (75)
Delicatessen
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Delicatessen par Frankoix

Louison, garçon rêveur et bricoleur, est engagé comme homme à tout faire dans un immeuble d'une ville désertique et détruite par la guerre. Son employeur est un boucher aux méthodes de travail radicales, qui fait régner la terreur sur ses voisins et sur sa fille, Julie... Une merveille de poésie et de drôlerie. Dès le générique, véritable boîte à trésors et à idées, « Delicatessen » se présente... Lire la critique de Delicatessen

48 3
Avatar Frankoix
10
Frankoix ·
Vous reprendrez bien une cuisse ?

Le post apocalyptique d'une France des années 40 dans un film des années 90. Un univers sombre, noir, usé, en fin de vie où tout n'est que brouillard et brume. La vie y poursuit néanmoins son cours et ce n'est pas Clapet le boucher de l'immeuble qui s'en plaindra puisqu'après tout ses affaires vont bon train avec la raréfaction du nombre d'animaux. A tel point que des terroristes véritables bras... Lire l'avis à propos de Delicatessen

12 5
Avatar Crillus
9
Crillus ·
Petite dégustation

Qu'est-ce que j'ai vu ? Je me rappelle d'une histoire vraiment bizarre, un espèce de boucher qui possédait son établissement commercial au rez-de-chaussé d'un immeuble dans un quartier ou la brume jaunâtre inonde la rue insalubre... Il me semble également que la viande qu'il fournissait était cent-pour-cent humaine... Au moins elle est de bonne qualité, il choisissait sa marchandise... Lire la critique de Delicatessen

11 3
Avatar L'homme Malingre
6
L'homme Malingre ·
Critique de Delicatessen par AMCHI

J'aurais tendance à préférer les films de Jeunet accompagné de Caro à la mise en scène ; Delicatessen n'est pas sans rappeler Le fabuleux destin d'Amélie Poulain en plus sombre mais moins guimauve et surtout pas d'Audrey Tautou ici (oui j'assume je vais partie de ceux qui trouve agaçant Amélie Pouliche). C'est un film décalé en particulier pour le cinéma français avec une ambiance flottant... Lire l'avis à propos de Delicatessen

4 2
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·
Découverte
Bon appétit, les amis!

Aujourd'hui, les gens retiennent de Jeunet 'Amélie Poulain'; les fans de la première heure se souviennent qu'il a autrefois collaboré avec un certain Caro pour réaliser deux longs métrages: délicatessen et la cité des enfants perdus. C'est dans la plus grande curiosité que je me suis lancé dans l'aventure avec leur premier film; je trouvais Amelie Poulain ok, Mic mac tout simplement horrible,... Lire l'avis à propos de Delicatessen

19 7
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·
Toutes les critiques du film Delicatessen (75)
SéancesDelicatessen
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Delicatessen
Bande-annonce Delicatessen