Bande-annonce
Affiche Delicatessen

Delicatessen

(1991)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 75
  2. 121
  3. 212
  4. 396
  5. 997
  6. 2394
  7. 5425
  8. 4853
  9. 1793
  10. 554
  • 17K
  • 959
  • 5.3K

La vie des étranges habitants d'un immeuble de banlieue qui se dresse dans un immense terrain vague et qui tous vont se fournir chez le boucher-charcutier, à l'enseigne "Delicatessen".

Casting : acteurs principauxDelicatessen

Casting complet du film Delicatessen
Match des critiques
les meilleurs avis
Delicatessen
VS
Critique de Delicatessen par Frankoix

Louison, garçon rêveur et bricoleur, est engagé comme homme à tout faire dans un immeuble d'une ville désertique et détruite par la guerre. Son employeur est un boucher aux méthodes de travail radicales, qui fait régner la terreur sur ses voisins et sur sa fille, Julie... Une merveille de poésie et de drôlerie. Dès le générique, véritable boîte à trésors et à idées, « Delicatessen » se présente comme un bric-à-brac allumé et monstrueux, comme un monde à part entière sorti des esprits tordus...

58 3
Tout un steak pour pas grand chose

(admirez le superbe jeu de mot avec "tout un plat" et le thème du film ) Il est des films qu'il faut avoir vu et adoooooré (prendre l'accent mondain ) pour avoir l'air éclairé, érudit et intégré dans une société inteellectuelle à l'heure ou le monde part en sucette sms et kikoulol, delicatessen en fait partie.... Et honnetement, je sais que je vais me faire vilipender pour mon avis mais je ne comprend absolument pas pourquoi! Certes c'est un jeunet, donc cinématographiquement parlant c'est... Lire la critique de Delicatessen

15 5
Critiques : avis d'internautes (81)
Delicatessen
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Delicatessen par Kwack

Délicatessen, c'est le genre de film à l'esthétique verdâtre à tendances un peu dégueulasses démontrant une maîtrise absolue de la photographie. C'est ce style d'oeuvre qui se permet d'élever le décalage au rang d'art. J'avais déjà vu la Cité des Enfants Perdus il y avait quelques temps et j'avais été très surprise par le ton employé, mêlant avec brio moments intensément dérangeants et humour... Lire la critique de Delicatessen

6 8
Avatar Kwack
8
Kwack ·
Découverte
Poésie de la fin du monde...

Dans une époque indéterminée où les survivants de quelque catastrophe (écologique ?) tentent de survivre comme ils peuvent, un boucher sans scrupules débite sa viande là où il la trouve. Et surtout sur qui il peut la prélever. Les habitants de son immeuble attendent à chaque fois avec impatience l'arrivée de viande fraîche. Et puis arrive un clown qui cherche du travail. Le boucher l'engage... Lire la critique de Delicatessen

24 5
Avatar Apostille
10
Apostille ·
Bon appétit, les amis!

Aujourd'hui, les gens retiennent de Jeunet 'Amélie Poulain'; les fans de la première heure se souviennent qu'il a autrefois collaboré avec un certain Caro pour réaliser deux longs métrages: délicatessen et la cité des enfants perdus. C'est dans la plus grande curiosité que je me suis lancé dans l'aventure avec leur premier film; je trouvais Amelie Poulain ok, Mic mac tout simplement horrible,... Lire la critique de Delicatessen

23 7
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·
Stupeur et tremblements.

À ce moment-là, personne ne s'est méfié. Dans un pays plutôt réticent aux innovations et qui n'a pas vraiment la tête au fantastique, ni même le plus souvent à l'onirisme, voilà qu'éclatait sur les écrans et remportait un succès critique et public inattendu et considérable, un film qui ne ressemblait à rien de connu, conçu par deux réalisateurs anonymes. Un film qui, en plus, n'était... Lire l'avis à propos de Delicatessen

8
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·
Critique de Delicatessen par Clem Parker

Moi qui adore, voire vénère, les films de Jeunet, je n'ai bizarrement pas accroché à celui ci. Pourtant, tout y est ! Les décors, sublime, foisonnant de détails et crade à souhait. Le casting, remplis d'acteurs géniaux comme Dreyfus, Rufus (ah Rufus, qu'est-ce que je peux adorer cet acteur !) et Dominique Pinon en tête. Des gueules du cinéma Français. Et c'est finalement avec l'histoire que ça... Lire la critique de Delicatessen

12
Avatar Clem Parker
5
Clem Parker ·
Toutes les critiques du film Delicatessen (81)
Bande-annonce
Delicatessen
Vous pourriez également aimer...