Histoire d'amour compliquée

Avis sur Deux sur la balançoire

Avatar daniellebelge
Critique publiée par le

Durant sa talentueuse carrière, Robert Wise s'est essayé à pratiquement tous les genres, souvent avec beaucoup de succès. Two For The Seesaw (1962 - N/B) est une chronique d'amour douce-amère réunissant deux monstres sacrés: l'efficace et charismatique Robert Mitchum et la pétillante Shirley Mac Laine.
En 1962, Robert Wise est déjà un très grand nom d'Hollywood, avec déjà deux chefs d'oeuvre derrière lui (Le jour où la terre s'arrêta en 1951 et West Side Story en 1961)
Two for The Seesaw est réalisé entre West Side Story et La Maison du Diable (excusez du peu).
Le scénario est tiré d'une pièce de théâtre, il s'agit toujours d'un exercice difficile mais le défi est relevé avec brio. L'histoire conte la rencontre amoureuse difficile de deux personnes. Robert Mitchum campe un personnage qui n'a pas réussi à faire le deuil de sa relation précédente, les conséquences sur sa nouvelle liaison sont ressenties par sa nouvelle compagne.
Les thèmes sont bien abordés, de manière très mature et intelligente, on ressent beaucoup d'empathie pour la fille, tout en comprenant l'homme. Certains comportements des personnages peuvent paraître un peu datés actuellement mais je pense que décrire une femme sexuellement libre devait être osé à l'époque.
Sans vouloir spolier, je trouve très couillu d'oser cette fin douce-amère, surtout à une époque ou le happy-end était de rigueur.
Niveau réalisation, Robert Wise est impeccable comme souvent. Avec 90% de plans dans un petit appartement, il parvient à nous tenir en haleine sans nous ennuyer une seconde.
A voir par ceux que le noir et blanc ne rebute pas, qui ont envie de vibrer sur une histoire d'amour difficile, qui ont envie de voir le New-York de cette époque, qui aiment l'ambiance jazzy, qui n'ont pas peur des fins différentes...
Pour les amateurs de petits potins: Shirley McLaine aurait entamé une relation avec Robert Mitchum sur le tournage de ce film; la réalité a donc dépassé la fiction...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de daniellebelge Deux sur la balançoire