Avis sur

District 9 par Alligator

Avatar Alligator
Critique publiée par le

janv 2010:

District 9 est un film divertissant, dont la portée faussement philosophique est amenée avec de gros sabots (ou rangers, soyons modernes). Au pays de l'Apartheid, la métaphore alien contre le racisme est d'une subtilité inexistante pour tout dire alors laissons cela et profitons du rythme imposé par le scénario suffisamment agité, sans faillir pour autant à peaufiner la "lente" progression du phénomène qui tient de fil rouge. Je ne peux pas le commenter sans trop dévoiler ses enjeux. Aussi, un ange passe.

Le montage n'est pas syncopé et pourtant on a très vite la sensation que le film passe très vite grâce à l'urgence de la situation et la variété des formes du récit, d'abord résolumment faux documentaire -à la "Forgotten Silver", pas de doute Peter Jackson est aux commandes de la production- puis film d'aventure à la trame classique.

Les effets spéciaux n'ont rien de très marquant mais sont plutôt bien fichus dans l'ensemble : aucune grossiereté visuelle ne vient perturber l'attention du spectateur.

Sharlto Copley, le comédien principal, n'a pas un rôle évident et s'en tire fort bien. En règle générale, tous les comédiens font le boulot, même jusqu'à David James, un ersatz de Bruce Willis.

Bref un gentil pop-corn qui se contente du service minimum mais le fait bien, sur un tempo d'une rare efficacité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 320 fois
3 apprécient

Autres actions de Alligator District 9