👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Dodes'kaden

Dodesukaden

1970

1.5K

2.1K

201

7.7

Film de Akira Kurosawa · 2 h 20 min · 6 novembre 1974 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Yoshitaka Zushi, Kin Sugai, Toshiyuki Tonomura, Shinsuke Minami, Yûko Kusunoki, Junzaburô Ban, Kiyoko Tange, Michio Hino

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Le film conte la vie de marginaux autour d'un bidonville. On suivra Rokuchan, jeune garçon se prenant pour un machiniste de tramway, dans les bas-fonds de la ville où il rencontrera bon nombre de personnalités avec leurs problèmes. Folie, pauvreté, inceste sont autant de thèmes que Kurosawa abordera dans un film très expérimental.

Ludwig_Sylow

Ludwig Sylow

Beaucoup trop décousu pour moi, impossible de rentrer dans le film. Probablement, le film de Kurosawa que j'ai le moins aimé.

il y a 3 ans

2

doojsmud

doojsmud

Misère + humain = forcément tragédie. En tout cas dès qu'on met de l'humain dans l'équation, il y a forcément de la tragédie qui en résulte.

il y a 4 ans

guyness
8
guyness

Critique positive la plus appréciée

La cour du miracle

Toute la réussite (et le petit miracle) de ce film tient en un mot: équilibre. Kurosawa plonge pendant un peu plus de deux heures (alors qu'il en voulait au minimum le double à l'origine, lorsqu'il...

Lire la critique

il y a 11 ans

Gwimdor
5
Gwimdor

Critique négative la plus appréciée

Tchou Tchou (Traduction française du titre )

Dodes'kaden arrive 5 ans après Barberousse, il fait suite à de nombreuses désillusions de Kurosawa qui après avoir quitté le Japon est obligé d'y revenir par la petite porte. C'est également une...

Lire la critique

il y a 9 ans

Aurea
8
Aurea

Il était une fois un tram

D'emblée Vivre et Barberousse m'avaient bouleversée, il m'a fallu un peu plus de temps pour entrer dans un univers où le réalisme le plus noir flirte avec l'humour et la poésie, portrait cruel et...

Lire la critique

il y a 10 ans

KingRabbit
10
KingRabbit

Tu vas l'avoir ta piscine mon petit !!

Jusqu'à maintenant j'ai toujours pensé que Kurosawa serait mon cinéaste maudit, et que je n'arriverai jamais à apprécier son oeuvre. J'ai à 4 ou 5 reprises voulu matter "Ran", et j'ai été incapable...

Lire la critique

il y a 9 ans

Sergent_Pepper
6

Apologie de l’apologue

Entre rupture et continuité, Dodes’ka-den occupe une place particulière dans la filmographie de Kurosawa. Continuité, tout d’abord, par les thèmes qu’il aborde, et qui semblent prolonger l’attention...

Lire la critique

il y a 7 ans

Sassie
7
Sassie

doudesuka? maamaa

Dodes'kaden était mon tout premier Kurosawa, celui que j'ai jugé le plus susceptible de me plaire avec Vivre et Rêves. Un peu de déception pour ce film parce que je m'attendais vraiment à un...

Lire la critique

il y a 11 ans