Bande-annonce
Affiche Dogville

Dogville

(2003)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 87
  2. 105
  3. 198
  4. 226
  5. 397
  6. 731
  7. 1581
  8. 2255
  9. 1404
  10. 674
  • 7.7K
  • 828
  • 6.5K

Sortie de nulle part, une belle fugitive, Grace, trouve refuge dans la communauté isolée de Dogville. Les habitants consentent à la cacher, en échange de quoi Grace accepte de travailler pour eux. Lorsqu'un avis de la police est lancé contre elle, les gens de Dogville s'estiment en droit d'exiger...

Casting : acteurs principauxDogville

Casting complet du film Dogville
Match des critiques
les meilleurs avis
Dogville
VS
And Grace my fears relieved

Mettre des mots sur ce film pourrait paraître presque indécent. Puisque les mots ne se pansent point, et les maux ne se pensent pas. Ou peut-être que si en fin de compte. Nos maux sont à chaque pensée, à chaque coin de rue, à chacun de nos pas dans ce que l’on appelle communément la vie. Cette chienne de vie, sans raisins et juste de la colère, faite d’indécences et de vilénies. Pour Lars Von Trier, les Hommes sont un blasphème à l’humanité. Contradictoire ? Pas tellement. Car...

30 12
Amazing Grace

Lars von Trier raconte l'Opéra de quatt'sous avec la voix off de Barry Lyndon et les chapitres de Winnie l'Ourson, et ça donne Dogville, film intéressant, parfois, mais pas complètement, hélas. Sous prétexte de laisser le spectateur se concentrer sur le jeu et les dialogues, le tout est filmé sur une scène de théâtre avec les décors tracés à la craie. Bien sûr, c'est idiot, arrogant aussi, et ça donne l'effet contraire : à chaque fois qu'un type mimait une ouverture de porte, je sortais du... Lire la critique de Dogville

63 47

PostsDogville

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (122)
Dogville
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Dogville par Zogarok

Dogville se distingue d’abord par le dispositif improbable choisi pour la mise en scène. Lars Von Trier installe son film dans un décors théâtral au sens strict, sur un petit espace à fond noir, dont on ne distingue ni début ni fin. Quelques meubles sont disposés, sinon le reste (les maisons par exemple) est simulé par des lignes blanches, quelquefois accompagnées de légendes. Jamais un... Lire l'avis à propos de Dogville

5
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·
Découverte
Critique de Dogville par Gérard Rocher

Nous sommes dans un petit village, au nom de Dogville, dans les Montagnes Rocheuses . Grace, une jeune femme, est poursuivie par des gangsters et se réfugie à la lisière de la petite cité. C'est là qu'un jeune homme la recueille et la présente aux habitants. Grace, courageuse, instruite et pleine de bonne volonté, propose ses services à la communauté. Son dévouement et son attitude font qu'elle... Lire la critique de Dogville

50 7
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·
La chienne et les pommes.

Il est de ces soirs où l'on ressent l'irrépressible besoin de se faire du mal sous prétexte de se cultiver. Un peu désœuvré, cherchant des excuses pour ne pas travailler sérieusement à des sujets plus urgents, et quelque peu abruti par des heures de Hoshi saga (on fait ce que l'on peut), il est bientôt une heure du matin lorsque je me décide à regarder enfin Dogville, acquisition téléchargée... Lire la critique de Dogville

28 5
Avatar Krokodebil
9
Krokodebil ·
Chien de faïence

Je n’aime pas trop Lars Von Trier. Il faut dire que je ne connais pas vraiment le réalisateur, et que je n’ai en fait pas vu beaucoup de ses films. Sa réputation précède mon jugement. Néanmoins, je dois admettre qu’il a parfois de bonnes idées ; et c’est le cas avec le concept de Dogville : faire un film avec un décor minimaliste. On voit les personnages, quelques objets avec lesquels ils... Lire l'avis à propos de Dogville

27
Avatar TheBadBreaker
8
TheBadBreaker ·
Dictum ac Factum, Dictum ac Factum qu'ils disaient.

Pour ceux qui aiment lire en musique, Buckin' Barley, soundtrack du film Of Mice and men Ça doit être le premier film de Lars Von Trier que je vois, et le cuistre à l'outrecuidance de me retourner pendant trois heures et de me laisser vidé, violé, épuisé...heureux. Je me suis laissé... Lire l'avis à propos de Dogville

27 2
Avatar Petitbarbu
10
Petitbarbu ·
Toutes les critiques du film Dogville (122)
SéancesDogville
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Dogville
Bande-annonce Dogville
Vous pourriez également aimer...