Affiche Dommage collatéral

Critiques de Dommage collatéral

Film de (2002)

  • 1
  • 2

?

Un téléfilm de série B qui coûte plus de 2 fois le PIB à l'année des îles Tuvalu (plus de 2 fois la richesse produite en un an par... 12 000 habitants)... Je sais pas, je me pose des questions... Lire la critique de Dommage collatéral

8 2
Avatar OVBC
2
OVBC ·

Critique de Dommage collatéral par Mr-Vladdy_Crane

Je n’ai pas la prétention d’avoir vu tous les films avec Arnold Schwarzenegger. Pourtant, j’aime son cinéma d’une manière générale synonyme pour moi de films sans prise de tête et décontracté. Du coup, lorsque j’ai vu que « Dommage Collatéral » passait à la télévision, je n’ai pas hésité pour pouvoir le découvrir surtout que le synopsis m’envoyait du rêve. Peut-être est-ce le fait... Lire la critique de Dommage collatéral

2
Avatar Mr-Vladdy_Crane
6
Mr-Vladdy_Crane ·

Critique de Dommage collatéral par MalevolentReviews

La fin de carrière de Schwarzenegger ne sent pas la rose. Exceptions faites de La Fin des Temps et À l'aube du 6ème jour, la montagne autrichienne n'a rien sorti de bon depuis True Lies et peine à retrouver des rôles vraiment marquants. Comme d'habitude cantonné aux personnages d'action, il incarne ici un sapeur pompier parti en Colombie... Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar MalevolentReviews
4
MalevolentReviews ·

Dommage collatéral

Le réalisateur du fugitif avec Harrison Ford que je trouve vraiment génial,mais cette fois-ci avec ce film et il a débuté avec un désastreux le final terreur. Cette fois-ci ce réalisateur va gazouillé jamais a sa carrière tant réalisateur comme Chuck Russell qui a fait l'effaceur et le roi scorpion. En concernant de l'acteur,sera pas la joie après True Lies de James Cameron,soit... Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar justinb
2
justinb ·

Victimes collatérales : les spectateurs !

Ah elle est chouette l'affiche qui rappelle les bons vieux Schwarzzie des Eighties... Mais c'est tout ce qu'il y a à sauver dans ce film poussif à l'extrême... Il eut été dommage que ce soit là le dernier film d'Arnold (cela semblait être le cas pendant la longue période Governator), mais il a depuis repris le chemin des plateaux pour de meilleurs films... Meilleurs ? Vraiment ? Oui quand même,... Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar Mister_Lag
4
Mister_Lag ·

Arnold dans la peau.

Arnold Schwarzenegger (et Sylvester Stallone) est comme une équipe de foot sur le déclin ; on reste supporter jusqu'au bout. Et ce bien malgré ce film qui frise quand même le nanar à 85 millions de $ (!), et dont le thème reste la vengeance personnelle, celle d'un homme qui a vu sa famille décimée dans un attentat et qui va résoudre à lui tout seul le conflit colombien. D'une certaine façon, on... Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar Boubakar
4
Boubakar ·

pire que "un flic à la maternelle"

Ce film est une sombre bouse. Un pompier veut se venger d'un terroriste qui a tué sa famille... Le scénario est sans originalité (à part que le méchant vient de Colombie et non pas du Moyen Orient comme d'habitude...). Un film très "républicain" : terroristes méchants et aveugles, héros qui se fait justice lui même car le gouvernement est impuissant... Cela doit être le pire film de... Lire l'avis à propos de Dommage collatéral

Avatar Emperor Pilaf
2
Emperor Pilaf ·

Critique de Dommage collatéral par TotoJP

Pour moi, c'est toujours un plaisir de voir les muscles de Schwarzenegger à l'œuvre... Mais dans Dommage Collatéral, on reste sur notre faim. La mise en scène du réalisateur est sans génie et le scénario souffre de cruelles absurdités : tout est trop facile. On le sait, Arnold est quelqu’un de malin et très fort surtout quand il réclame vengeance : il débarque en Colombie pour tuer le... Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar TotoJP
3
TotoJP ·

Critique de Dommage collatéral par l'homme grenouille

J’aime bien les trucs bourrins mais bien faits. Par exemple, « l’Effaceur » me va très bien. Mais bon, là, il y a un manque incroyable de construction, mais surtout de rythme ! On ne pas perdre autant de temps avec une histoire aussi creuse ! On ne peut pas se permettre de recycler ce qui a déjà été fait mais en bâclant le rythme et le rendu visuel ! Quelle catastrophe ! Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar l'homme grenouille
2
l'homme grenouille ·

Dommage, en effet

Fin de carrière difficile pour Arnold Schwarzenegger. Ce laborieux film d'action en est la preuve : un scénario sans grand intérêt, une mise en scène anodine et des scènes d'action décevantes. Dispensable. Lire la critique de Dommage collatéral

Avatar Caine78
4
Caine78 ·
  • 1
  • 2