Avis sur

Don't Kill It par Incertitudes

Avatar Incertitudes
Critique publiée par le

Nanar assumé ou vrai petit film d'épouvante. Je ne sais pas trop. En tout cas, Dolph Lundgren ne se prend pas trop au sérieux. Il atterrit dans cette petite ville paumée pour chasser du démon avec ce demi-sourire au coin des lèvres que je ne lui connais que trop bien. Fringué comme Terence Hill, dévorant des ailes de poulet, équipé de tout un tas d'instruments dignes du chapeau de l'inspecteur Gadget, contant fleurette à une prostituée ou à une agent du FBI ou balançant des punchlines aux habitants de ce patelin, il est visiblement pleinement conscient que ce qu'il est en train de tourner ne concourra jamais pour l'Oscar du meilleur film à Hollywood.

Ça n'empêche pas Don't Kill It d'être assez fun par moment avec sa violence décomplexée, ses effets spéciaux artisanaux (là où les effets numériques font pitié à voir) et ses démons rigolos à gueuler la bouche grande ouverte avec la musique qui va bien avec. Voir le gros patapouf en train de courir au début, ça m'a tué.

En bon employé alignant les journées à l'usine, Lundgren livre ce petit DTV rural horrifique, un de plus. Alors qu'il s'était reconverti dans la mise en scène au milieu des années 2000, j'espère qu'il arrêtera d'aller cachetonner à droite et à gauche pour retourner derrière la caméra. C'est là qu'il est le meilleur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 237 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Incertitudes Don't Kill It