👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un Dorian Gray sans doute pas aussi subtil que le roman, mais qui laisse des bons aperçus de la profondeur du roman. Cette version est bien plus énergique que le roman, c'est plutôt un bon point.
On retrouve le questionnement et les observarion de Wilde sur l'œuvre d'art : le rapport au temps (l'œuvre figée dans le temps, l'artiste qui évolue, le rêve de l'éternelle beauté), le rapport intime entre l'artiste et l'oeuvre (l'impossible finalisation de l'oeuvre, le jardin secret, la propriété ou la dissociation n'être l'artiste et son œuvre, la prise de risque, la couardise, l'obsession, la nécessaire aliénation, la quête et la crainte de la libération), la parallélisme avec la morale (la conséquence des actes, la repentance ou l'aliénation fatale, les secrets inavouables, l'irréparable, la hantise, la pureté).
On retrouve aussi la dichotomie symétrique du roman : 1ere partie en perversion de la pureté, 2nde partie lassitude de l'ivresse et tentative impossible de retour vers la pureté.

J'aime bien le personnage d'Emily Wotton : audacieuse, spontanée

Qüentito
7
Écrit par

il y a plus d’un an

Dorian Gray
SummerWin
1
Dorian Gray

Le selfie photoshoppé de D-Dog

Oliver Parker signe, avec Dorian Gray, sa deuxième adaptation cinématographique d'une grande œuvre britannique, après Othello, et c'est une fois de plus un sérieux navet. Il y a là un art de la...

Lire la critique

il y a 11 ans

15 j'aime

4

Dorian Gray
loval
3
Dorian Gray

Critique de Dorian Gray par loval

Est-ce que cette mise à jour du roman d'Oscar Wilde en valait vraiment la peine? Pas le moins du monde. Le scénario s'autorise des libertés malvenues, notamment en retravaillant le personnage de...

Lire la critique

il y a 12 ans

9 j'aime

Dorian Gray
Mary_Loo
1
Dorian Gray

Jeu de massacre

Alors oui, "Le portrait de Dorian Gray" est un de mes livres de chevet et Oscar Wilde est mon héros. Je ne suis pas hostile à une adaptation de ce chef d'oeuvre, bien au contraire, celle d'Albert...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

2

Tout sur ma mère
Qüentito
7

Critique de Tout sur ma mère par Qüentito

Ce que j'adore dans ce film, c'est son côté paradoxalement impossible et possible, inhumain et humain. Les personnages (presque exclusivement "féminins") sont chacuns plus compliqués que les autres :...

Lire la critique

il y a 8 ans

4 j'aime

Lamb
Qüentito
4
Lamb

Critique de Lamb par Qüentito

Si au départ tout commençait bien, avec de belles images de ferme, de bergerie et d'Islande. Le jeu minimaliste des acteurs, la bêtise du scénario et le niveau de glauquitude atteint par le...

Lire la critique

il y a 5 mois

3 j'aime

Bambi
Qüentito
8
Bambi

Bambi, sacré Bambi !

Ok, je dois alléguer deux points négatifs sur ce dessin animé... Autant s'en débarrasser tout de suite : - D'abord Bambi, c'est un peu niais : les dialogues sont des plus infantiles et des plus...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime