Indiana Jones au pays des rêves zarbis

Avis sur Dreamscape

Avatar MalevolentReviews
Critique publiée par le

Film fantastique datant de 1984, Dreamscape s'avère plutôt méconnu en France. On comprendra pourquoi tant le film de Joseph Ruben est assez inégal. Mettant en scène le jeune Dennis Quaid, Kate Capshaw (qui enchainera dans l'année avec Indiana Jones et le Temple Maudit), Christopher Plummer et Max von Sydow, le long-métrage propose une aventure hybride : thriller politique, science-fiction paranormale, fantastique et même horreur, on ne sait plus trop où donner de la tête.

En effet, vaguement tiré du roman "Le maître des rêves" de Roger Zelazny, le film possède néanmoins une promo trompeuse annonçant une aventure épique à travers les rêves où créatures fantastiques croiseraient la route du héros doté de pouvoirs psychiques (comme sur l'affiche très "Indiana Jones"). Ceci dit, Dreamscape s'apparente plus à Au-delà du réel de Ken Russell ou encore tout simplement Les Griffes de la Nuit de Wes Craven, dont le film de Ruben emprunte quelques éléments (volontaires ou non). Ainsi, on suit "tout simplement" un jeune télépathe aidant un institut spécialisé à soigner des patients qui souffrent de cauchemars.

Rien de bien folichon pour des rêves pas si extraordinaires que ça si ce n'est celui du jeune Buddy (avec un homme-serpent plutôt sympathique) et le rêve final du Président avec cette fameuse confrontation entre notre héros et un ennemi ressemblant quelque peu à Freddy Krueger. Aujourd'hui, on peut dire que les effets spéciaux ont mal vieilli, des incrustations médiocres aux maquillages peu reluisants, le film propose également une réalisation peu mémorable. Dans l'ensemble, Dreamscape divertit correctement mais n'arrive pas à la hauteur des films du genre, tous distribués au cours des années 80.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 155 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MalevolentReviews Dreamscape