Affiche Du rififi à Paname

Critiques de Du rififi à Paname

Film de (1966)

Polar international pour samedi soir paresseux

Voilà quelque chose qui se laisse voir, sans excès ni enthousiasme et qui ne décevra (pas trop) ceux qui aiment voir Gabin gabinant, entouré de quelques vieux routiers expérimentés de la bonne époque (Marcel Bozzuffi, Daniel Ceccaldi, Claude Brasseur, Gert Froebe) et de frais minois jamais désagréables à regarder (Nadja Tiller, Mireille Darc, Dany Dauberson). L’histoire est raisonnablement... Lire l'avis à propos de Du rififi à Paname

9
Avatar Impétueux
6
Impétueux ·

Das Rheingold

Avec un titre pareil, pas de doute, c'est du Auguste Le Breton dans le texte, c'est forcé, d'abord c'est lui qui a déposé ce nom là, "rififi", faut pas chercher ailleurs, c'est du tout cuit, ça va baragouiner de l'argot pendant une heure et demie et c'est pas la présence de Gabin qui risque de me donner tort... Moi j'aime beaucoup Denys de La Patellière, alors je suis confiant, mais qu'est ce... Lire l'avis à propos de Du rififi à Paname

11 2
Avatar Torpenn
5
Torpenn ·

Critique de Du rififi à Paname par Alligator

Les dialogues d'Alphonse Boudard ne font pas mouche (comme d'hab). Le scénario est une adaptation du grand Auguste Le Breton, mais La Patellière est un peu dépassé sur cette affaire. Le Breton n'est pas suffisament mis en valeur. L'adaptation déconcerte par moments, notamment à cause d'un découpage pour le moins approximatif avec des plans inutiles qui rajoutent même à la confusion entre les... Lire l'avis à propos de Du rififi à Paname

3
Avatar Alligator
4
Alligator ·

Du rififi à Paname (1966)

Il s'agit d'un film policier en noir et blanc d'une durée d'une heure et demi. Il raconte une guerre des gangs internationale. Le scénario n'est pas complètement transparent mais le film se suit bien tout de même. Le film nous emmène à Tokyo, à Munich, à Londres et à Paris bien sur. Le personnage principal c'est Paulo interprété par Jean Gabin. C'est un truand à l'ancienne comme il sait si... Lire la critique de Du rififi à Paname

3
Avatar greenwich
6
greenwich ·

Du mou dans la gâchette

L'intérêt majeur de cette série B au scénario un peu faiblard, réside dans son casting international de choix. Sous la caméra de Denys de la Patellière, réalisateur de l'excellent Un Taxi Pour Tobrouk, on voit défiler : Jean Gabin dans le rôle de Paul Berger, dit Paulo les diam's, en parrain du milieu parisien dans une histoire de trafic entre la capitale, Londres, Tokyo et Munich. Vous... Lire la critique de Du rififi à Paname

2
Avatar Philippe Quevillart
5
Philippe Quevillart ·

Critique de Du rififi à Paname par FrankyFockers

Celui-ci est tardif (1965) mais très intéressant, car ce n'est déjà plus un polar, mais une parodie de polar, on est dans l'outrance, dans la caricature, on se moque de son propre genre, et c'est vraiment à prendre comme une comédie involontaire. C'est assez rigolo. Lire l'avis à propos de Du rififi à Paname

Avatar FrankyFockers
5
FrankyFockers ·

Critique by NєσLαιη ◥

Quand nous sommes face à du Gabin, les dialogues sont comme à l'habitude un régal. On se marre, on n'est sérieux, et ici Gabin, il plaisante pas. Il joue un trafiquant de poigne. A ses côtés se trouve l'immense acteur allemand Gert Fröbe. Du lourd donc. Un bémol, Gabin à quelques longs passages en langue de Shakespeare, au départ nos oreilles se froissent légèrement, comprenez que l'on à pas... Lire la critique de Du rififi à Paname

1
Avatar NєσLαιη
6
NєσLαιη ·

Critique de Du rififi à Paname par AMCHI

Du rififi à Paname malgré son titre de série B a pas mal d'atouts dans sa poche pour nous plaire, d'abord un casting international fort intéressant, le film nous fait voyager (avec notamment un court passage très réussi dans la ville high-tech qu'est Tokyo), une mise en scène de qualité et une bonne B.O.. Le film n'est pas réellement extraordinaire et perd un peu de son rythme au bout d'une... Lire l'avis à propos de Du rififi à Paname

1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Critique de Du rififi à Paname par Jean-Baptiste_D

Que de lenteur, que de temps morts! Bon alors les acteurs sont bons (bien sûr), les dialogues aussi (le peu qu'il y a) mais sinon il n'y a vraiment rien! Il est vrai qu'en 1966 ça avait peut être un peu d’intérêt parce que ce film Français, chose rare, nous fait voyager. On sort des studios et même de France et les spectateurs de l'époque s'amusaient peut être en regardant les plans de voitures... Lire la critique de Du rififi à Paname

Avatar Jean-Baptiste_D
2
Jean-Baptiste_D ·

Meh.

Un polar de plus avec Gabin en chef de gang blasé... honnêtement, il n'y a rien de plus. Pas de dialogue ou de réplique particulièrement marquante, une intrigue qui laisse une forte impression de déjà vu... et puis, pour faire bonne mesure et être totalement honnête : C'est même parfois assez gonflant. Que reste t-il ? Pas grand chose si ce n'est quelques scènes par-ci par-là et l'animal... Lire la critique de Du rififi à Paname

Avatar The Reg
3
The Reg ·