Bande-annonce
Affiche El Dorado

El Dorado

(1966)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 0
  2. 3
  3. 8
  4. 19
  5. 72
  6. 226
  7. 574
  8. 365
  9. 79
  10. 16
  • 1.4K
  • 85
  • 755

En arrivant à El Dorado, l'aventurier Cole Thornton retrouve un ancien ami, JP Harrah, qui est aujourd'hui le shérif de la ville. Engagé par un propriétaire terrien, Thornton renonce à sa mission quand Harrah lui apprend qu'elle a pour but de chasser les McDonald de leurs terres...

Casting : acteurs principauxEl Dorado

Casting complet du film El Dorado
Match des critiques
les meilleurs avis
El Dorado
VS
Pâle copie? Oh que non!

Fin des années 60, période difficile pour les réalisateurs "classiques". Hollywood connaît une mutation qui voit le déclin de réalisateurs tel Hitchcock ou Ford pour laisser la place à de nouvelles têtes et un nouveau système laissant la part belle aux films d'actions (avec en tête Sir Sean Connery, Eastwood ou encore Paul Newman). Puis un certain Leone arrive, changeant à jamais le western! Howard Hawks n'échappe pas à la règle! Réalisateur aussi éclectique que talentueux, le bonhomme voit...

23 4
Sur les traces de "Rio Bravo", Howard Hawks engage John Wayne, Robert Mitchum et James Caan

Sur les traces de son "Rio Bravo", Howard Hawks retrouve ses personnages fétiches : John Wayne en vieux bougon grincheux ; Robert Mitchum en shérif alcoolique ; James Caan en jeune prétentieux. "El Dorado" (1966) joue admirablement bien la carte du clasicisme en appuyant sur l'importance des dialogues qui ne servent à rien. Ces dialogues permettent d'alterner les scènes de fusillade et les moments calmes. D'ailleurs, John Wayne, sur qui l'aura du film repose, le montre admirablement bien :... Lire l'avis à propos de El Dorado

Critiques : avis d'internautes (32)
El Dorado
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Les temps changent... mais Hawks reste fidèle à lui-même.

Pour ne pas devoir affronter son vieil ami le shérif Harrah, Cole Thorntorn refuse un travail consistant à déloger une famille. Mais c'est pour ce même ami qu'il reviendra quelques mois plus tard... Sept ans après "Rio Bravo", Howard Hawks, alors en fin de carrière (c'est son avant-dernier film), retrouve John Wayne pour "El Dorado", film à l'intrigue similaire mais qui arrive tout de même à se... Lire la critique de El Dorado

28 3
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·
Encore Bravo

Un western de Hawks avec John Wayne, un alcoolo, un vieux, un jeune puceau et une nana, tous coincés dans une prison, eh ben non ce n'est pas Rio Bravo. Sept ans après, le facétieux Howard s'amuse et s'offre un crypto autoremake. Nettement moins bon, mais à la bonhomie communicative. John Wayne joue John Wayne, ça il sait faire mieux que personne. Bob Mitchum joue Dean Martin, bien sale et... Lire l'avis à propos de El Dorado

25 10
Avatar Pruneau
8
Pruneau ·
À bout de souffle

El Dorado est un western de fin de parcours, aussi usé et boiteux que ses deux personnages principaux qui finissent clopinant avec une béquille, l’un ivre mort sur le lit de la prison, l’autre à moitié paralysé. La nouvelle recrue ne sait pas tirer au pistolet et imite un Chinois une gamelle sur la tête, les yeux bridés pour l’occasion ; la femme louvoie entre deux amours qu’elle... Lire la critique de El Dorado

5
Avatar Fêtons_le_cinéma
6
Fêtons_le_cinéma ·
Découverte
Une gueule de bois en plombs

J'avoue, j'avoue, il y a quand même de belles choses dans ce petit western du grand Hawks... Et j'ai pris à le revoir un plaisir des plus vifs. James Caan est parfait en petit jeunot, John Wayne est trop vieux mais on lui pardonne un peu, Robert Mitchum pue le sexe et le mâle même dans ses pires moments alcooliques et c'est toujours chouette un bon western à la Rio Bravo... Par... Lire l'avis à propos de El Dorado

28 15
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·
Critique de El Dorado par raisin_ver

Reprise de Rio bravo, El dorado n'en demeure pas moins un excellent western qui se distingue de son illustre prédécesseur sur de nombreux points. Tout d'abord au niveau des personnages, si dans Rio bravo on avait un John Wayne imposant, toujours maître de la situation et épaulé par Ward Bond et Walter Brennan, le film était néanmoins desservi par Ricky Nelson à la prestation passable. Dans El... Lire l'avis à propos de El Dorado

18
Avatar raisin_ver
7
raisin_ver ·
Toutes les critiques du film El Dorado (32)
Bande-annonce
El Dorado
Vous pourriez également aimer...