👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Critiques de Elephant Man

Aurea
10
Aurea

Le Cri

Revoir Elephant Man, c’était accepter de replonger dans un bain de souffrance et de cruauté qui m’avait traumatisée lors du premier visionnage, mais en même temps m’était offerte l’occasion unique...

Lire la critique

il y a 2 ans

Gothic
9
Gothic

Là Merrick, là Merrick, je veux l'avoir et je l'aurai !

[LEGERS SPOILS] Joe Dassin était-il un visionnaire, ou bien David Lynch s'est-il tout simplement inspiré de cette fameuse chanson de 1970 au moment de tourner le film Elephant Man ? En lisant ce qui...

Lire la critique

il y a 8 ans

Prodigy
9
Prodigy

Critique de par Prodigy

Le film que je n'ose pas revoir tellement il me file le cafard, tellement c'est atroce de bout en bout, et tellement la fin me ruine la gueule dès que je la sens arriver. J'ai la larmichette dès les...

Lire la critique

il y a 11 ans

Sergent_Pepper
8

« I have to rely on my imagination for what I can’t actually see »

Lynch est-il capable de classicisme ? Par son sujet (la différence et la tolérance), par son registre (pathétique et humaniste) et par son traitement (un classieux noir et blanc en 1980), Elephant...

Lire la critique

il y a 8 ans

Deleuze
9
Deleuze

"I am not an elephant ! I am not an animal ! I am a human being ! I am a man !"

"Elephant man" est sans aucun doute l'un des films les plus sombres, l'une des expériences les plus traumatisantes du cinéma. David Lynch sert ici un chef-d'oeuvre à la photographie en noir et blanc...

Lire la critique

il y a 9 ans

Rawi
9
Rawi

L'homme est un animal social

David Lynch est un réalisateur qui ne fait pas des films anodins. Dès son deuxième film, après Eraserhead, sous une apparence des plus classiques par rapport à d'autres de ses films porte déjà...

Lire la critique

il y a 7 ans

Clara_Gamegie
10

A different kind of beauty

On aime Elephant Man, le deuxième long-métrage de David Lynch, sorti en 1980, car il reste, dans l’imaginaire collectif, le chef d’œuvre humaniste par excellence. Je ne connais pas une seule personne...

Lire la critique

il y a 5 ans

Bavaria
10

Critique de par Mickaël Barbato

Voilà sans doute l'une des expériences les plus traumatisantes que le septième art peut proposer. Film le moins spirituel de Lynch, et pourtant le plus touchant, le plus révélateur de sa nature...

Lire la critique

il y a 12 ans

Ugly
7
Ugly

Un drame humain

Bon je dois l'avouer, ce n'est pas un film que je regarde le coeur joyeux et l'esprit détendu, c'est un drame intense, douloureux, bouleversant, inspiré d'une histoire véridique d'une tristesse...

Lire la critique

il y a 4 ans

Ligeia
8
Ligeia

Le corps et l'âme.

Nous savons que chez Lynch l'artifice renforce l'émotion du spectateur, qu'une importance aux détails est là pour donner du sens et qu'un de ses thèmes fétiches concerne bien sûr les corps. Qu'ils...

Lire la critique

il y a 9 ans