Affiche Elephant Man

Critiques de Elephant Man

Film de (1980)

Là Merrick, là Merrick, je veux l'avoir et je l'aurai !

[LEGERS SPOILS] Joe Dassin était-il un visionnaire, ou bien David Lynch s'est-il tout simplement inspiré de cette fameuse chanson de 1970 au moment de tourner le film Elephant Man ? En lisant ce qui suit, vous vous apprêtez à ne pas avoir de réponse à ces questions. Alors si vous voulez toujours ne rien apprendre, accrochez-vous pour cette balade inutile ! A LYNCH TO THE PAST Pour nous narrer... Lire l'avis à propos de Elephant Man

132 27
Avatar Gothic
9
Gothic ·

"I am not an elephant ! I am not an animal ! I am a human being ! I am a man !"

"Elephant man" est sans aucun doute l'un des films les plus sombres, l'une des expériences les plus traumatisantes du cinéma. David Lynch sert ici un chef-d'oeuvre à la photographie en noir et blanc magnifique, à la musique sublime, à l'interprétation des personnages sans faille menée par un Anthony Hopkins au plus haut de sa forme. La vie de John Merrick, malheureuse bête de foire mais avant... Lire l'avis à propos de Elephant Man

64 14
Avatar Deleuze
9
Deleuze ·

L'homme est un animal social

David Lynch est un réalisateur qui ne fait pas des films anodins. Dès son deuxième film, après Eraserhead, sous une apparence des plus classiques par rapport à d'autres de ses films porte déjà l'empreinte de sa marque de fabrique et se révèle bien plus lynchien qu'il n'y parait. On y trouve déjà son regard sombre et halluciné sur l'humain et l'immense soin porté à la bande son accompagnant... Lire la critique de Elephant Man

63 8
Avatar Rawi
9
Rawi ·

Critique de Elephant Man par Prodigy

Le film que je n'ose pas revoir tellement il me file le cafard, tellement c'est atroce de bout en bout, et tellement la fin me ruine la gueule dès que je la sens arriver. J'ai la larmichette dès les premières notes de musique, c'est dire. Imaginez le film qui serait le pire des séquences de Tendres Passions, Love Story, de Bambi quand sa maman elle meurt, de Dirty Dancing quand bébé reste dans... Lire la critique de Elephant Man

130 8
Avatar Prodigy
9
Prodigy ·

Critique de Elephant Man par Mickaël Barbato

Voilà sans doute l'une des expériences les plus traumatisantes que le septième art peut proposer. Film le moins spirituel de Lynch, et pourtant le plus touchant, le plus révélateur de sa nature d'auteur, on ne peut pas sortir indemne de ce métrage. L'histoire de John, atteint du syndrome de Protée, rejeté par ses géniteurs et bientôt exposé comme une bête de foire, considéré seulement en tant... Lire la critique de Elephant Man

39 2
Avatar Mickaël Barbato
10
Mickaël Barbato ·

« I have to rely on my imagination for what I can’t actually see »

Lynch est-il capable de classicisme ? Par son sujet (la différence et la tolérance), par son registre (pathétique et humaniste) et par son traitement (un classieux noir et blanc en 1980), Elephant Man a tout du grand film prestigieux destiné à conquérir les cœurs de la foule et la rétine de la critique. Et à raison. Faire un film sur la laideur et la cruauté qui s’avère finalement si beau... Lire l'avis à propos de Elephant Man

67 6
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Critique de Elephant Man par Charlotte-Bad

Tiré d'une histoire vrai , le deuxième film de Lynch le film est un chef d'oeuvre . Ce qui frappe le plus dans ce film, en plus de sa qualité visuelle et de sa photographie «charbonneuse», c'est son histoire humaine. Plaidoyer émouvant pour le respect de la différence, ce film de Lynch n'a pourtant rien de manichéen . Le croire simplet ce serait oublier la véracité des faits. Un fait... Lire l'avis à propos de Elephant Man

26 6
Avatar Charlotte-Bad
10
Charlotte-Bad ·

Le Freak est chic

Je dois à David Lynch ma toute première confrontation avec l’abomination que peut être l’Humain. Mon cynisme et ma révulsion sont nés le jour où j’ai vu son Elephant Man pour la première fois. Jusque-là cocoonée par mes parents, surprotégée, me tenant bien loin des informations, je n’imaginais pas un seul instant que l’Homme, cet être qui se dit supérieur,... Lire l'avis à propos de Elephant Man

44 12
Avatar SmileShaw
10
SmileShaw ·

Il était beau. Il avait peur.

Par un clair-obscur mélancolique et dans un noir et blanc nous épargnant la vision trop crue des abominables difformités de John Merrick, David Lynch nous plonge dans les ruelles poisseuses de l’Angleterre victorienne. Parachuté dans un dédale de traverses sombres et de lampes vacillantes, on trouve rapidement notre chemin, accompagné du Dr. Frederick... Lire l'avis à propos de Elephant Man

21 3
Avatar Neeco
8
Neeco ·

Le corps et l'âme.

Nous savons que chez Lynch l'artifice renforce l'émotion du spectateur, qu'une importance aux détails est là pour donner du sens et qu'un de ses thèmes fétiches concerne bien sûr les corps. Qu'ils apparaissent sans âme en tant que cadavres (on pense à Laura Palmer omnisciente malgré ce corps sans vie dans Twin Peaks, puis réssucitée pour Fire Walk With Me), mais aussi possédés (Red Lodge),... Lire l'avis à propos de Elephant Man

30 14
Avatar Ligeia
8
Ligeia ·