Affiche En quatrième vitesse

Critiques de En quatrième vitesse

Film de (1955)

En quatrième vitesse (1955)

"Souvenez-vous de moi" Il s'agit d'un polar noir d'un style un peu particulier. En effet il recèle un message politique. Mike Hammer est un détective privé. Le début du film est vraiment superbe. Mike prend en stop une jeune femme. Ils se font enlever ... la jeune femme meurt après avoir révélé à Mike qu'elle détient un secret. Le film raconte l'enquête du détective pour découvrir ce secret.... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

4
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Critique de En quatrième vitesse par klauskinski

Une enquête labyrinthique et fascinante, en forme de sables mouvants, dans laquelle le héros, comme le spectateur, avance à l'aveugle, sans jamais savoir de quoi il est question, tournant en rond comme une mouche prise dans une toile d'araignée. Un film très noir, dont la fin annonce l'explosion de violence du cinéma des 70's. Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

4
Avatar klauskinski
9
klauskinski ·

Critique de En quatrième vitesse par Eric31

En quatrième vitesse (Kiss Me Deadly) est un excellent film policier réalisé par Robert Aldrich, écrit par A.I. Bezzerides, d'après le roman Kiss Me Deadly de Mickey Spillane qui met en scéne (Sur un superbe Noir et Blanc de Ernest Laszlo) le detective privé misogyne Mike Hammer (joué par l'excellent Ralph Meeker... dans un personnage tout en froideur... il faut dire que Robert Aldrich... Lire la critique de En quatrième vitesse

3
Avatar Eric31
10
Eric31 ·

Critique de En quatrième vitesse par Tanguydbd

Le souffle qu’a jeté « En quatrième vitesse » lors de sa sortie en 1955, est semblable à celui projeté par la voiture de Hammer (lors de la scène du début) lancée en quatrième vitesse : c’est celui d’une liberté folle, d’une énergie créatrice posant les fondements modernes du film noir. Il est d’ailleurs peu étonnant que les cinéastes de la Nouvelle Vague aient porté leur admiration sur ce polar... Lire la critique de En quatrième vitesse

2 1
Avatar Tanguydbd
10
Tanguydbd ·

Critique de En quatrième vitesse par Stanleywhite

"Kiss me deadly" ( titre original) met en scène le célèbre détective Mike Hammer que j'ai connu sous les traits de Stacy Keach dans une série des années 80. Cette série serait sans doute difficilement regardable aujourd'hui mais on y trouvait des intrigues policières souvent dignes d'intérêt. Là, on sent l'exercice de style et la volonté de casser les codes du film noir, avec une enquête qui... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

2
Avatar Stanleywhite
5
Stanleywhite ·

Les peurs au cinéma, traité sur le McGuffin ( spoil )

Dans ses entretiens avec François Truffaut, Alfred Hitchcock, l'homme ayant popularisé le terme de " McGuffin ", ce terme définissant une chose, souvent de nature très vague, faisant l'objet de la convoitise des personnages du film, donnant ainsi un prétexte à l'action. Hitchcock précise donc que tout l'intérêt du McGuffin ne réside pas dans sa nature, mais dans son appropriation par les... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar Nocturne2
6
Nocturne2 ·

Critique de En quatrième vitesse par _Fabrice_

Dans "Kiss Me Deadly" du producteur / réalisateur Robert Aldrich, la vie du détective privé Mike Hammer (Ralph Meeker) est bouleversée lorsqu'il prend une auto-stoppeuse (Cloris Leachman) et se retrouve catapulté dans une chasse à un objet mystérieux convoité . Basé sur le roman du même nom de Mickey Spillane, «Kiss Me Deadly» associe des techniques et des sujets classiques du film noir à des... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar _Fabrice_
8
_Fabrice_ ·

Critique de En quatrième vitesse par Christian Hermouet

Robert aldrich révolutionne la mise en scène avec une première scène pre-générique, procédé devenu classique et par l'utilisation de la plongée/contre plongée agrémentée de très gros plans. Le film est brut de décoffrage et ne s’embarrasse pas de psychologisme, a l'instar du livre dont le scénario est issu. Pas de vedettes a l’écran mais des compositions solides très fidèles elles aussi aux... Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar Christian Hermouet
8
Christian Hermouet ·

Un très bon polar

Une jeune femme apeurée fait du stop pieds nus de nuit, et fonce sur la voiture de Mike Hammer, fringuant détective privé (Ralph Meeker). Elle paraît fortement désemparée, mais se ressaisit, avant d’être tuée dans une embuscade. Mike Hammer se réveille à l’hôpital, après trois jours de coma. Il apprend le décès de la jeune femme et décide de mener l’enquête. Cela lui pose directement et... Lire l'avis à propos de En quatrième vitesse

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·

Quête de fiction(s)

Le cinéma Américain a, du moins dans sa période classique, toujours visé une forme de simplicité dans la narration qui nous amènerait d’un point A à un point B avec l’intrigue comme liant. En cela Kiss me deadly est, en apparence, exemplaire. Mike Hammer, détective privé un peu rustre, se voit être le témoin du meurtre d’une femme. Cette dernière lui demande de se... Lire la critique de En quatrième vitesse

Avatar Sordi
8
Sordi ·